Categories Accessoires, Tendances

Textile outdoor : un secteur à la pointe

Pour votre terrasse, vous rêviez d’un canapé à l’assise profonde et au revêtement fleuri ? Si aujourd’hui les éditeurs sont en mesure de répondre à votre demande, c’est grâce aux progrès techniques dans le secteur du textile outdoor. Panorama des matériaux utilisés.

 

Parasol Shady X
Royal botania Parasol Shady X, piétement en aluminium et teck, avec led, textile Batyline.

Fini le temps où, le soir venu, l’on rentrait les coussins à l’intérieur de la maison, l’on repliait les stores et les parasols… S’il est un domaine qui prouve combien notre terrasse et notre jardin sont définitivement ancrés dans nos esprits comme une pièce à vivre, c’est bien le développement de textiles et de coussinages spécifiquement adaptés à une utilisation extérieure.

canapé extérieur mer
Skargaarden, fauteuil Falsterbo, structure en teck, revêtement textile Sunbrella, chez Signes Extérieurs.

Une vraie révolution qui a libéré la créativité des designers et vu l’avènement de canapés à l’esthétique proche des sofas auparavant exclusivement dédiés à un usage intérieur, soit avec une assise profonde, ultra-confortable, des tissus doux, divers, travaillés, colorés… Et qui, parallèlement, a suscité le développement de voiles d’ombrage. En toute logique, tout a démarré avec le savoir-faire des équipementiers nautiques, qui ont procédé à des transferts de technologie pour rencontrer la demande des éditeurs de mobilier qui s’ouvraient à l’outdoor et recherchaient une alternative au coton, tant pour la garniture que pour les housses. Et aujourd’hui, au-delà de la fonctionnalité qui, en outdoor, prime sur tout le reste, les fabricants font un travail sur l’esthétique, pour répondre aux demandes grandissantes de personnalisation et de confort du grand public. Les maisons de prêt-à-porter, après s’être intéressées à l’aménagement intérieur en déclinant des marques « Home », s’engouffrent logiquement dans ce marché outdoor, à l’instar de Missoni.

chaise jardin
Dickson Constant Revêtement Sunbrella, collection In-Out 2015-2017, gamme Solid, coloris Mimosa, Lead-Chiné, Natural.

Car le salon de jardin est un lieu où l’on s’installe, et pas seulement l’été. C’est une extension de la maison qui doit avoir son harmonie, du revêtement de canapé au bain de soleil en passant par le store, les rideaux et le tapis, comme le précise Marie-Hélène Roeland, directrice marketing chez Dickson Constant : « On avance vers des conceptions d’ensembles coordonnés. »

727 Sailbags Pouf en voile de bateau
727 Sailbags Pouf en voile de bateau recyclée, 100 % cousu main, création unique. Un certificat authentifiant l’origine de la voile est visible sur le pouf

Que demande-t-on à un tissu outdoor ?

Avant tout, c’est une question de bon sens : un tissu laissé en extérieur se doit d’être extrêmement résistant aux intempéries, et donc de cumuler les caractéristiques suivantes : anti-UV, antimoisissure, respirant, antitache, facile à nettoyer… sachant qu’un tissu est dit étanche quand, de par sa constitution, il ne laisse ni entrer ni sortir l’eau, et simplement déperlant quand il est enduit d’un produit résistant à l’eau, qui forme des gouttelettes en surface. En plus d’être imperméables, les matières synthétiques comme le Textilène, (en polyester, les fibres étant gainées de PVC), particulièrement résistant aux UV et élastiques, semblent être les matériaux le plus souvent utilisés : on retrouve notamment l’acrylique dans les tissus Sunbrella de Dickson. Leader sur le marché, la marque travaille avec la plupart des acteurs majeurs de l’outdoor, leur réservant parfois des exclusivités. Sa grande force, c’est la teinture de ce fil acrylique coloré au cœur, qui donc ne perd pas sa couleur. Selon Marie-Hélène Roeland , « la disparition des frontières intérieur-extérieur ajoute un caractère plus déco aux tissus outdoor, avec des envies, des demandes de tissus plus texturés, plus colorés, qui intègrent le motif. Face à cette forte demande, on a renouvelé 70 % de notre collection cette année. » Dans leur collection In-Out 2015-2017, pas moins de 93 nouveautés ont été regroupées en 13 catégories : les rayures, des effets satin, jacquard. On note aussi la gamme Renaissance conçue à partir de fibres recyclées et la gamme XL pour les rideaux extérieurs. Comme son nom l’indique, 727 Sailbags recycle les voiles de bateaux en fin de vie pour les réutiliser dans des accessoires ou des revêtements de canapés à la faveur de partenariats avec des éditeurs, comme Turrini ou AA Butterfly. Créés en 2009, ils sont devenus une marque de référence dans le milieu du design.

salon avec vue
Missoni HOME Pour 2015, la marque affiche des tonalités « explosives. […] Du tapis au paravent, du lit au pouf, tout se joue entre les trames changeantes des tissus et des couleurs, des jacquards denses, d’une féerie d’impressions numériques, des toiles épaisses et des matières évanescentes ».

De la même façon, les équipes de Serge Ferrari, spécialisé dans le secteur nautique, ont développé le Batyline, une voile qui se rapproche de plus en plus du tissu, dont le tissage propose des ajournements, donc des aérations. Ce matériau est ainsi prisé pour les dispositifs d’ombrage ou des assises de transats et a été récemment utilisé pour les abat-jour des luminaires Maori. La société a développé également un similicuir destiné à l’extérieur appelé Stamskin. Chez certains éditeurs, tel Ego Paris, on trouve aussi dans les propositions des vinyles enduits. Certains matériaux, comme le TTE utilisé par Fermob, sont suffisamment élastiques pour dispenser de coussins dans des bains de soleil ou des transats.

Baldaquin
Ego Paris Nid avec baldaquin éden, tissus Sunbrella.

Garnissage des assises

Si le tissu assure avant tout l’esthétique, pour ceux qui recherchent le moelleux d’assises profondes, les fabricants se sont également intéressés au garnissage d’un fauteuil ou d’un canapé. Si le revêtement des housses est en tissus déperlants, pour que le coussin puisse rester dehors et bien résister aux intempéries, il faut s’assurer que, d’une part, même filtrée, l’eau puisse bien le traverser sans être retenue, et que, d’autre part, le matériau humide puisse sécher très rapidement.

canapé Back Tray
Gloster travaille de longue date avec les tissus Sunbrella de Dickson Constant. Tray Lounge, création Henrik Pedersen.

Autrement dit, il faut une matière hydrofuge, à la fois aérée et bien drainée, qui cependant assure en même temps une certaine densité et une bonne résistance pour une assise confortable. Les recherches technologiques ont ainsi prisé l’emploi du polyuréthane HR (haute résistance), adapté à l’outdoor par sa structure.Si l’on peut trouver chez les fabricants de mousses cette catégorie spécifique (Fast Dry chez RetiMaster, Dry Feel chez Mousse et Conception), on notera aussi une technologie plus poussée avec la Quick Dry Foam, créée par Urecel, adoptée par de nombreux éditeurs (Gloster, Dedon, etc.) Sa conception à base de cellules ouvertes et poreuses, dites réticulées, laissent particulièrement circuler l’air et l’eau pour un séchage ultra- rapide, assurant d’autant plus une protection antimicrobienne et antimoisissure. Différents niveaux de fermeté sont disponibles : de 3 à 6 cm (conseillés pour des fauteuils fermes) à plus de 10 cm pour des sofas bien moelleux. Dans ce principe de matériaux qui permettent de faire traverser l’eau sans la retenir (à l’inverse des mousses standards), des innovations sont en cours avec une autre utilisation du plastique pour les coussins d’assise. Compte tenu de la volonté du public d’utiliser au maximum tout au long de l’année son espace outdoor, on peut être certain que la recherche sur ces composants résistant à l’humidité va s’intensifier dans les années à venir.

coussins
Ego Paris, Sélection de coussinsoutdoor.
Tags:

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.