paysagiste Archives - Extérieurs design

Posts tagged "paysagiste"

Rencontres à l’abbaye de Royaumont autour de Gilles Clément!

14 juin 2018 Posted by Agenda, Professionnel 0 thoughts on “Rencontres à l’abbaye de Royaumont autour de Gilles Clément!”

Du vendredi 29 au samedi 30 juin, l’abbaye de Royaumont accueillera l’évènement « Génie naturel ! Génie humain ? ». Il s’agit d’une série de rencontres autour du paysagiste et écrivain Gilles Clément qui traiteront du rapport de l’Homme à son environnement, au milieu qu’il habite.

 

Une série de tables rondes autour de Gilles Clément 

Parc André Citroën, Gilles Clément; Paysagiste associé : Allain Provost; Architectes associés Patrick Berger, Jean-Paul Viguier. © Gilles Clément, source : http://www.gillesclement.com

 

La Fondation Royaumont (Goüin-Lang) pour le progrès des sciences de l’Homme propose des rencontres entre professionnels du paysage et penseurs en sciences humaines en créant le cycle L’Homme & la Nature. Pour cette première édition, « Génie naturel ! Génie humain ? », se déroulant le vendredi 29 et samedi 30 juin prochain, Gilles Clément sera entouré de personnalités pour tenter de définir ce qui lie l’humain à son milieu.  Comment l’habite-t-il et le façonne-t-il? De quelle façon interagit-il avec la nature au-delà de son territoire? Gilles Clément est un célèbre paysagiste et écrivain français. Il est un des acteurs phares de la réflexion sur le paysage, notamment par les concepts qu’il a développés tels le « le jardin en mouvement », le « jardin planétaire » ou « le tiers-paysage », qu’il a théorisés dans ses ouvrages et mis en œuvre dans ses créations paysagères. Parmi ses projets les plus connus on peut citer Le Parc André Citroën (en co-conception), le Domaine du Rayol dans le Var, le parc Matisse à Lille ou encore le jardin du musée du Quai Branly à Paris.

 

Interroger le rapport de l’homme à son habitat

Gilles Clément, paysagiste et écrivain français. © Yann Monel

 

Pour Gilles Clément, il existe un « génie du lieu » et un « génie humain ». Le premier correspond à la « configuration » d’un espace, ses caractéristiques naturelles tandis que le second est issu de l’esprit humain, son imagination et conduit « aux prouesses de la pensée, aux exploits de la raison, aux performances technologiques ». Les rencontres organisées par la Fondation de Royaumont exploreront ce « rapport entre l’Homme et son habitat », le rapport entre ces deux « génies ». Pour étudier ce sujet, les organisateurs de l’évènement ont organisé une série de tables rondes qui porteront vendredi 29 juin sur le thème « Habiter et façonner le territoire » et samedi 30 sur « Par-delà le territoire ». Elles seront animées par Ruth Stegassy, journaliste française très active dans le domaine de l’écologie.

 

L’évènement « Génie naturel! Génie humain? » se tiendra à l’abbaye de Royaumont le 29 et 30 juin prochain. L’abbaye est située à Asnières-sur-Oise,Val-d’Oise, 95270.

David Kabla

Jardin "Projection", Réalisation : Bernard Bois, Marcel Villette et N2B Arrosage © Anthony Ondomat

Jardins Jardin ce week-end à Paris!

1 juin 2018 Posted by Agenda 0 thoughts on “Jardins Jardin ce week-end à Paris!”

Le festival Jardins Jardin revient pour sa 15e édition au Jardin des Tuileries à Paris. L’occasion de découvrir les nouvelles tendances du végétal en milieu urbain.

 

Jardins Jardin : le végétal en ville

Jardin "Projection", Réalisation : Bernard Bois, Marcel Villette et N2B Arrosage © Anthony Ondomat

Jardin « Projection »; conception et réalisation : Bernard Bois, Marcel Villette et N2B Arrosage © Anthony Ondomat

 

Événement incontournable du monde du paysage, Jardins Jardin a accueilli l’an passé plus de 24 000 visiteurs, amateurs, professionnels ou simples curieux. Et l’on comprend cet intérêt du public tant la place du végétal en ville – thème inscrit dans l’ADN de la manifestation –, est au coeur des préoccupations actuelles, avec une prise en considération grandissante des bienfaits du vert en ville. Chacun à leur façon,  les jardins éphémères proposés par les paysagistes sont autant de propositions à explorer pour aménager un espace vert en milieu urbain, que ce soit dans un cadre résidentiel ou un espace public, une grande surface ou un balcon. Le jardin « Projection », lauréat d’une mention particulière pour son inventivité, se présente ainsi comme une vision future d’un jardin du bassin parisien dans le contexte du réchauffement climatique. Conçu par Bernard Bois, Marcel Villette et N2B Arrosage, il se compose de plantes tropicales, méditerranéennes et de nombreux plans d’eau (vortex, jets d’eau…) pour un effet de « jungle parisienne », habilement renforcé par la présence de miroirs qui jalonnent le parcours. Autre point de vue sur les jardins nourriciers, « Monsieur Paul », prix de la création paysagère, a été conçu par Pierre-Alexandre Risser et Solenn Moquet (Horticulture et Jardins). C’est un hommage au fameux cuisinier Paul Bocuse qui invitait les chefs à retrouver un lien plus direct avec la nature et les produits qu’elle nous offre. C’est ce même retour au végétal que propose aujourd’hui aux citadins ces deux paysagistes habitués de l’évènement. Un Prix terrasse et balcon est aussi venu récompenser des projets de jardins à échelle réduite pour ces petites surfaces très présentes dans l’espace urbain. Le « Carré du sud » a remporté le Coup de cœur avec son jardin de curé mêlant plantes potagères, médicinales et aromatiques pour un parfum de Provence, les deux créateurs Johanna Bonella et Abel Flosi étant eux-mêmes originaires du Sud de la France. (Vous pouvez retrouver notre interview de Fabien Cuny, paysagiste et designer d’extérieur qui avait présenté lors de l’édition précédente son jardin « Low Impact »).

« Box à selfie » de La Case du cousin Paul, prix des exposants 2018

 

Nouvelles tendances et idées pour le jardin

 

Jardins Jardin propose également à des étudiants  de présenter leurs travaux sur la place du végétal dans la ville. Ils explorent ce thème à travers des scénographies végétalisées parmi lesquelles un projet d’agriculture urbaine  («Qu’est-ce qu’on mange ? » de l’Institut des Arts Appliqués) ou une idée de potager transportable dans un sac (« Potager prêt à emporter » de l’École Nationale Supérieure du Paysage). Bien entendu, l’événement accueille également un grand nombre d’exposants venus présenter, et vendre pour les intéressés, des produits divers relatifs au jardin : déco, aménagement, végétaux, outils, mobilier… C’est le cas de Arte Faktos de Colombia qui met en avant la richesse de la créativité colombienne dans ce domaine. On y trouve ainsi des produits de designers et artisans allant de corbeilles fabriquées par des groupes indigènes à des meubles tout à fait avant-gardistes. Le prix des Exposants a lui été décerné à la Case de Cousin Paul, spécialiste de la guirlande lumineuse à composer avec des boules colorées tissées à la main.

 

Arte Faktos

 

Jardins Jardin se tiendra jusqu’au dimanche 3 juin dans le Jardin des Tuileries à Paris. Il ouvre ses portes aux visiteurs tous les jours de 10h à 19h.

 

 

 

Festival des jardins de Chaumont : déambulez dans  » Le Temple de la pensée »

28 mai 2018 Posted by Professionnel, Rencontres, Tendances 0 thoughts on “Festival des jardins de Chaumont : déambulez dans  » Le Temple de la pensée »”

Chaque année, Extérieurs Design parraine un jardin au  festival de Chaumont : le caractère interactif du projet de  Laura  Le Gal, Pauline Goffin et Olivia Frapolli  a cette fois séduit la rédaction. Avec elles, laissez germer vos idées dans leur « Temple de la pensée »!

 

FESTIVAL DES JARDINS DE CHAUMONT SUR LOIRE 2018 – MAI – ©ERIC SANDER POUR LE DOMAINE

 

Trois architectes passionnées de jardin

Laura  Le Gal, Pauline Goffin et Olivia Frapolli  sont  architectes à  l’agence TLA à Montpellier. Habituellement, elles travaillent ensemble dans la construction de logement collectif, des équipements. Le jardin ? Elles l’abordent  dans le volet paysager, qui reste généralement  de l’ordre de l’aménagement des abords du bâtiment. Toutes les trois ayant une sensibilité allant au-delà de l’architecture, elles se sont  toujours intéressées à l’aménagement extérieur, et ont décidé l’an passé de participer en 2017  au Festival des cabanes d’Annecy. Intervenant habituellement, uniquement sur la conception, elles apprécient  de prendre pleinement part à la réalisation concrète de leur projet. Fortes de cette première expérience et public fidèle du Festival de Chaumont, portées par le thème de 2018, elle ont décidé  de concourir : «Dans ce projet « Temple de la pensée »,  on a utilisé nos outils d’architecte dans la construction de bois qu’on a pu étendre à l’univers du jardin. Et on a été accompagnées par des confrères paysagistes, qui nous ont aidées pour la conception, le choix des essences. On travaille au sein d’un coworking, et dans cet espace il y a un paysagiste, de l’agence Séquoia Architecture,  qui nous a conseillées. »

Un jardin où le visiteur est aussi acteur

Le jardin se présent comme un espace à la fois simple et sacré.  Une structure en bois accueille, protectrice, les déambulations du visiteur, et au fur et à mesure que le festival avance et que les cultures émergent, une profusion de couleurs et d’odeurs. Dans ce chemin aléatoire, le promeneur atteint un patio central où il  jette une graine, à l’image de la Fontaine de Trévi à Rome, pour laisser germer ses  idées. Ce dédale est savamment organisé, les plantations sont structurées en bandes thématiques et se prolongent sur les côtés, pour éviter tout effet d’enfermement. La structure en bois qui préside à ce « Temple de la pensée » a été sponsorisée par Piveteau Bois, qui a fourni aux trois architectes le Douglas : «  ils nous ont accompagnées sur l’aspect technique, la mise en œuvre; les sections que l’on pouvait utiliser, les assemblages que l’on avait prévu de mettre en œuvre. Et ils nous ont aussi prêté main-forte sur cette partie. »

 

Chelsea Flower Show 2018 : le romantisme de Sarah Price

25 mai 2018 Posted by Jardins à vivre, Professionnel, Reportages 0 thoughts on “Chelsea Flower Show 2018 : le romantisme de Sarah Price”

Avec le M&G Garden, la paysagiste Sarah Price apporte à Chelsea une puissante note naturelle et romantique. Aux accents méditerranéens, son jardin est surtout un lieu sensuel, designé pour valoriser des textures,  des lumières et des jeux d’ombre.

The M&G Garde, réalisé par Sarah Price, Chelsea Flower Show 2018

Sarah Price, la maîtrise du contraste

Avec le M & G Garden, Sarah Price a conçu  un  havre de paix idéal pour un climat chaud et ensoleillé. Entre ses mains, un mur, un arbre et un siège créent un lieu de repos à la fois intime et splendide. Utilisant la flore méditerranéenne et les matières premières directement extraites de la terre (argile, agrégat et pigment), ce jardin célèbre le langage expressif de la couleur, de la texture, de la lumière et de l’ombre.

The M&G Garde, réalisé par Sarah Price, Chelsea Flower Show 2018

The M&G Garde, réalisé par Sarah Price, Chelsea Flower Show 2018

C’est un jardin de contrastes: la couleur est subtile, à la fois inattendue et éblouissante. Tuiles vitrées semi-opaques,  tons argentés des sous-arbustes se fondent parfaitement dans  une joyeuse cacophonie de fleurs écarlates, roses, lilas et jaunes. Savamment organisées, celles-ci sont maintenues ensemble par des bandes herbeuses. Au cœur de l’espace, les grenadiers attirent l’attention, et la surface vitrée d’une grande piscine reflète la composition du jardin. La plantation comprend des tapisseries de plantes, des herbes odorantes ponctuées de sous-arbrisseaux et des fleurs diaphanes plus hautes et vaporeuses. De nombreux végétaux tolérant à la sécheresse sont inclus, qui sont parfaitement adaptées à notre climat de réchauffement.

The M&G Garde, réalisé par Sarah Price, Chelsea Flower Show 2018

Le astuces de Sarah Price

  • Les plantes remarquables dans le jardin sont une paire de grenadiers joliment noués. Leurs formes étalées contrastent avec la forme plus droite du myrte de crêpe (Lagerstroemia indica) cultivé pour leur écorce attrayante et les fleurs voyantes de fin d’été. Dans le jardin il y a aussi un jeune chêne-liège, un autre arbre commun de la Méditerranée.
  •  Les magnifiques murs aux tons de terre cuite sont faits de pisé et se marient parfaitement avec le reste du jardin. Certains intègrent des ruissellements d’eau qui coulent dans un trio de bassins angulaires, offrant une sensation de fraîcheur dans un paysage par ailleurs aride
  • Les plantes soigneusement choisies forment un mélange attrayant. Les coquelicots annuels en rose et écarlate se mêlent aux dômes dorés de l’euphorbe et aux euphorbes vert tilleul, tandis que le bleu Catanache caerulea se balance à côté des fleurs délicates de Cistus et des roses à fleurs simples. Les succulents Senecio serpens à feuilles bleues et Digitalis isabelliana, originaire des Canaries, avec ses flèches de fleurs orangées apportent d’autres notes inhabituelles.

The M&G Garde, réalisé par Sarah Price, Chelsea Flower Show 2018

Chelsea Flower Show 2018 : Tom Woods, un jardin urbain dépolluant

24 mai 2018 Posted by Jardins à vivre, Professionnel, Reportages 0 thoughts on “Chelsea Flower Show 2018 : Tom Woods, un jardin urbain dépolluant”

Au Chelsea Flower Show, Tony Woods et son équipe ont réalisé  un jardin urbain  familial, dans lequel on se projette immédiatement. Les plantations ont été choisies pour leur impact environnemental. 

Urban Flow Garden, réalisé par Tom Woods, Chelsea Flower Show 2018

Selon Tony Woods,   de la société Garden Club London, « si nous voulons valoriser nos espaces extérieurs autant que nos espaces intérieurs, nous devons créer un jardin qui attire les gens et nous encourage à vivre nos vies en plein air. » De ce fait, il a imaginé pour Chelsea un jardin urbain extrêmement fonctionnel et contemporain. On y cuisine, on y déjeune, on s’y détend dans des fauteuils confortables (choisis chez Ethimo), dans un cadre à la forte présence verte et très élégant par la présence structurante et décorative de piliers en Corten ajouré.

Urban Flow Garden, réalisé par Tom Woods, Chelsea Flower Show 2018

 

Urban Flow Garden, réalisé par Tom Woods, Chelsea Flower Show 2018

Tom Woods, respectueux de l’environnement

Les caractéristiques de conception audacieuses, la plantation colorée et l’espace de vie extérieur pratique forment un ensemble cohérent et immédiatement attractif. Mais derrière l’esthétique et la fonctionnalité,  Tom Woods et son équipe ont aussi relevé un autre challenge : ce jardin est imaginé avec un aménagement respectueux de l’environnement, d’une part, il prévoit  la récupération de l’eau et d’autre part,  le  plan de plantation vise à traiter la pollution et attire la faune.

 

« L’Urban Flow Garden »  dispose ainsi d’une palette de plantes soigneusement sélectionnées qui comprend des feuilles aux couleurs étonnantes. Elles ont été choisies pour tolérer une gamme de conditions climatiques imprévisibles, certaines étant capables de faire face à l’excès d’humidité et d’autres tolérant des périodes plus sèches. Les plantes clés comprennent Rosa glauca, Baptisia australis, Cornus canadensis et Ginkgo biloba à tiges multiples. Les matériaux dans le jardin crassemblent des briques d’argile artisanales traditionnelles, du revêtement en porcelaine et de l’acier corten, leurs finitions contrastées fournissant l’inspiration pour tout un chacun.

Les astuces de Tom Woods

  • Des briques ébréchées ont été utilisées pour le revêtement;  la couleur sous l’émail intentionnellement altérée pour attacher avec les accents de cuivre du jardin.
  • De belles grilles en fonte dans le sol permettent à l’eau de pluie de s’écouler en cascade dans une dépression , filtrant l’eau jusqu’aux plates-bandes pour un arrosage écologique.
  • Salvias, euphorbes, astrantias, lupins et iris sont utilisés dans le jardin tandis que les feuilles de l’arbre Ginkgo biloba jettent de belles ombres.

Urban Flow Garden, réalisé par Tom Woods, Chelsea Flower Show 2018

Chelsea Flower Show 2018 : le Best Show Garden décerné au jardin de Chris Beardshaw

23 mai 2018 Posted by Jardins à vivre, Professionnel, Reportages 0 thoughts on “Chelsea Flower Show 2018 : le Best Show Garden décerné au jardin de Chris Beardshaw”

Le jury  2018 a tranché : cette fois Chris Beardshaw est récompensé par le prestigieux Best Show Garden, après avoir reçu trois médailles d’or dans des éditions précédentes de cet événement international. Cette année, le paysagiste propose un parcours sensoriel,  véritable métaphore du travail réalisé par un organisme de protection de l’enfance.

La conception du jardin  selon Chris Beardshaw

 Pour  Chris Beardshaw,  ce jardin «  est une expérience immersive et théâtrale, c’est en partie une réflexion sur le chemin parcouru et en partie une vision d’un paradis personnel »

Le processus de conception du jardin a commencé l’été dernier  : « Nous avons visité la National Society for the Prevention of Cruelty to Children (NSPCC) pour rencontrer certains de ses praticiens et en apprendre davantage sur la diversité du travail et les défis quotidiens auxquels l’organisme fait face dans son combat pour chaque enfant. La conception traduit une métaphore de la transformation émotionnelle ressentie par l’ enfant, au fur et  à mesure qu’il perçoit l’impact positif du travail de la NSPCC. Au début du jardin, la direction du chemin n’est pas claire. On se déplace à travers un espace boisé abrité et densément planté, rempli d’une variété d’arbustes, y compris une sélection de rhododendrons acidulés, ombragés par la canopée de grands arbres. »

Morgan Stanley Garden for NSPCC réalisé par Chris Beardshow

 

À un carrefour, le jardin révèle  un espace plus ouvert et tranquille à l’avenir, planté de plantes vivaces  dans des tons veloutés de bleus, de roses et de pourpres. Le chemin monte ensuite à un pavillon en bois de cèdre.

Morgan Stanley Garden for NSPCC réalisé par Chris Beardshow

Depuis cette pergola, le jardin offre un environnement sensoriel sûr, sécurisé et riche. Cette structure   comprend une série d’écrans mobiles  : fermés , ils créent  une plus grande intimité et offrir des vues différentes du jardin.

 

Le pavillon est fermé à l’arrière par une bassin, pour une atmosphère calme souhaitée par Chris Beardshow.

 

 

 

N.D.

Jardin contemporain : les effets de miroir de Nadea

17 avril 2018 Posted by Jardins à vivre, Professionnel, Reportages 0 thoughts on “Jardin contemporain : les effets de miroir de Nadea”

Comment créer de la perspective et des effets de volume avec des miroirs ? Les paysagistes de Nadea apportaient une proposition originale début avril, à l’occasion de Jardins en Seine, à Suresnes.

 

Un jardin contemporain et écoresponsable

Jardin de Nadea à Jardins en Seine

 

L’utilisation des miroirs pour agrandir l’espace est une évidence en architecture d’intérieur ; elle l’est moins pour les espaces extérieurs. C’est ce fil directeur qu’a exploré Nadea, société créée par Kevin Charpentier et Florian Demon, dans une réalisation récente. Disposant d’un espace restreint, les deux paysagistes ont décidé d’installer des miroirs afin d’étendre le regard et de tromper l’œil dans une projection de points de vue. Le jardin prend forme dans son propre reflet. Divisé par un bassin, l’espace accueille deux alcôves où s’asseoir pour discuter et se détendre au son de l’eau. Avec ses lignes épurées et ses couleurs sobres, la création de Nadea adopte une esthétique minimaliste que vient adoucir une variété de végétaux colorés (le phormium pourpre, le pittosporum aux teintes plus claires…). La dimension écologique est également au cœur de cette création, le caractère écoresponsable étant au cœur des projets de l’entreprise qui n’emploie aucun produit phytosanitaire et applique des techniques alternatives issues de solutions naturelles.

Découvrez notre vidéo sur le jardin de Nadéa :


 

Des jardins contemporains à Jardins en Seine

Ce jardin de Nadea a été réalisé début avril à Jardins en Seine. L’événement a accueilli les mises en scène de plusieurs paysagistes sur la Terrasse du Fécheray à Suresnes. (Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre article sur l’évènement ainsi que celui consacré à « Jardin de l’Olympe », une création que Chrisitan Fournet y a présenté). Les visiteurs ont ainsi découvert 11 jardins conçus sur le thème de « Volume et Perspective ». 

 

David Kabla

 

 

 

Réalisation Pauchard Paysage.

Dans l’Est : on optimise l’espace pour profiter des saisons !

15 mars 2018 Posted by Dossiers, Jardins à vivre, Professionnel, Reportages 0 thoughts on “Dans l’Est : on optimise l’espace pour profiter des saisons !”

Réaliser un jardin contemporain qui garde un ancrage local, c’est le défi quotidien des professionnels du paysage. Bien évidemment, chaque région a ses particularités dont il faut tenir compte . Nous vous proposons un petit tour dans l’Est de la France, avec quelques exemples de réalisations.

 

Réalisation Pauchard Paysage.

Réalisation Pauchard Paysage.

À l’Est,  l’influence du mode de vie allemand

Réalisation Ledoux Jardin

Réalisation Ledoux Jardin

Dans les aménagements, la demande s’inspire beaucoup des tendances allemandes : cuisine aménagée, coin Jacuzzi, des zones de vies distinctes des zones de repas, un coin lecture dans le végétal… et une terrasse  avec un brasero, une petite pergola à lames orientables pour profiter le plus longtemps possible de son extérieur. Pour garder une atmosphère chaleureuse et structurer ses diverses zones au jardin les paysagistes n’hésitent pas à mixer les matériaux, telle cette terrasse en Thermopin. Ce jardin de ville a entièrement été réalisé par Ledoux Jardin. L’entreprise intervient essentiellement à Reims et dans ses alentours pour la création de jardin mais aussi dans toute la Marne et les départements limitrophes pour la réalisation de terrasses.

 

Des savoir-faire multiples de génération en génération

Du jardin privé au parc, Pauchard Paysages intervient depuis plus de 40 ans dans l’Est de la France dans la création paysagère. Son credo ? Concevoir, réhabiliter, embellir le cadre de vie, et revaloriser le paysage. A noter, l’entreprise a développé une activité de pépinière. L’entreprise est aussi membre du groupement l’esprit piscine.

Réalisation Philippe Pauchard, Pauchard Paysage

Réalisation Philippe Pauchard, Pauchard Paysage

 

 

À l’Est, essayez l’argousier!

  Xavier Gerbeaud, fondateur de  www.gerbeaud.com, nous conseille. : « Et si vous essayiez l’argousier (Hippophae rhamnoides) ? Fort résistant, cet arbuste original devient beau sans soin particulier. Feuillage argenté semblable à celui du saule, floraison discrète au printemps, puis baies colorées à foison, qui constituent un appréciable ornement hivernal… sauf si vous les récoltez pour cuisiner (leur teneur en vitamine C est de 30 fois celle de l’orange !). »

N.D.

2018 Tendance Métissage 2/2 : 3 questions à Florian Degroise

8 mars 2018 Posted by Dossiers, Jardins à vivre, Paysagiste, Professionnel, Rencontres, Tendances 0 thoughts on “2018 Tendance Métissage 2/2 : 3 questions à Florian Degroise”

C’est peut-être son parcours entre la France et le Royaume-Uni qui donne à Florian Degroise une vision très large du jardin, dans la tendance métissage. 

La terrasse du « Jardin de la Seigneurie » en Ardèche © Florian Degroise

 

Florian Degroise, designer d’extérieur

Formé au London College of Garden Design, Florian Degroise devient  en juillet 2013  le premier Français à concourir dans la catégorie « Jeune Designer d’Angleterre » pour le plus grand concours de Jardin du Nord de l’Angleterre, Tatton Park show à Manchester. Aujourd’hui entre Nice et Cambrai, il travaille avec le paysagiste James Basson : un parcours riche en influences qui lui donne une vision très large du paysagisme, et du design d’extérieur.

Florian Degroise, © Laurent Guichardon/Garden Fab.

 

Les tendances 2018 selon Florian Degroise

« Peindre des murs en couleurs pour égayer le lieu est une tendance, tout comme l’utilisation de formes origamiques dans le jardin, avec des pots ou des murs. Je conçois de plus en plus de pergolas ou de structures dans le jardin afin d’offrir un espace protégé, clos, à l’abri. La matière Corten a toujours la cote, selon moi. Sa couleur et son toucher si particulier attirent l’attention dans un jardin. »

« Sorbet framboise » réalisé par Florian Degroise. © Degroise

 

« J’aime beaucoup les réalisations du designer Jude Van Brandenburg, un ancien camarade de classe. Les graminées sont complètement sur le devant de la scène, leur fonctionnalité est grande, leur feuillage et leurs fleurs sont très intéressants. C’est le cas du Pennisetum, mais pas du Stipa tenuissima, que nous avons désormais trop l’habitude de voir. De plus en plus de personnes souhaitent, de nuit, éclairer de manière subtile et romantique leur jardin. Enfin, les murs en pierre plaisent toujours autant. Les gens sont sensibles au travail d’artisanat, il ne s’agit pas seulement de maçonnerie brute. »

« Les cheminements se font en douceur, ils se fondent dans le jardin. » Réalisation et photo Florian Degroise

 

Les matériaux de prédilection de Florian Degroise

« Dès que je le peux, j’essaie d’utiliser le bois dans mes propositions. Il est intéressant car naturel, chaud, et son intégration est parfaite dans un jardin. J’utilise aussi le Corten pour sa couleur, sa texture, l’aluminium peint pour son poids léger (pour une fontaine, par exemple) et le gravillon en couvre-sol pour des raisons esthétiques, pour le drainage et l’entretien limité (désherbage). »

« La couleur du gravier n’est pas un hasard, elle doit correspondre à l’esprit du lieu » © Florian Degroise

 

Les sources d’inspiration de Florian Degroise

« Mes inspirations contemporaines sont très larges, mais j’avoue être souvent attiré par une architecture de jardins cubiques, rectilignes avec des plantations très naturelles, voire sauvages, qui, je trouve, forment un contraste formidable. J’aime particulièrement le travail de James Basson, Bernard Trainor et Steve Martino, par exemple, mais la liste est encore longue… »

L’aménagement des « fleurs du Mail » à Cambrai, © Florian Degroise

 

Nathalie Degardin

Rendez-vous au salon Piscine Jardin & Renov’ Maison

2 février 2018 Posted by Agenda, Jardins à vivre, Piscines 0 thoughts on “Rendez-vous au salon Piscine Jardin & Renov’ Maison”

Du 16 au 19 février 2018, piscines et jardins sont à l’honneur à Marseille, au Parc Chanot. Réunissant près de 200 exposants, le Salon Piscine Jardin & Rénov’ Maison est le rendez-vous de référence de la région Grand Sud, et dévoile les innovations du secteur sur 15 000m² d’exposition !

Le Salon Piscine Jardin & Renov’ Maison pour faire le plein d’inspiration

Rendez-vous phare de l’année pour les professionnels et les particuliers, la 14ème édition du Salon Piscine Jardin & Renov’ Maison offre 3 jours de rencontre avec les professionnels du secteur, et propose des solutions et inspirations adaptées à chaque extérieur. Le salon met à disposition des visiteurs des ateliers avec conseils personnalisés pour chaque aménagement. L’espace « Mon projet, mon archi » vous invite à venir muni d’une photo de votre projet ou espace, et d’un plan. Au sein de cet espace intimiste et accueillant, des architectes et paysagistes proposent un véritable service sur mesure avec des solutions personnalisées et gratuites. Pour les adeptes de végétaux, retrouvez « Le Bar à Boutures » situé au cœur de l’espace des pépiniéristes. Libre à chacun de venir échanger ou troquer une bouture, une fleur ou autre…et repartir ainsi avec un nouvelle plante ou essence. Un véritable espace d’échange entre passionnés sur lequel on peut bénéficier des conseils avisés de Claire Delahaye, designer de terrasses et jardins chez Slowgarden. Conseils, idées, nouveautés et tendances, cette 14éme édition du salon est l’endroit idéal pour faire germer son projet et faire le plein d’inspirations auprès des 180 exposants.

Le Salon Piscine Jardin & Renov’ Maison pour une panoplie d’exposants

Sélectionnés sur le volet, les exposants sont tous des professionnels du secteur reconnus pour la qualité et la durabilité de leurs offres. On retrouve Alliance piscine, Architecture et Design, Clearwater Spas, Futur Habitat, Génération Piscine, Irrijardin, Leroy Merlin, Piscine et Jardin, Truffaut, Waterair et de nombreuses autres entreprises qui présenteront leurs nouveautés.

Salon Piscine Jardin & renov maison

 

Salon Piscine Jardin & Renov’ Maison

 

En phase avec les dernières tendances du moment, les exposants dévoilent des gammes diversifiées. Plantes, mobilier, pergolas, piscine, couloir de nage, spa…tout est réuni pour imaginer et faire de son extérieur une véritable pièce à vivre, et ce, quelle que soit sa taille.

Emmanuelle Jung

Le Salon Piscine Jardin & Renov’ Maison

Parc Chanot – BP 2 – 13266 Marseille cedex 08

04 91 76 90 60

Contact@safim.com

www.salonpiscineetjardin.com

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.