décoration intérieur Archives - Extérieurs design

Posts tagged "décoration intérieur"

Blues hivernal ? Optez pour les fleurs !

1 mars 2018 Posted by Accessoires, Jardins à vivre, Plantes, Pratique, Tendances 0 thoughts on “Blues hivernal ? Optez pour les fleurs !”

Qui a dit que le blues hivernal était une fatalité ? Pluie, neige et grand froid, cette année, l’hiver ne nous épargne pas. Pourtant rien ne nous oblige à voir la vie en gris ! Pour lutter contre cette morosité saisonnière qui s’installe, on craque pour la tulipe et le freesia. Toutes deux antiblues, elles savent nous faire sourire.

Lajoiedesfleurs.fr / Fleurs d’hiver

 

 

La tulipe pour la joie de vivre

Part entière de notre quotidien, la tulipe fait l’unanimité. En plein hiver, quand l’ambiance est froide et monotone, on la glisse habilement dans un vase pour mettre une touche de couleur et de vie dans la maison. Et pourtant nos tulipes en ont fait du chemin avant d’arriver dans nos jolis vases.

Lajoiedesfleurs.fr / Fleurs d’hiver

 

Si on la cueille en milieu naturel dans le nord de l’Afrique et le nord-ouest de la Chine, elle s’épanouit particulièrement dans les trois chaînes montagneuses d’Asie Centrale : le Pamir, le Tian Shan et l’Hindu-Kush. Les nuits y sont froides et les hivers longs…mais la tulipe apprécie ces conditions rudes pour grandir. Ce n’est qu’au 16e siècle que la tulipe fait une arrivée triomphante en Turquie. Elle devient une véritable icône de mode. Ses couleurs vives et sa forme séduisent et fait d’elle un « objet de désir absolu ». Elle inspire aussi les peintres et est célébrée lors de festivals. Le prix d’une simple tulipe équivaut alors à celui d’une maison ! On s’arrache ses bulbes qui s’échangent à prix d’or.

Lajoiedesfleurs.fr / Fleurs d’hiver

 

Depuis, cette plante s’invite dans tous les intérieurs et est devenue cette fleur vitaminée qui fait tant de bien au moral, lorsque l’hiver s’éternise. Blanche, rouge, jaune, rose, violette, orange, verte…il y en a pour tous les goûts. On l’aime en solo pour illuminer un intérieur design, on la préfère en brassées imposantes pour en mettre plein les yeux. En centre de table, elle insuffle la bonne humeur et instaure une ambiance trendy !

Le freesia pour une ambiance vintage

Un parfum délicat, des couleurs éclatantes, une ligne ornée de fleurs et de bourgeons…Oui c’est bien le freesia qui signe son grand retour ! Avec son allure à la fois sophistiquée et vintage, cette fleur a tout pour être dans l’air du temps. On l’invite donc au sein d’un intérieur chic et un brin fifties. Ce petit bijou floral ne demande qu’à sublimer nos espaces.

Lajoiedesfleurs.fr / Fleurs d’hiver

 

En plus d’ajouter un zeste de rétro à la maison, cette fleur est pleine d’énergie. Avec ces couleurs, elle insuffle la vitalité et fait l’effet d’un rayon de soleil dans le salon. Originaire d’Afrique du Sud, sa forme élégante lui a valu le surnom de « Muguet du Cap ».

Lajoiedesfleurs.fr / Fleurs d’hiver

 

Synonyme d’amour « pur et inconditionnel », il est de coutume d’offrir le freesia pour célébrer 7 ans de mariage. Résolument enchanteresse, cette plante au parfum délicat est propice au bien-être. Avec ses pouvoirs relaxants, le freesia envahit aussi nos cosmétiques. En crème de jour, de nuit, gel douche ou en lait corps, il allégerait nos tensions du corps et de l’esprit. Courage, le printemps n’est plus si loin !

Emmanuelle Jung

La plante du mois : le dracaena

31 janvier 2018 Posted by Jardins à vivre, Plante du mois, Plantes, Tendances 0 thoughts on “La plante du mois : le dracaena”

Ce mois-ci, le dracaena est à l’honneur ! Plante détox pour votre intérieur, elle y apporte une touche d’exotisme et de verdure. Facile à apprivoiser, ce végétal dépolluant instaure une belle ambiance dans le salon.

©maplantemonbonheur

 

Le dracaena et ses propriétés purifiantes

©maplantemonbonheur

 

À quoi reconnaît-on un dracaena ? A son ou ses troncs robustes et son feuillage vert, jaune ou doré, avec parfois un zeste de rose ou de rouge. Feuilles fines, petites et pointues ou au contraire généreuses et souples, toutes ces variétés ont en commun leur élégance et leur air de grande dame. Il habille tout type de salon ou espace. Regorgeant de multiples vertus dépolluantes, les dracaenas contribuent à la pureté de l’atmosphère dans la maison. Cette plante d’exception neutralise l’ensemble des produits toxiques présents dans les intérieurs : fumée de cigarette, peinture, ou autre composés volatile…Résolument saine, cette plante dégage plus d’oxygène qu’elle n’en absorbe. Sa forme qui rappelle le palmier avec son aspect exotique se combine à merveille avec tout mobilier, dans toutes les pièces de la maison.

Le dracaena, une plante sortie de la préhistoire

©maplantemonbonheur

 

Originaire du sud de l’Asie et d’Amérique centrale, il s’épanouit aussi en Afrique et dans les archipels voisins : Madère, Cap Vert et surtout les Canaries, où il tient une place à part. Cette plante au tronc robuste est le symbole de Tenerife. Dans le village de Icod de los Vinos, se trouve le plus vieux dracaena du monde. Surnommé le « Dragon millénaire », on estime son âge entre 250 et 350 ans. Les dracaenas ont une espérance de vie très longue et adoptent dans la nature des formes très particulières qui donnent l’impression de sortir tout droit de la préhistoire. Vedette de son territoire, le « Dragon millénaire » est photographié par les touristes de passage et a même sa place sur les réseaux sociaux. Un vrai mythe !

Quelques conseils pour l’apprivoiser

©maplantemonbonheur

 

Le dracaena aime la lumière, mais on évite de la placer en plein soleil. On se contente de l’arroser uniquement lorsque sa terre paraît sèche et on évite de laisser de l’eau au font du pot. La plante stocke l’humidité dans  son tronc et supporte ainsi qu’on oublie parfois de l’arroser. Au printemps et en été seulement, on lui offre une dose d’engrais pour plante d’intérieur toutes les 6 semaines. On s’assure qu’il n’ait jamais froid avec une température intérieur qui ne descend pas en dessous de 10°. L’idéal ? Offrez-lui un emplacement lumineux. Les couleurs exceptionnelles de son feuillage dépendent d’un apport suffisant de lumière naturelle. Incontournable et résistante, le dracaena vous mettra de bonne humeur !

Emmanuelle Jung

 

8 cadeaux qui plairont aux petits et grands

14 décembre 2017 Posted by Accessoires, Tendances 0 thoughts on “8 cadeaux qui plairont aux petits et grands”

Enfant, préado ou adolescent, il n’est pas toujours aisé de dénicher les cadeaux parfaits. Une proposition volontairement éclectique !

Collections-Luxembourg, Kid Balad et Adada, de Fermob

MULTIFONCTION

Nature & Découvertes, Mon atelier transformable, 70 €

Cet atelier transformable accompagne l’enfant du salon au jardin. À la fois bureau, tableau et tablette à dessin, il s’adapte à la taille de l’enfant. Livré avec du papier, une craie, un feutre, une brosse et deux magnets, il éveille la créativité des petits. Nature & Découvertes, Mon atelier transformable, 70 €

 ESPRIT 3D

Magis, collection Me Too, chaise enfant Julian, chez Made in design, 95 € l’unité

Tel un animal de compagnie, ce personnage imaginé par Javier Mariscal séduit les plus petits. Aux allures d’un personnage de bande dessinée en 3D, ces chaises sont conçues pour l’extérieur. Magis, collection Me Too, chaise enfant Julian, chez Made in design, 95 € l’unité

GLOBE SANS FIL

Oregon Scientific, SmartGlobe Explorer en réalité augmentée, 130 €

Grâce à quarante-deux activités fascinantes, le SmartGlobe Explorer permet aux jeunes aventuriers de parcourir la planète et d’étudier le système solaire, en profitant de la réalité augmentée. Oregon Scientific, SmartGlobe Explorer en réalité augmentée, 130 €

CINQ FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR

COUSSIN FEUILLE DE BANANIER – FERM LIVING

Fleux, coussins fruits 100 % coton, dès 49 €

En coton, ces coussins à croquer aux allures de fruits plairont à toute la famille, et surtout aux enfants. Libre à eux de les déplacer à leur guise et d’en profiter le temps d’une sieste ou d’un jeu… en attendant le goûter ! Fleux, coussins fruits 100 % coton, dès 49 €

BOLIDE ITALIEN

DISCOVOLANTE, Kartell Kids

Conçu par l’architecte Piero Lissoni, Discovolante est une voiture méthacrylate transparente avec un cadre métallique. Inspirée des voitures de course, elle ravira les pilotes en herbe! Kartell, Voiture discovolante by Piero Lissoni, 518 €

OREILLES PROTÉGÉES

Cool Gift, Earmuffs Headphones, 20 €

Écoutez vos morceaux préférés en boucle en gardant vos oreilles bien au chaud. Ces cache oreilles musicaux sont le parfait accessoire pour vos virées dans le grand froid. Même au fond du jardin, ils offrent une expérience audio de haute qualité. Cool Gift, Earmuffs Headphones, 20 €

TRÊVE OUTDOOR


Du confort assuré où que vous soyez : voyage, festival, pique-nique, balade au parc…Une fois le bon geste adopté, ce matelas sera le compagnon parfait pour toutes les sorties. Fatboy, Lamzac  The Original, Outdoor Sofa, 84,50 €

ET HUE !

Cheval à bascule Adada – Intérieur-extérieur – Fermob

Fermob revisite l’indémodable cheval à bascule et crée Adada : une icône du design. Cet objet ludique a tout pour amuser les enfants et faire craquer les plus grands. Ils passeront des heures à le chevaucher en se balançant gaiement. C’est bien sûr le métal, matériau de prédilection de Fermob, qui a remplacé le bois dans cette version contemporaine et minimaliste. Fermob, cheval à bascule Adada, 199 €

 

Emmanuelle Jung

pergola

La plante du mois : l’amaryllis

11 décembre 2017 Posted by Jardins à vivre, Plante du mois, Plantes, Tendances 0 thoughts on “La plante du mois : l’amaryllis”

Hôte peu exigeant aux couleurs chaleureuses, l’amaryllis est la plante idéale pour instaurer l’ambiance des fêtes, en toute modernité. Avec elle, c’est Noël tous les jours !

©maplantemonbonheur

 

De la couleur dans les hauteurs

©maplantemonbonheur

 

Placez un peu de mousse sous une lanterne ou un terrarium. Toute la nourriture requise se trouve déjà dans le bulbe de l’amaryllis. La plante affiche une couleur inattendue et égaye les journées d’hiver. Ses fleurs blanches, saumons, rouges, roses ou vertes peuvent atteindre jusqu’à 20 cm de diamètre. Pour une touche d’originalité, on aime la suspendre à l’envers. Il suffit de veiller à ce que le bulbe reste entier et soit pourvu d’un filet afin de pouvoir le suspendre. Au bout de quelques semaines, de magnifiques fleurs pendront au dessus de vos têtes, à la façon du gui. Un conte mexicain raconte ainsi que chacune des variétés d’amaryllis est habitée par une bonne fée, qui réalise les rêves des amoureux. On ne résiste pas à cette plante qui offre un décor végétal plein de magie.

 

L’amaryllis, reine de la maison en hiver

©maplantemonbonheur

©maplantemonbonheur

 

Originaire du Brésil, l’amaryllis est une plante très facile à cultiver dans les intérieurs. Elle aime la chaleur et ne souffre donc pas des températures poussées des maisons en hiver. Elle enchante les fêtes de fin d’année avec ses grandes fleurs allant du rouge foncé au blanc. Symbole de fierté et de beauté ensorceleuse, elle offre aussi un peu de chaleur au cours des journées sombres. On se plaît à voir sa tige creuse émerger de son bulbe avant d’admirer les boutons lisses qui vont peu à peu se développer, en donnant naissance à de volumineux calices aux pétales veloutées. Pour qu’elle embellisse votre maison, offrez à sa grande tige un pot qui lui ressemble : élégant et surprenant. L’amaryllis et son charme se chargeront du reste…

Emmanuelle Jung

La plante du mois : le cyclamen

2 novembre 2017 Posted by Jardins à vivre, Plante du mois, Plantes, Tendances 0 thoughts on “La plante du mois : le cyclamen”

Aussi belle que vivace, le cyclamen nous offre des couleurs chatoyantes en ce début d’hiver. Ses fleurs sont de parfaits emblèmes de joie de vivre, quant à ses feuilles en forme de cœur, elles aspirent au romantisme. De quoi vous réchauffer pour l’hiver !

A chaque mois sa plante, novembre 2017 : cyclamen. maplantemonbonheur.fr

 

Le cyclamen, une des plus jolies fleurs d’automne

Mauve, rouge vif, rose… le cyclamen, issu de la famille des Primevères, va illuminer votre maison. Ses fleurs, qui présentent des petits drapeaux au sommet des tiges longilignes, vont égayer votre intérieur, et ses feuilles, à la forme de cœur ornées de motifs gris-argenté ou verts, sont propices au romantisme. Ce n’est pas sans raison qu’au Japon, le cyclamen est la fleur emblématique de l’amour. Chez les catholiques, elle évoque le cœur fleuri de la Vierge Marie. Si le cyclamen a la cote cet hiver, sa beauté ne date pas d’hier. Développé en Europe au XVIe siècle, il a notamment été cultivé dans les jardins botaniques de la Reine Elisabeth d’Angleterre.

A chaque mois sa plante, novembre 2017 : cyclamen. maplantemonbonheur.fr

 

On l’aime surtout pour sa floraison et sa croissance surprenante. Même si cette plante se trouve délaissée, elle retrouve son allure en trente minutes, après l’avoir baigné dans l’eau. L’astuce pour dévoiler sa beauté ? La présenter dans des cache-pots brodés ou tissés afin de laisser son charme agir.

A chaque mois sa plante, novembre 2017 : cyclamen. maplantemonbonheur.fr

 

Comment entretenir le cyclamen ?

Il suffit de l’installer dans une partie très éclairée et frais de votre salon, pour qu’il s’épanouisse. S’il ne gèle pas, le cyclamen a aussi sa place sur votre terrasse. Préférez une immersion dans l’eau à un arrosage classique, en le laissant reposer dans une soucoupe. Concernant la nourriture, offrez-lui une ration pour plante toutes les trois semaines. Et si vous prenez soin d’ôter les fleurs fanées, cette plante surprenante vous réservera une surprise avec une seconde floraison. Entre mi-mars et septembre, le cyclamen entre en phase de repos. Tout arrosage ou apport d’engrais doit alors cesser.

Emmanuelle Jung

La plante du mois : les plantes génération oxygène

18 octobre 2017 Posted by Jardins à vivre, Plante du mois, Tendances 0 thoughts on “La plante du mois : les plantes génération oxygène”

Faites appel à la brigade des plantes génération  oxygène ! En plus de leur belle apparence, elles vous apportent un regain d’énergie pour affronter les mois de grisaille.

Pour aborder cette nouvelle saison avec dynamisme, optez pour le lierre, la fougère, le gerbera, ou le spathiphyllum. Véritables alliés bien-être, ils purifient l’air de votre intérieur, tout en produisant de l’oxygène. À l’heure du bio et de la tendance healthy, ces plantes ont toute leur place.

maplantemonbonheur.fr

Les plantes générations oxygène : source d’ondes positives

Les meubles, la peinture, les appareils électroniques…Il y a là de quoi polluer l’air de vos intérieurs ! Même la respiration humaine apporte son lot de particules nocives. Avec les plantes génération oxygènes, vous invitez de belles feuilles dans votre maison, mais surtout un air purifié. Propices aux ondes positives, elles offrent un souffle d’air pur, toujours bienvenu. Considérées comme les plantes d’intérieur les plus performantes en matière de purification d’air, elles parviennent à filtrer l’oxygène en éliminant les particules nuisibles. Place aux lierres, gerberas, spathiphyllum et à la fougère dans la maison ! Leurs feuilles lisses, rugueuses ou velues se marient à merveille avec des matériaux haut de gamme ou encore avec des motifs géométriques, pour un intérieur harmonisé et plein de contrastes. Aussi efficaces dans un salon, que dans une salle de classe ou un bureau, qui exposent davantage l’organisme aux bactéries.

maplantemonbonheur.fr

 

Des plantes oxygènes aux vertus multiples

Si la fougère, le spathphyllum et le gerbera proviennent des forêts tropicales, le lierre pousse à peu près partout, sauf dans le désert. Leurs pouvoirs assainissant s’exercent grâce aux stomates ou pores au niveau du feuillage. Ils favorisent l’échange gazeux entre le végétal et l’aire ambiante. Toutes des plantes relativement résistantes, le lierre s’avère être symbole de persévérance, de croissance continue et d’obstination. La fougère, quant à elle, ferait fuir les mouches et les puces. Les plantes génération oxygène s’inscrivent ainsi parfaitement dans un style d’habitat qui privilégie un mode de vie sain, ponctué d’efforts et de détente. Elles jouent ici leur propre rôle de purificateur d’air tout en chassant les mauvaises ondes. En somme, ces plantes ne feront pas qu’harmoniser votre décoration intérieure, mais agiront également sur votre bien-être !

maplantemonbonheur.fr

 

Quels soins apporter à ces plantes oxygènes ?

Autre atout de ces plantes de saison, elles ne demandent pas d’entretien très conséquent. Contentez-vous de leur offrir un soupçon de nourriture pour plante, tous les deux mois, pour leur assurer une croissance optimale, tout en humidifiant régulièrement la motte. Evitez de les exposer au soleil. Si les plantes oxygènes aiment la lumière, elles sont en réalité sensibles aux rayons agressifs du soleil.

Emmanuelle Jung

Aqua bonsai , tendance des terrariums et aquariums

Terrariums, aquariums : des jardins d’intérieur pour l’hiver

11 octobre 2016 Posted by Plantes, Tendances 0 thoughts on “Terrariums, aquariums : des jardins d’intérieur pour l’hiver”

Plus besoin d’un grand espace pour réaliser un jardin. La tendance déco est aux terrariums, aquariums, cloches et autres bocaux en tout genre… Ils deviennent de véritables jardins d’intérieur, pour les urbains en manque d’espace, ou encore pour ceux qui n’ont pas la main verte. En plus, les terrariums donnent un nombre infini de possibilités de créations aux jardiniers en herbe. En prime, c’est une bonne alternative pendant l’hiver. Voici une sélection pour vous donner des idées.

[justified_image_grid ng_gallery=9]

 

 

vase d'Avril chiffonné

Le vase d’Avril fête ses 25 ans

21 juin 2016 Posted by La pièce insolite 0 thoughts on “Le vase d’Avril fête ses 25 ans”

Imaginé par Tsé & Tsé associées Paris, le vase d’Avril est depuis plus de 25 ans un collector qui fleurit les salons des maisons du monde.

vase d'Avril chiffonné

vase d’Avril chiffonné

Cette année, il fête ses 25 ans, et sera mis à l’honneur dans la boutique Merci dès le 1er septembre. Le vase d’Avril s’y réinventera 25 fois, pour 25 mises en scène différentes. La création de Sigolène Prébois et Catherine Lévy semble un marqueur intemporel dans un monde en perpétuels changements.

Un vase intrigant 

C’est de l’art japonais ikebana que s’inspire ce vase, lui qui n’a rien de comparable avec ceux qu’on trouve habituellement sur le marché. Composé de tubes, articulé à l’aide d’anneaux métalliques, ce vase se réinvente 1000 fois au gré des envies et des humeurs de son propriétaire. Solide comme un roc il résiste aux lourdes chutes, et quand bien même un tube viendrait-il à se briser, le tout se reconstituerait grâce aux anneaux et tubes restants. Le secret dit-on de sa longévité.

vase d'Avril, long pensée

vase d’Avril, long pensée

Un succès devenu icône

Bien qu’il soit aujourd’hui considéré comme une icône, lorsqu’il voit le jour en 1991, ses designeuses Sigolène Prébois et Catherine Lévy ont d’abord du mal à le faire connaître. Cet étrange objet qui ressemble à s’y méprendre à un outil de chimie, apparaît aux yeux de tous comme un « OVNI », comme une étrange addition de soliflores. C’est grâce au fleuriste Christian Tortu qui accepte de l’exposer dans sa vitrine, qu’il commence à séduire le public. Un succès qui s’amplifie avec les années. En 1997, le vase d’Avril est même reconnu par le musée George Pompidou comme étant un marqueur de son époque, et sera intégré à sa collection permanente. Il faut savoir que chaque pièce représente un long travail de recherches pour assurer sa durabilité. Les vases sont fabriqués en série limitée, et aucune pièce ne se ressemble vraiment, un moyen d’assurer leur rareté qui est devenue la signature de la maison. Toutefois, le fait qu’il soit considéré comme étant un objet industriel permet sa production à moindre coût.

 

vase d'Avril

vase d’Avril

La maison Tsé & Tsé 

Lancée la même année que son icône, Tsé Tsé associées Paris est une maison design français. Sigolène Prébois et Catherine Lévy dessinent des produits qu’elles font ensuite fabriquer et les distribuent sous la marque Tsé & Tsé associées. Ce qu’elles veulent avant tout, c’est créer des objets du quotidien utiles, qu’on apprend à aimer avec le temps. Outre le vase d’Avril, la Guirlande Cubiste, ou la gamme de Vaisselle Affamée sont devenues des icônes largement copiées. Désormais renommées dans le monde entier, Sigolène Prébois et Catherine Lévy collaborent avec des fabricants étrangers, aménagent et décorent des lieux qui leur sont confiés, et dessinent parfois à la demande de marques extérieures. Fières de leur succès, elles possèdent aujourd’hui des boutiques, dans les quartiers du Louvre et du Marais à Paris. L’équipe composée d’une dizaine de personnes n’a rien à envier aux grandes entreprises de distribution, une ambiance conviviale pour une petite maison qui maîtrise absolument tout, de la création à la distribution du produit.

Le saviez-vous ? : Le nom Tsé Tsé désigne une mouche africaine dite hématophage, mais aussi une langue tswana parlée dans plusieurs pays d’Afrique australe, signifiant « mouche qui tue le bétail ».

 

Coralie Técher

photo : Tsé & Tsé associées Paris

Plantes exotiques du mois de mai

Plantes du mois : en mai, on craque pour les plantes exotiques

10 mai 2016 Posted by Plantes, Tendances 0 thoughts on “Plantes du mois : en mai, on craque pour les plantes exotiques”

Depuis quelque temps, la nature s’invite dans nos intérieurs et c’est avec les plantes exotiques que nous commencerons ce nouveau mois. Découverte des stars du mois de mai : la Medinilla, l’Anigozanthos et la Gloriosa.

Plantes exotiques du mois de mai

© Office des fleurs

Les plantes exotiques s’inscrivent facilement dans nos intérieurs pour le bonheur des amoureux des plantes originales et estivales. Avec vivacité, elles signalent l’arrivée de l’été. Medinilla, Anigozanthos et Gloriosa sont les plantes à l’honneur en mai.

Trois plantes exotiques, trois identités

Medinilla, la solitaire. Originaire des montagnes des Philippines, la Medinilla est aussi appelée « Kapa-Kapa ». Épiphyte – elle pousse sur les arbres sans en soustraire sa nourriture –, elle croît sous la forme de grappes de fleurs, atteignant jusqu’à 30 cm de longueur. Il existe plus de 200 variétés de Medinilla. Elles sont luxuriantes et s’apparentent à l’eau d’une fontaine qui tombe en subtilité. Les fleurs rose vif avec des pétales sombres sont les plus communes.

Medinilla plantes exotiques du mois de mai

© Office des fleurs

Anigozanthos, la drôle de dame. Cultivées dans les jardins de l’impératrice Joséphine du château de Malmaison, les Anigozanthos sont des plantes exotiques originaires du sud-ouest de l’Australie. Surnommées « Pattes de kangourous », à cause de la forme de leurs fleurs, elles ont un aspect velouté et six pétales en éventail. Depuis sa découverte en 1792, 12 variétés ont été développées.

Anigozanthos plantes exotiques du mois de mai

© Office des fleurs

Gloriosa, la séductrice. En provenance de l’Inde et de la partie centrale et méridionale de l’Afrique, la Gloriosa est une plante grimpante dont les tiges vont jusqu’à 5 mètres de hauteur. Avec ses pétales recourbées et des cœurs de fleurs originaux, la Gloriosa a des feuilles rouges enveloppées d’un liseré jaune. On peut aussi les voir en orange, ou jaune safran.

Gloriosa plantes exotiques du mois de mai

© Office des fleurs

Des conseils pour vos plantes tropicales

Ces trois variétés de plantes exotiques n’aiment pas le froid. Veillez à ne pas les laisser dans un environnement avec une température en dessous de 18°C. Elles ne doivent pas être dans des pièces humides. Si vous les sortez et en cas de fortes pluies, évitez de les laisser dehors ou abritez-les. Dernier conseil, elles ont besoin de lumière.

Plantes exotiques du mois de mai

© Office des fleurs

Côté déco, les plantes exotiques adorent les intérieurs bohèmes et colorés. Leurs couleurs vives donneront du caractère à l’espace et seront la touche finale d’une ambiance ethnique et chaleureuse. La Medinilla se suffit à elle-même pour décorer une pièce. L’Anigozanthos aime être au centre des tables et la Gloriosa adore qu’on lui coupe son tuteur pour laisser tomber ses tiges dans une coupelle.

Plus d’informations sur le site www.maplantemonbonheur.fr.

 

O. M-G

Bar à plantes chez Bobart'

Bobart’ lance le premier bar à plantes de la capitale

20 avril 2016 Posted by Plantes, Tendances 0 thoughts on “Bobart’ lance le premier bar à plantes de la capitale”

Le concept store Bobart’ lance le tout premier bar à plantes de la capitale. Un nouveau lieu idéal pour bien commencer les beaux jours.

Bar à plantes chez Bobart'

© Charly Broyez

Avant chez Bobart’, on pouvait passer des heures à rechercher la perle rare dans un panel d’objets tout aussi inédits les uns que les autres. Boules à thé, horloges, produits high-tech, ustensiles de cuisine, étagères design… Il y a de quoi aménager toute la maison. Mais aujourd’hui, le concept store lance son bar à plantes. Un concept original et inédit dans la capitale que beaucoup apprécieront.

Une jungle urbaine

Avec l’arrivée des beaux jours, qui n’a pas envie de mettre de la verdure dans son salon ou sa chambre à coucher ? Les deux soeurs, à l’initiative du concept store Bobart’, ont créé une vraie jungle urbaine dans leur boutique du Marais. De quoi ravir les passionnés et amateurs de plantes en tout genre. On y trouve un large choix de végétaux, en passant des cactus aux fougères, ou des mini-palmiers aux aspleniums… A deux pas du Centre George Pompidou, cette boutique se veut dépaysante et à l’écart du stress de la capitale.

Bar à plantes chez Bobart'

© Charly Broyez

Décorer son intérieur avec des plantes, c’est tendance.

Depuis quelque temps, l’extérieur adore jouer avec nos intérieurs. On se lance donc tous à la recherche de l’objet de décoration design et tendance qui s’associera à merveille avec notre aménagement actuel. Motifs ethniques, géométriques, les jolis mots, le vert sapin, le jaune moutarde, le noir et blanc, il y en a pour tous les goûts. Chez Bobart’, M. et Mme Clynck habilleront les plantes de tasses et bols. Serax enveloppera les succulentes et les cactus de pots. En tout cas, on adore le concept du bar à plantes ! C’est ludique et pratique pour ceux qui aiment la nature et la décoration.

Bar à plantes chez Bobart'

© Charly Broyez

 

Bobart’ , 89 rue Saint-Martin, 75004 Paris / Ouvert tous les jours de 11h00 à 20h00

 

Plus d’informations sur Bobart’.

 

O. M-G

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.