SE PERDRE AU VERT DANS LES JARDINS DU COTENTIN

08/01/2020

SE PERDRE AU VERT DANS LES JARDINS DU COTENTIN

En 2020, le Cotentin vous invite à percer les secrets de cette presqu'île aux mille paysages.
Le Cotentin regorge de jardins remarquables. La balade se fait sonore, la mer n’est jamais très loin, paysagère, odorante, sensorielle, goûteuse, et chaque promeneur déambulera au gré de ses envies et de ses inspirations.

Évasion subtropicale au Jardin botanique de Vauville

Tout au bout du Cotentin, contre vents et marées, se cache une incroyable oasis, réunissant plus de 1000 espèces de plantes originaires de l’hémisphère austral.

Véritable prouesse de la nature, le Jardin botanique de Vauville se distingue par sa collection de plantes et d’arbres rares à feuillage persistant. Tout au long de l’année il offre un panorama dont les teintes se marient avec la mer mais aussi les landes sauvages qui dominent le site. © Baptiste Almodovar

Ce domaine est inscrit à l’inventaire des « Monuments
Historiques » en 1992 et classé « Jardin remarquable » en
2004. Eric Pellerin a repris le flambeau de ses parents. Il préside
aux destinées d’un jardin botanique de 4 ha, crée en 1947 où
s’épanouit une surprenante flore subtropicale.
Quelques 1200 espèces originaires de l’hémisphère austral
poussent ici sans souci du climat. Plantes et arbres rares
peuplent ce jardin qui s’ouvre sur la mer et sur une palmeraie
de plus de 2000 palmiers que son propriétaire espère bientôt
porter à 10 000.

Balade poétique dans les Jardins en hommage à Jacques Prévert

Jacques Prévert a connu et aimé La Hague en 1930. Le jardin est l’hommage de sa femme et de ses amis qui y plantèrent chacun leur arbre au milieu des fleurs et des plantes que le poète aimait.

Vous trouverez dans ces jardins les plus naturels possibles, les fleurs et les plantes que le poète aimait. © Baptiste Almodovar

On dit que l’on ne connaît vraiment un auteur qu’après avoir découvert son jardin secret. Empreint d’une certaine poésie à l’image de son illustre propriétaire, ce jardin a été pensé par Mme Prévert et quelques uns de ses amis proches : Yves Montand, Serge Reggiani, Juliette Greco, Arletty pour ne citer qu’eux, sont venus dans ce jardin pour lui rendre hommage, en y apportant chacun leur arbre fétiche. Classé « Jardin remarquable » depuis 2005, il fait bon flâner pour se ressourcer et méditer.

Instant urbain et tropical au Jardin Emmanuel Liais

Ecrin de verdure au cœur de la ville, le parc Emmanuel Liais recense un patrimoine végétal surprenant et dépaysant.

Le parc Emmanuel LIAIS constitue sans doute le jardin Cherbourgeois le plus pittoresque et le plus apprécié des connaisseurs. Les 2 serres abritent des variétés de plantes rares, dont certaines uniques en France voir même au Monde. © Cotentin unique

On y rencontre au hasard des allées sinueuses un Jubéa Spectabilis, un palmier du Brésil, un vénérable cyprès Lambert de plus de cent ans, des plantes et arbres exotiques ramenés d’Amérique du sud par Emmanuel Liais lors de ses voyages ou importés d’Asie au XIXème. Dans les serres, on plonge au cœur d’une forêt tropicale humide, traverse un désert de cactus pour atteindre une serre tropicale tempérée. Les enfants partiront à la découverte de plantes mystérieuses comme l’encephalartos au tronc comestible pouvant vivre jusqu’à 1000 ans.

L’Ile Tatihou, des jardins d’ici et d’ailleurs sur la mer

Vous y trouverez un jardin d’acclimatation de 3ha qui regroupe plusieurs centaines d’espèces du littoral réparties selon leur milieu où des végétaux de la Manche atlantique y dominent.

Sur près de sept hectares, à l’abri du lazaret, les jardins de Tatihou présentent les plantes du littoral normand mais aussi celles des bords de mer plus lointains... © Diplopie -Cotentin Unique

Si l’on trouve ici quelques plantes indigènes, la flore de l’hémisphère sud (Nouvelle Zélande, Afrique, Asie) et de la Méditerranée est davantage représentée. Les echiums ou vipérines géantes ont colonisé tout l’intramuros de l’île. Plusieurs massifs de succulentes ornent les allées. Les aloès, agaves et aeoniums prospèrent de façon surprenante.

www.encotentin.fr

VOUS AIMEREZ AUSSI

Politique d’utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. En savoir plus