Travailler chez soi… au vert ! - Extérieurs design

Travailler chez soi… au vert !

22 août 2018

En temps normal, le jardin invite la détente, mais il se prête également tout autant à la concentration, pour travailler à domicile. Les « home offices » sont là pour transformer le jardin et créer un univers à soi.

Cube in Life est spécialisée dans les extensions de maison et de lodge en bois. Réalisation à Mérignac.

Travailler chez soi

Comme son nom l’indique, le concept de « home office » nous vient d’outre-Manche, mais on le retrouve également en Belgique. En France, le marché se développe petit à petit et séduit par la qualité du design des différents produits proposés et par la qualité de vie qui s’offre au client. Les économies de temps et d’énergie dans les transports sont alors réelles. Le cabinet LBMG WorkLabs regroupe des consultants en organisation du travail, des sociologues, des designers de services ou des ingénieurs… LBMG WorkLabs souhaite concevoir le travail autrement. D’après les données fournies par le cabinet, 62 % des salariés déclarent ne plus avoir besoin d’être au bureau pour travailler, et 73 % des actifs aimeraient télétravailler. Le travail à domicile est perçu comme un facteur qui améliore la productivité, si tant est que l’on sépare bien l’univers personnel de l’univers professionnel. 

Micro-bureaux

Un micro-bureau de 5 mètres carrés n’entraîne pas de démarches administratives, qui peuvent parfois êtres décourageantes. Un tel bureau peut être subventionné par l’employeur et offre ainsi au télétravailleur un espace suffisant. À Nantes, le designer d’espace et d’objet Frédéric Tabary a conçu le Cube, une pièce indépendante, isolée, électrifiable et déplaçable sur roues ou sur patins. « C’est un concept qui permet, à la base, d’assembler les pièces les unes aux autres. De 4,50 mètres carrés à 9 mètres carrés, le Cube peut servir de boutique éphémère mais aussi de bureau si on est auto-entrepreneur.On fait ce qu’on veut avec le Cube, c’est son intérêt », explique Frédéric Tabary.

Réalisation Un Cube dans mon jardin.

L’idée a séduit Fabien Cuny, paysagiste chargé de projet pour Didier Danet SA, qui a fait appel à l’entreprise pour concevoir le jardin « Low Impact », présenté à Jardins, Jardin en juin 2017, une installation particulièrement remarquée. Des passerelles en fer qui semblaient flotter au-dessus d’une végétation humide menaient directement à un espace tout en transparence, une « serre, style atelier ». L’esthétique industrielle se fondait dans une proposition exigeante et luxuriante (fougères arborescentes, hostas, Equisetum et acanthes). Le public découvrait les possibilités offertes par le Cube, un élément architecturé, qui plus est amovible. On peut monter seul le Cube, en suivant la notice qui l’accompagne.

Un CUBE DANS MON JARDIN dans un aménagement de Fabien  CUNY, JARDINS, JARDIN 2017 © Didier Danet SA

Extension de maison

L’entreprise Cube in Life, située en Gironde et fondée par Nicolas Borzeix, est animée par une équipe composée de « créateurs d’extérieur ». Cube in Life propose deux solutions de cube design en bois : l’extension et le bâtiment indépendant, aménageable en salle de lecture ou en bureau, pensés pour s’adapter à l’environnement existant. Greenkub, dans l’Hérault, conçoit également des bureaux de jardin, dont la surface varie de 11 mètres carrés à 30 mètres carrés. Quelques entreprises spécialisées en France favorisent ainsi un mouvement actuel de transformation du travail, avec des schémas traditionnels de plus en plus remis en question. Travailler depuis chez soi, dans un jardin, pour réduire son stress et sa fatigue, qui dit mieux ?

Cube in Life

Maxime Lancien

Tags: ,

Recherche

Newsletter

Retrouvez-nous sur facebook

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.