Jardin de roses japonaises à Séricourt ! - Extérieurs design

Jardin de roses japonaises à Séricourt !

4 juillet 2018

Les Jardins de Séricourt viennent d’ouvrir un nouvel espace qui revisite le jardin japonais. Paysagisme français et végétaux japonais s’y rencontrent pour un espace à la confluence de deux traditions.

 

Revisiter le jardin japonais

« Le clos des roses Keiji », Jardin de Séricourt © D. Kabla

 

Les jardins de Séricourt accueillent un nouvel espace, « Le clos des roses Keiji », fruit de la collaboration du paysagiste français Guillaume Gosse de Gorre et du rosiériste japonais Kenichi Kunieda, créateur de la Rose Farm Keiji. Ce projet paysager est né d’une volonté de créer un jardin à la confluence de deux influences. Il s’agissait de s’inspirer de la tradition paysagère japonaise sans pour autant en reprendre les codes les plus évidents. Ainsi, on n’y trouvera pas d’érables ou de galets mais des murets en torchis et des chemins couverts d’herbe. On y décèle pourtant une même attention à la gestion de l’espace, au travail du vide et du plein. La structure du lieu s’inspire notamment de la forme du nombre d’or et un promontoire composé de larges dalles de pierre surplombe le jardin afin de pouvoir y « absorber » l’énergie apaisante qui s’en dégage.

 

Un rosiériste japonais à Séricourt

Variété de rose Wabara, « Clos des roses Keiji », Jardins de Séricourt © D. Kabla

 

Kenichi Kunieda est un célèbre rosiériste japonais. Il a créé en 2003 la Rose Farm Keiji où il cultive des variétés de roses originales, telle que l’espèce Wabara («Rose du Japon » en français) qui est ici introduite pour la première fois en France. Son travail porte sur toutes les phases de la vie d’une rose. Ainsi, s’il cherche à produire une variété particulière, il prend toujours en compte l’environnement dans lequel elle sera introduite, qu’il s’agisse d’un bouquet ou d’un jardin comme c’est le cas ici. Le spectaculaire n’est pas recherché en soi, ce qui en fait un pépiniériste idéal pour un projet influencé par le paysagisme japonais.

 

Les jardins de Séricourt

« Clos des roses Keiji », Jardin de Séricourt© D. Kabla

 

Les Jardins de Séricourt ont été créés par Yves Gosse de Gorre en 1983. Depuis 30 ans il y conçoit des espaces aux esthétiques diverses chargés de « raconter » des histoires. Lieu situé dans le Pas de Calais, une région fortement marquée par les deux guerres mondiales, nombre de ces créations s’inspirent du souvenir des conflits pour en offrir une représentation paysagère originale. C’est aujourd’hui son fils, lui aussi paysagiste, qui dirige l’entreprise familiale depuis plusieurs années.

 

Les Jardins de Séricourt, 2 rue du Bois, 62270 Séricourt. Le site ouvre tous les jours du 15 avril au 15 octobre : du mardi au samedi de 10h 19h ; dimanche, lundi et jour férié de 15h à 19h. Il peut également être visité sur rendez-vous le reste de l’année.

 

David Kabla

 

 

 

 

 

 

Tags: , , ,

Recherche

Newsletter

Retrouvez-nous sur facebook

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.