Categories Canapés de jardin, Jardins à vivre, Mobilier de Jardin, Tendances

Canapés extérieurs :
 la tendance XXL

Décomplexé, le salon extérieur s’est totalement emparé des codes de l’indoor, jusqu’à reprendre les tailles XXL des îlots sculpturaux qui trônent de l’autre côté de la baie vitrée.

Chez EMU, la collection Terramare parie sur des coussinages profonds et volumineux.

Pour ceux qui voient la vie en grand, les designers ont laissé courir leur crayon. Si l’on compte toujours dans les collections outdoor des ensembles en métal au coussinage ajouté bien ancré dans la tradition de l’image d’épinal du mobilier de jardin, il est parfois difficile, en parcourant les showrooms et les salons, de déterminer du premier coup d’œil si l’ensemble devant soi est dédié pour l’intérieur ou l’extérieur. En premier lieu, il y a, bien sûr, l’évolution du textile.

Par exemple, dans la collection Grand Life d’Ethimo pensée par Christophe Pillet, la douceur du tissu est incroyable, et pourtant, réalisé par un fabricant italien, ce tissage proche du velours est ultra-résistant. Ce qui brouille aussi les décodages, ce sont les profondeurs des assises. Les ensembles extérieurs n’hésitent plus eux aussi à jouer un entre-deux entre canapé et lit, fauteuil et daybed, en proposant des formes dans des largeurs très profondes, pour pouvoir s’y lover ou presque s’y allonger.

Collection Grand Lide, design Christophe Pillet, d’Ethimo 

Ces dimensions sont un appel à la détente, on s’y projette, on y passe du temps, pour lire, pour regarder ses tablettes numériques ou discuter. Le jardin étant le lieu de décontraction, il fallait bien que les ensembles vous retiennent dans des formes rondes et, aujourd’hui, dans des assises engageantes par leur coussinage épais. à l’inverse des hauts dossiers occultants des dernières années, on remarque aussi que les structures s’évasent. Pour éviter un effet massif, le dossier n’entoure plus nécessairement le canapé, les accoudoirs s’arrêtent à la moitié de la profondeur, la marquant subtilement tout en laissant une sensation de dégagement d’espace.

La multiplication des accessoires est aussi une autre tendance observée : sur certains modèles, on déplace à souhait les accoudoirs et les dossiers, on incruste des tables d’appoint, des petits plateaux, quand on ne multiplie pas les petits coussins pour créer des effets de couleurs en association, par exemple, avec le tapis outdoor. Chez Dedon, les structures sont métalliques, avec un jeu de sangles pour supporter les coussinages, comme on peut trouver aussi des structures en fibres tressées chez Manutti à côté d’une proposition plus épurée.

 

Royal Botania, collection Mozaix.

 

Chez B & B Italia, la nouvelle collection Ribes est inspirée de l’Amérique du Sud pour ses tonalités.
Vondom , la collection Suave dessinée par Marcel Wanders.
Tags:

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.