Categories Mobilier, Tendances

Salon Révélations : les volutes de Bruno de Maistre

Du 4 au 8 mai, le Grand Palais accueille la 3e édition de Révélations, Biennale internationale des métiers d’art et de la création contemporaine.

Partenaire de l’événement, le groupe Bee Médias et ses magazines (CREE, Intramuros, Extérieurs Design, Le Courrier du Meuble, Oazarts !…) rassemblent sur un stand parrainé des créations que les rédactions ont sélectionnées, à l’image de la diversité des titres. Philippe Renaud est chargé de la scénographie de l’espace. Aujourd’hui, nous vous présentons Bruno de Maistre et son Bureau Lyrique.

 

bureau lyrique
Bureau lyrique Bruno de Maistre et Frédéric Bernard de Courbefy

 

Dans ses créations, Bruno de Maistre n’a de cesse de traquer la courbe : « Quand je commence à dessiner, je fais des volutes de fumée. C’est cette courbe-là que je recherche tout le temps, l’envol, le mouvement, la légèreté. Dans le travail de mobilier, j’essaie de ne pas m’arrêter à la technique d’ébénisterie, je cherche la vibration de la main. » Ébéniste, ou plutôt architecte de mobilier comme il aime à se définir, il essaie de ne pas s’arrêter à la technique, mais de transcrire la vibration de la main dans une démarche finalement très proche de la sculpture. Il travaille beaucoup en commandes numériques, sur la base de fichiers 3D : « J’aime cet outil mais le résultat m’apparaît souvent sans âme, c’est trop parfait, trop lisse, il y a un charme qui n’est pas là. De ce fait, je mets des défauts dans le fichier numérique, pour retrouver ces erreurs que la main aurait laissées. Je recherche cette imperfection.» Ce designer de mobilier d’exception conçoit aussi des pièces pour les espaces liturgiques. Avec le gainier d’art Frédéric Bernard de Courbefy, il développe une ligne de meubles aux courbes harmonieuses où volutes de bois et tissus laqués se mêlent :à Révélations, sur le stand de Bee Médias, ils présenteront le Bureau lyrique.

burno de maistre

FERMER
CLOSE