Les plantes retombantes, élues du mois de septembre - Extérieurs design

Les plantes retombantes, élues du mois de septembre

7 septembre 2016

Comme une chevelure de verdure qui envahit les hauteurs, la plante retombante séduit par sa grâce l’Office Hollandais des fleurs qui fait d’elle, l’élue du mois.

plante retombante

La petite histoire de la plante retombante

Originaires des forêts tropicales où elles y sont grimpantes, ces multiples chutes végétalisées et fleuries, sont dotées de racines ventouses et aériennes, d’épines crochues et de longues tiges feuillues qui s’enroulent. À savoir que des régions arides peuvent aussi êtres peuplées de ces plantes puisque leurs propriétés de succulentes leur permettent de vivre durant les périodes de sécheresse. Comment alors deviennent-elles retombante une fois chez nous ? Quand elle se retrouve sans supports, la plante grimpante chute (ou rampe) tout simplement !

Pourquoi avoir une plante retombante chez soi ?

En intérieur, comme en extérieur, la plante retombante apporte cette petite touche de mystère et de féérie dont on rêve tous chez soi. En pot sur la terrasse, suspendue dans le salon, aux branches du cerisier dans le jardin, ou dégoulinante sur la pergola, la plante retombante lorsqu’elle est fleurie devient irrésistiblement belle. Adaptable au soleil comme à l’ombre la plante est, généralement, facile d’entretien.

Si vous choisissez d’en embellir votre extérieur, sachez que le lierre sera l’espèce à préférer. Puisqu’il s’épanouit en automne, le lierre tolère le froid et peut atteindre jusqu’à 2mètres de hauteur quand la plante est cultivée en pot.

Pour l’intérieur ou la terrasse, on craque pour le pétunia à entretenir, de préférence, en pot suspendu. Son éventail de couleurs et ses formes multiples, offrent un panel de choix fleuris. Elle aussi facile d’entretiens, ne demande qu’une luminosité de jour importante et un arrosage fréquent.

Plante retombante OHDF

©OfficeHollandaisdesFleurs

Conseils pratiques

Chez vous, prenez toujours garde à ce que votre plante ne soit pas envahie de parasites comme les pucerons, très difficile à combattre vous pourriez en perdre votre plante retombante. Soyez toujours vigilent, le plant ne doit pas manquer d’eau, vous vous en apercevrez à l’état de ses feuilles jaunies, la perte de ses boutons et son retombé ramolli. Une décoloration grisâtre des feuilles, peut avertir d’une infestation d’araignées rouges, ces petits parasites peuvent êtres fatals !

Aussi, si elle vient à perdre de sa foison, que la quantité de boutons éclos diminue, et que la longueur des tiges vous sembles étrange, il y’a de fortes chance qu’elle soit malade.

Pour ceux qui n’auraient pas le loisir d’accorder leur temps aux soins de ces plantes, sachez que vous pouvez tout de même en devenir l’acquéreur, puisque la plante retombante aux feuilles épaisse ne demande pas tant de soins que ses semblables aux feuilles fines. Là où la première ne demande pas un arrosage régulier, ses propriétés succulentes aidant, les dernières nécessitent elles de l’être au moins tous les deux jours.

Les plantes retombantes sont proposées à la vente toute l’année, et doivent de façon générale ne pas êtres exposées en plein soleil bien qu’un endroit chaud et lumineux leur soit indispensable.

Plante retombante OHDF

©OfficeHollandaisdesFleurs

 

Photos : l’Office Hollandais des Fleurs

Coralie Técher

Tags:

Recherche

Newsletter

Retrouvez-nous sur facebook

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.