Categories Plantes, Tendances

La plante du mois : L’Alocasia, protectrice et… « aux grands cœurs » !

Habitants des petits espaces, ne prenez pas peur ! Malgré ses feuilles imposantes, l’Alocasia existe en plus petites variétés. Elle est de très bonne compagnie et procure une grande quantité d’oxygène à vos intérieurs grâce à ses larges feuilles nervurées.

Issue de contrées tropicales et subtropicales, d’Asie et d’Australie, l’Alocasia développe des feuilles pouvant atteindre les 90 cm de longueur. C’est d’ailleurs en raison de leur taille qu’on les surnomme « oreilles d’éléphant », ou « grands cœurs » pour les plus romantiques, qui retrouvent dans la forme de ces dernières le symbole des amoureux. Autrefois cultivée pour ses rhizomes comestibles riches en amidon, cette plante était au départ réservée à la culture en serre chauffée. Elle trouve aujourd’hui parfaitement sa place dans nos appartements. On peut ainsi apprécier son feuillage géant, aux formes et couleurs allant du vert clair luisant au vert sombre presque noir. Placez la dans un cache-pot en feutre coloré, et vous ajouterez une note à la fois douce et pepsy à votre intérieur.

Comment entretenir  une Alocasia ?

Issue de pays chauds et humides, cette plante de la famille des Aracées a besoin d’eau et de soleil. Ne laissez jamais son terreau se déshydrater et aménagez lui une place bien au chaud. N’hésitez pas à placer sous son pot une soucoupe d’eau,  et offrez-lui une douche de temps en temps, en la sortant dehors quand il pleut par exemple. Si l’une de ses feuilles inférieures est en train de faner, n’hésitez pas à la couper à 4 cm de sa base afin de stimuler la naissance de nouvelles feuilles. Eté comme hiver, offrez lui de la nourriture pour plante deux fois par mois pour qu’elle puisse s’épanouir dans les meilleures conditions possibles. Et si vous voyez un épi de fleurs apparaître entre ses feuilles, il faut le couper rapidement afin d’éviter de faire souffrir cette plante aux « grands cœurs ».

Le saviez vous ?

En Asie,  l’Alocasia a la réputation de « grande protectrice » , ce surnom est sans doute lié à ses feuilles immenses, qui servent parfois de parapluies éphémères aux hommes comme aux animaux en cas d’averses.

Cécile Gauthier, en partenariat avec Maplantemonbonheur.fr

FERMER
CLOSE

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.