Categories Tendances

Fauteuils de star : pliable donc nomade

Mobilier culte dans le cinéma, le fauteuil de réalisateur ou de metteur en scène trouve naturellement sa place dans nos jardins. Pratique par son côté pliable, donc nomade, il se glisse dans tous les univers, chaque marque le réinterprétant selon sa signature. Tour d’horizon.

Fauteuil Lafuma pliable

INCONTOURNABLE : Le spécialiste du mobilier pratique et nomade sort aussi sa version du fauteuil bridge pliable, cette année, dans la collection Anytime. Un classique qui associe une toile Batyline, une structure tubulaire en acier galvanisé et des accoudoirs en aluminium. Lafuma, collection Anytime, fauteuil bridge pliant, à partir de 150 €

IDENTITÉ AFFIRMÉE : En 2014, les équipes d’Ethimo ne résistaient pas à sortir leur propre version du fauteuil mythique, qui porte son inspiration en étendard ! Le fauteuil Studios comprend une structure pliante en aluminium finition à poudre époxy. L’assise et le large dossier étant en tissu Sunbrella rembourré. Existe en blanc, gris ou bleu. Ethimo, fauteuil Studios, 432 €

fauteuil pliable studio

EN TOUTE DÉTENTE : Emu déploie la couleur avec une assise conjuguant fauteuil de réalisateur et nouvelle version du fauteuil Siesta, lancé par la marque dans les années 1980. En acier verni et tissu technique Emu-Tech, l’assise pèse 6,2 kg mais en supporte 200 ! Emu, fauteuil Snooze, création Alfredo Chiaramonte & Marco Marin, 154 €

fauteuil Unopiu realisateur

VERSION TECK : Indémodable chez Unopiù, le fauteuil de metteur en scène célèbre le teck avec un côté suranné qui fait son charme. Les ferrures en laiton affirment sa ligne, les assises sont au choix, en coton blanc écru avec coussin, en Canatex beige (tissu plastique que l’on obtient en tressant des fibres de chanvre et de PVC avec des fils de polyester), et en tissu plastique rouge ou lavande. Son succès est tel que la marque le décline cette année en version indoor revêtu de cuir ! Unopiù, fauteuil Ginger, à partir de 170 €

Orson fauteuil pliable

TRÔNE NOMADE : Très élégant, avec ses cadres latéraux revêtus de Canatex (tissu avec une base en polyester revêtu d’une gaine composée partiellement de fibres de chanvre) et sa structure en teck, le fauteuil Orson se plie et se déplie aussi bien autour d’une table pour un repas que dans un recoin pour la détente. Roda collection Orson, fauteuil pliant, création Gordon Guillaumier, chez Jardin Chic, à partir de 950 €

fauteuil de réalisateur

EFFICACE : Parmi les nouveautés d’Hespéride, ce fauteuil couleur graphite assure le service sans problème, sur la terrasse comme au jardin, pour un prix accessible. L’assise est en texaline (polyester enduit PVC). Hespéride, fauteuil Axiome, 75 €

Mattiazzi fauteuil de réalisateur

SIMPLISSIMO : Pour Mattiazzi, Jasper Morrison décline la chaise de camping en habillant très légèrement une structure minimale en teck massif d’une toile amovible, qui se glisse comme une évidence. Mattiazzi, fauteuil Fionda, création Jasper Morrison, chez Made in Design, 846 €

fauteuil pliable d'extérieur

SO CHIC : Chez Magis, c’est le designer Philippe Starck qui revisite le fauteuil iconique en misant sur de belles proportions qui mettent en valeur la toile Sunbrella de l’assise. Structure en polypropylène. Existe en blanc, beige et noir. Magis, fauteuil Stanley, création Philippe Starck, assise, accoudoirs, H. 69 cm, 462 €

SIFAS_OSKAR fauteuil pliable

CONFORTABLE : Dans la collection Oskar, Éric Carrère s’inspire du fauteuil de réalisateur pour une assise de salon chic et intemporelle, privilégiant d’abord le confort. Sifas, collection Oskar, fauteuil salon, création Éric Carrère, 82 x 75 x 82 cm, à partir de 750 €

RAFFINÉ : Le designer allemand Stefan Diez privilégie l’assise large (L. 64 x P. 50 cm) pour réinterpréter le fauteuil mythique. Associés à la structure en aluminium extrudé, les accoudoirs en hêtre apportent une touche d’élégance et de douceur. Emu, fauteuil pliant Ciak, création Stefan Diez, 295 €

Nathalie Degardin

Tags:
FERMER
CLOSE