Piscine et jardin Archives - Extérieurs design

Posts tagged "Piscine et jardin"

5 livres qui vous tiendront chaud en ce grand froid

27 février 2018 Posted by Livres, Plantes, Tendances 0 thoughts on “5 livres qui vous tiendront chaud en ce grand froid”

L’heure est venue d’enfiler nos gros pulls et de se blottir au coin du feu, abrités sous un plaid douillet. En ce grand froid qui perdure, on savoure une tasse de thé bien au chaud, et surtout on s’évade avec un beau livre. Notre sélection qui vous réchauffera à coup sûr !

Nos coups de cœur du moment

 

Vies sur l’eau

« Habiter sur l’eau », éd. Phaidon 39, 95 €. Parution en mars 2018

Domus Aurea, Alberto Campo Baeza and GLR Arquitectos, 2016, Monterrey, Mexico. Picture credit: Javier Callejas, javiercallejas.com (pages 206-7)

Pole House, F2 Architecture, 2017, Fairhaven, Australia. Picture credit: Tanja Milbourne (pages 74-5)

Exbury Egg, PAD Studio, SPUD Group, and Stephen Turner, 2013, Beaulieu River, Hampshire, UK. Picture credit: Nigel Rigden (page 166)

 

Un élégant panorama de 55 résidences bâties en harmonie avec l’eau qui les entoure. Océans, lacs, piscines ou source, l’eau a cette particularité de sculpter les paysages. Plus qu’un privilège, vivre sur l’eau apaise et nous offre son lot d’inspirations. Elle joue un rôle clef dans la conception des maisons. Certaines offrent une vue sur l’eau, d’autre la surplombent et certaines s’y reflètent. Dans tous les cas, le résultat est impressionnant. « L’eau peut finalement devenir la meilleure amie d’une maison », peut on lire dès le début du livre. En feuilletant ces belles pages, on ne peut qu’acquiescer.  « Habiter sur l’eau », éd. Phaidon 39, 95 €. Parution en mars 2018

Patrimoine dissimulé

« France abandonnée », photos de Sylvain Margaine, texte de David Margaine, éd. Jonglez

« France abandonnée », photos de Sylvain Margaine, texte de David Margaine, éd. Jonglez

« France abandonnée », photos de Sylvain Margaine, texte de David Margaine, éd. Jonglez

« France abandonnée », photos de Sylvain Margaine, texte de David Margaine, éd. Jonglez

 

Après le succès d’un premier livre, Sylvain Margaine aime parcourir la France en quête de lieux interdits, et laissés en marge. Un château oublié en région parisienne, une aciérie abandonnée à Gandrange, un cimetière de bateaux de guerre en Bretagne, un hôpital désaffecté dans le Sud-ouest, un fort militaire désormais interdit dans les Pyrénées…C’est une multitude de lieux voués à disparaître qui nous est présenté à travers ce beau livre. Tel un explorateur, Sylvain Margaine capture les trésors oubliés de notre patrimoine et leur rend la dignité qu’ils méritent. Il sort des sentiers battus et nous dévoile des trésors que nous ne voyons pas. « France abandonnée », photos de Sylvain Margaine, texte de David Margaine, éd. Jonglez

Jardin du Sud

« La Méditerranée dans votre jardin », Olivier Filipi, éd. Actes Sud, 39 €. Parution en mars 2018

 

On admire souvent la beauté des garrigues méditerranéennes. Puis on s’interroge : comment s’inspirer de ces paysages pour concevoir son jardin et en limiter l’entretien ? Les plantes sauvages du Sud offrent une diversité et une résistance sans limite. Elles permettent d’envisager des extérieurs au style résolument varié et riche. En cultivant ce type de jardinage, le jardinier doit cesser de se battre contre la nature pour instaurer une scène figée à tout prix. Il va prendre soin d’encourager –en douceur – l’évolution naturelle de son jardin. Richement illustré de plus de 400 photos, ce beau livre nous dévoile les nouvelles perspectives qu’offre le jardin méditerranéen mais aussi ces atouts dans toutes les régions L’année de leur 40e anniversaire, les éditions Actes Sud se renouvellent et nous offrent encore de belles pages. « La Méditerranée dans votre jardin », Olivier Filipi, éd. Actes Sud, 39 €. Parution en mars 2018

Jardin à manger

« Plantes sauvages comestibles », Steffe FLEISCHHAUER , Jürgen GUTHMAN, Roland SPIEGELBERGER, éd. Ulmer, 16, 90 €. Parution le 22 mars 2018

 

De plus en plus plébiscitée, les plantes sauvages s’invitent désormais dans nos assiettes. Ce livre richement illustré nous dresse un tour d’horizon des plantes comestibles, parmi les 50 les plus fascinantes. Fleurs, tiges, feuilles, graines et fruits, pour chaque plante, l’auteur détaille le goût, l’endroit ou la cultiver, les modes de conservations adaptés ainsi qu’une recette originale à tester. Pour une cueillette en toute sécurité, les plantes dangereuses et toxiques sont présentées en détail dans l’ouvrage. De quoi se concocter de bons dîners ! « Plantes sauvages comestibles », Steffe FLEISCHHAUER , Jürgen GUTHMAN, Roland SPIEGELBERGER, éd. Ulmer, 16, 90 €. Parution le 22 mars 2018

Plantes sur gravure

« The book of flowers », H. Walter Lack, éd. Taschen, 50 €

« The book of flowers », H. Walter Lack, éd. Taschen, 50 €

« The book of flowers », H. Walter Lack, éd. Taschen, 50 €

 

Un beau catalogue qui réunit toutes les gravures en couleur issues des illustrations de « Roses et Choix des plus belles fleurs et quelques branches des plus beaux fruits » de Pierre-Joseph Redouté (1759-1840). Ce peintre français a consacré toute sa vie à l’observation et à la représentation des plantes afin de composer des planches à l’aquarelle. Ensuite gravés sur cuivre et publiésavec une description, ces chefs-d’œuvre floraux valent le coup d’œil. Surnommé le « Raphaël des fleurs », Redouté est toujours considéré comme un maître en matière d’illustration botanique. « The Book of flowers », H. Walter Lack, éd. Taschen, 50 €

Un rendez-vous livre à ne pas manquer

Le Salon du Livre

16 – 19 mars 2018

Porte de Versailles

Paris

En 2018, le Salon du Livre a la joie d’accueillir la Russie en « pays invité d’honneur ». Pour cette édition, ce festival littéraire à part entière recevra 38 auteurs russes ainsi que de nombreux grands noms de la littérature d’aujourd’hui. A découvrir, des auteurs reconnus à l’internationale, mais également des talents émergents et prometteurs.

Emmanuelle Jung

(Re) découvrez l’ensemble de nos sélections de beaux livres à avoir dans son salon

Rendez-vous au salon Piscine Jardin & Renov’ Maison

2 février 2018 Posted by Agenda, Jardins à vivre, Piscines 0 thoughts on “Rendez-vous au salon Piscine Jardin & Renov’ Maison”

Du 16 au 19 février 2018, piscines et jardins sont à l’honneur à Marseille, au Parc Chanot. Réunissant près de 200 exposants, le Salon Piscine Jardin & Rénov’ Maison est le rendez-vous de référence de la région Grand Sud, et dévoile les innovations du secteur sur 15 000m² d’exposition !

Le Salon Piscine Jardin & Renov’ Maison pour faire le plein d’inspiration

Rendez-vous phare de l’année pour les professionnels et les particuliers, la 14ème édition du Salon Piscine Jardin & Renov’ Maison offre 3 jours de rencontre avec les professionnels du secteur, et propose des solutions et inspirations adaptées à chaque extérieur. Le salon met à disposition des visiteurs des ateliers avec conseils personnalisés pour chaque aménagement. L’espace « Mon projet, mon archi » vous invite à venir muni d’une photo de votre projet ou espace, et d’un plan. Au sein de cet espace intimiste et accueillant, des architectes et paysagistes proposent un véritable service sur mesure avec des solutions personnalisées et gratuites. Pour les adeptes de végétaux, retrouvez « Le Bar à Boutures » situé au cœur de l’espace des pépiniéristes. Libre à chacun de venir échanger ou troquer une bouture, une fleur ou autre…et repartir ainsi avec un nouvelle plante ou essence. Un véritable espace d’échange entre passionnés sur lequel on peut bénéficier des conseils avisés de Claire Delahaye, designer de terrasses et jardins chez Slowgarden. Conseils, idées, nouveautés et tendances, cette 14éme édition du salon est l’endroit idéal pour faire germer son projet et faire le plein d’inspirations auprès des 180 exposants.

Le Salon Piscine Jardin & Renov’ Maison pour une panoplie d’exposants

Sélectionnés sur le volet, les exposants sont tous des professionnels du secteur reconnus pour la qualité et la durabilité de leurs offres. On retrouve Alliance piscine, Architecture et Design, Clearwater Spas, Futur Habitat, Génération Piscine, Irrijardin, Leroy Merlin, Piscine et Jardin, Truffaut, Waterair et de nombreuses autres entreprises qui présenteront leurs nouveautés.

Salon Piscine Jardin & renov maison

 

Salon Piscine Jardin & Renov’ Maison

 

En phase avec les dernières tendances du moment, les exposants dévoilent des gammes diversifiées. Plantes, mobilier, pergolas, piscine, couloir de nage, spa…tout est réuni pour imaginer et faire de son extérieur une véritable pièce à vivre, et ce, quelle que soit sa taille.

Emmanuelle Jung

Le Salon Piscine Jardin & Renov’ Maison

Parc Chanot – BP 2 – 13266 Marseille cedex 08

04 91 76 90 60

Contact@safim.com

www.salonpiscineetjardin.com

5 hôtels en Corse à tester en 2018 !

9 janvier 2018 Posted by Jardins à vivre 0 thoughts on “5 hôtels en Corse à tester en 2018 !”

Trêve les pieds dans l’eau, parenthèse écofriendly en pleine nature, séjour intimiste surplombant la mer Tyrrhénienne… cette année, posez vos valises en Corse. La rédaction vous a déniché 5 hôtels idéals pour passer les ponts du printemps. Découvrez notre palmarès.

Villa Calvi

 

Les pieds dans l’eau

La Plage Casadelmar

 

Cap à Porto Vechhio ! Ce petit coin de paradis corse orienté plein sud comprend 15 chambres et suites aménagées dans un esprit « cabanon de luxe » aux allures contemporaines.

La Plage Casadelmar

 

En bordure de mer, La Plage Casadelmar invite à une détente enchanteresse, à l’ombre des parasols en herbes tressées, à quelques mètres de petites criques à l’eau cristalline.

La Plage Casadelmar

 

Au sommet, la terrasse domine la petite baie de sable blanc. La vue se suffit à elle-même. A l’image du restaurant, une gastronomie épurée. Place à la cuisine du marché, à la subtilité des saveurs méditerranéennes et à l’authenticité des cuissons à la broche pour compléter cette carte postale azurée.

 

Pour les amoureux de la nature

Domaine Murtoli

 

Bienvenu au Domaine Murtoli ! Une ancienne bergerie réhabilitée en hôtel, où les adeptes de nature feront l’expérience de l’authenticité. Les maîtres mots ? Simplicité et retour aux sources. Enraciné entre mer et maquis, le domaine dispose de 2 500 hectares de nature dans lesquels on aime se perdre. Dans la vallée de l’Ortolo, cet hôtel surprenant joue la carte de la discrétion. Pas d’indication ni de route balisée. Un banal portail, puis après le 1er virage apparaît cet écrin de nature. L’âme corse a trouvé son refuge.

Domaine Murtoli

 

Pour un retour aux sources jusque dans l’assiette, les propriétaires ont restauré une ancienne grotte pour en faire la salle de restaurant. Le soir, on dîne aux bougies, auprès d’un feu de bois. Un talentueux chef propose des produits du terroir : veau et agneau de la ferme, légumes du potager et fromages locaux. Délices corses. Pas de doute, ce paradis sauvage nous réconcilie avec la nature et les plaisirs simples.

Table de la Grotte, Domaine Murtoli

Table de la Grotte, Domaine Murtoli

 

Une pause sur la plage, une randonnée à cheval, un moment de sérénité au spa ou une partie de Golf…on y trouve des passe-temps pour les 4 saisons.

Domaine de Murtoli

 

Exil à l’abri des regards

Couvent de Pozzo

 

Perché au sommet des montagnes dans un ancien couvant de moines capucins, ce petit hôtel à l’esprit mystérieux a su préserver tout son charme. Acquis en 1796 par un notable bastiais, le Couvent de Pozzo est resté propriété de sa famille qui œuvre depuis pour nous transporter à travers le temps. On devine encore les chambres et cellules occupées par les religieux de l’époque.

Couvent de Pozzo

 

Si le lieu est riche en histoire, il n’en est pas moins moderne et dispose de tout le confort recherché le temps d’une escapade. Un balcon plongeant sur la mer Tyrrhénienne, une piscine dissimulée en pleine nature, et une constellation de criques sauvages aux alentours…tout est propice à la sérénité et au calme le temps d’un séjour.

Couvent de Pozzo

 

A l’heure des repas, c’est Emmanuelle Picon, la propriétaire des lieux qui nous régale avec ses recettes de famille. Fleurs de courgettes farcies, anchois à la bastiaise…le tout à déguster dans le jardin peuplé de cyprès et de pins parasols.

Couvent de Pozzo

 

Un hôtel de charme intimiste

U Palazzu Serenu

 

Un hôtel de charme de 8 chambres où il fait bon vivre. Niché au pied du ravissant village d’Oletta, U Palazzu Serenu a été intégralement restauré par l’architecte Nathalie Battesti dans une ambiance feutrée. C’est l’art contemporain qui accompagne les voyageurs du bar à la réception, en passant par les jardins.

U Palazzu Serenu

 

Entourée d’oliviers et de palmiers, une piscine de 20 mètres se prolonge à l’infini et incite à la nage.

U Palazzu Serenu

 

Le soir venu, une cuisine légère et méditerranéenne nous accueille dans un restaurant intimiste volontairement limité à 18 couverts. Au milieu d’œuvres d’art contemporaines, on déguste les menus élaborés par Bryan Olivi, jeune chef inventif et respectueux des traditions corses.

U Palazzu Serenu

U Palazzu Serenu

 

Halte à Calvi

Villa Calvi

 

Avec ses plages de sable blanc baignées d’eau turquoise et sa charmante citadelle en colimaçon, Calvi est considérée comme l’une des plus jolies villes de Corse. Et une fois sur place, l’idéal et de poser ses valise…à la Villa Calvi ! Premier plaisir : la vue. Le parc domine entièrement la baie et la ville. Selon l’heure, la lumière fait subtilement varier ce panorama unique.

Villa Calvi

 

Après avoir expérimenté les 5 piscines dont dispose la Villa, on prend part à l’ambiance conviviale du Pool Bar en savourant un délicieux cocktail à l’ombre des pins.

Villa Calvi

 

Villa Calvi

 

Villa Calvi

 

Pour les fines bouches, le chef Jérôme Voltzenlogel, 1 étoile Michelin, vous fera vivre des expériences gustatives où la simplicité et la sincérité sont à l’honneur avec des saveurs axées sur le terroir.

Prêts à mettre le cap sur la Corse ?

Emmanuelle Jung

piscine basse consommation

Rétro 2017 : piscine basse consommation

28 décembre 2017 Posted by Jardins à vivre, Piscines 0 thoughts on “Rétro 2017 : piscine basse consommation”

 

Pour contrer les idées reçues, plus qu’un argument écologique, le concept de piscine basse consommation s’intéresse à la réduction des coûts énergétiques suscités par l’entretien d’un bassin. Et, partant, aux économies générées.

Dans ses derniers communiqués, la Fédération des professionnels de la piscine (FPP) lance une grande campagne d’information sur les piscines basse consommation auprès du public. Comme le souligne Joëlle Pulinx-Challet, déléguée générale de la FPP  : «  Dans l’imaginaire des consommateurs, la piscine est associée à une forte consommation d’énergie et à un fort impact sur l’environnement. Nous voulions mettre des faits sur les progrès effectués ces dernières années par les professionnels. » En partant de l’analyse des coûts engendrés par le fonctionnement d’une piscine, la commission de développement durable de la Fédération a pu constater les économies générées et a donc décidé de défendre et de promouvoir ce concept de piscine basse consommation. Un guide à l’attention du consommateur est téléchargeable sur le site  http://www.propiscines.fr, onglet FPP, sous-rubrique Publications.

piscine basse consommation

Pour ce bassin situé dans les Alpes-Maritimes, l’eau est filtrée à travers un filtre à sable et est désinfectée par la combinaison des ultraviolets et de l’oxygène actif. Elle est ensuite chauffée grâce à un échangeur de chaleur. Réalisation Aquarêve (06), membre du groupement L’esprit piscine.

 

Piscine basse consommation : gestion du chauffage

Selon l’étude de la FPP, la consommation d’énergie pour le chauffage d’une piscine a été divisée par neuf entre 1980 et 2015 : aujourd’hui, moins d’une piscine sur trois est équipée d’un système de chauffage. Cette baisse s’explique déjà par la réduction des superficies et des volumes observée sur les constructions des dernières années, selon Joëlle Pulinx-Challet, la piscine familiale a aujourd’hui en moyenne un volume de 15 mètres cubes d’eau pour une surface de 8 mètres de long sur 4. Le recours à des couvertures isothermes, des volets roulants, voire des abris, engendre des économies car tempère le refroidissement dû à la nuit. Pour ceux qui chauffent très ponctuellement leur piscine, les réchauffeurs thermiques sont une option : moins onéreux à l’achat, ils consomment beaucoup, donc correspondent à des petits bassins et pour des utilisations très occasionnelles. Dans les systèmes de chauffage d’une piscine que l’on utilise beaucoup, en fonction de la configuration, on s’équipe d’un échangeur thermique, qui raccorde le circuit hydraulique du bassin à l’installation de chauffage de la maison. Économique, ce principe n’est cependant envisageable que si la source de chauffage n’est pas trop éloignée du bassin, pour ne pas générer d’autres coûts de fonctionnement. La pompe à chaleur est le dispositif le plus usité, et c’est un domaine qui a beaucoup évolué, notamment grâce à la technologie Inverter, qui permet une réduction de la consommation électrique et du bruit. Certains fabricants comme Hayward proposent aux clients des simulations de leur consommation et de l’impact sur l’environnement.

piscine basse consommation

Le développement de couverture de piscine a participé à la baisse de consommation énergétique. Réalisation Abrisud.

piscine basse consommation

Le fabricant Del a récemment sorti cette couverture à lames polycarbonate solaires, conformes aux normes européennes, qui agissent comme de véritables « capteurs solaires ». Adaptées aux régions les moins chaudes, elles permettent de chauffer l’eau d’une piscine tout en gagnant plusieurs degrés par rapport à une couverture classique.

 

Piscine basse consommation : agir sur le traitement de l’eau

Pour une bonne clarté et une eau saine, des produits de désinfection sont utilisés. Pour en éviter la surconsommation, de plus en plus, les professionnels recommandent le traitement automatisé de l’eau, qui ajuste automatiquement la quantité de produits nécessaire en fonction des analyses de l’eau du bassin. Dans un esprit plus écologique, en alternative au chlore, il existe différents traitement de l’eau, tels ceux aux U.V., ou par électrolyse du sel, mais ils restent encore onéreux et demandent toujours un grand contrôle de la qualité de l’eau. Autre incontournable, la consommation d’énergie lors de la filtration a également baissé. Selon l’étude de la FPP, elle a même été divisée par quatre entre 1980 et 2015 : alors qu’en 1980 une pompe de filtration de 2 600 W permettait de filtrer 25 m3/h pour une consommation annuelle de 5 600 kWh, en 2015, un équipement de 700 W permet de filtrer 12 m³/h pour une consommation de 1 500 kWh/an. Certes, dans l’ensemble, les volumes d’eau étant moins importants puisque la tendance est davantage à des piscines moins grandes et moins profondes que dans les années 1980, le filtrage de l’eau demande moins de puissance. Et, de manière générale, comme l’explique Joëlle Pulinx-Challet, la consommation d’énergie est liée au temps de filtration : plus on souhaite une filtration rapide, plus on utilise de la puissance. Or, pour retenir le maximum d’impuretés, il est préférable que l’eau ne passe pas trop vite à travers les filtres. La filtration est aussi conditionnée à la température de l’eau : plus une eau est chaude, plus le risque de développement de bactéries est élevé, plus la filtration sera longue. Avec les pompes à vitesse variable développées par les fabricants, on a de plus en plus recours à des pompes moins puissantes (donc qui consomment moins) qui filtreront plus longtemps. De même, dans cette optique de baisse des coûts, les professionnels cherchent à agir sur la fréquence des contre-lavages des filtres : à titre d’exemple, il existe aujourd’hui des solutions sous forme de granulés de verre recyclé et poli qui sont de bonnes alternatives au filtre à sable ou à diatomée. Plus chères à l’achat, elles proposent une filtration plus efficace, plus économique sur la durée, et elles sont plus écologiques en termes d’entretien. Envisageables, les systèmes de récupération de l’eau sont encore marginaux : techniquement, il s’agit de récupérer l’eau des contre-lavages ou des bassins, de la traiter à l’aide d’un neutralisateur de chlore, afin de l’utiliser pour laver sa voiture ou arroser le jardin. Si ce principe est bien développé pour les piscines publiques, qui ont une obligation de vider régulièrement le bassin, il reste anecdotique pour les particuliers.

piscine basse consommation

Cette piscine tout en verre est équipée d’un système de filtration à sable, le traitement de l’eau se fait par un électrolyseur au sel. La présence d’un rideau immergé sécurise le bassin tout en gardant la température. Réalisation Piscine Loisirs 35, réseau Aquilus Piscines.

 

Piscine basse consommation : des pistes à explorer

L’utilisation des leds, moins énergivores, dans l’éclairage des piscines participe aussi de cette réduction des coûts d’énergie : selon Joëlle Pulinx-Challet, « aujourd’hui une seule led de 30 watts suffit à éclairer un bassin. Demain, ce sera 15 watts ! » Enfin, l’exploitation de l’énergie solaire est encore un marché de niche, car trop tributaire du degré d’ensoleillement, de la résolution des questions de stockage et de la conformité aux normes. Certes, il existe des solutions pour chauffer l’eau grâce à l’installation de panneaux solaires ou de « tapis » posés sur le sol de la piscine, sur la terrasse ou même sur la toiture, à proximité du bassin. Mais au-delà  des questions esthétiques, certains fabricants s’y intéressent, notamment pour les petites surfaces, et il existe ainsi sur le marché tout un panel d’accessoires, des kits de pompes solaires, de douche solaire… À noter, Del a sorti cette année une première couverture à lames solaires, qui permet de gagner quelques degrés par rapport à une couverture classique. Cela dit, au-delà des économies générées par la basse consommation énergétique, pour ceux qui s’intéresseraient franchement à une démarche écologique, rappelons qu’il existe aussi des professionnels réalisant des piscines naturelles… qui ont, également, leurs avantages et leurs contraintes.

piscine basse consommation

Réalisation Diffazur.

piscine basse consommation

Réalisation Carré Bleu.

N.D

Rendez-vous au Salon Piscine & Bien-être

29 novembre 2017 Posted by Agenda, Jardins à vivre, Piscines 0 thoughts on “Rendez-vous au Salon Piscine & Bien-être”

Du 2 au 10 décembre 2017, piscines et spas sont à l’honneur à Paris, Porte de Versailles. Réunissant près de 50 exposants, le Salon Piscine & Bien-être dévoile les innovations du secteur, sur  6500 m2 d’exposition!

réalisation Piscines 35 /Groupement L’esprit piscine ©  Fred Pieau

 

Le Salon Piscine & Bien-être pour faire le plein d’inspiration

TROPHEE D OR PISCINE CITADINE ©Zmirov

Rendez-vous phare de l’année pour les professionnels et les particuliers, la 54e édition du Salon Piscine et Bien-être offre 9 jours de rencontres avec les professionnels du secteur et propose des solutions et inspirations adaptées à chaque extérieur. Avec pour partenaire la Fédération des Professionnels de la Piscine et du spa (FPP), le salon met à disposition des visiteurs tous les conseils et idées pour leurs projets. Construction de piscine, rénovation, chauffage, abri de piscine, couverture, robot, sécurité, abords de piscine, pool house, mobilier, espaces bien-être, spa, sauna, hammam…toutes ces installations seront réunies Porte de Versailles. Quant aux exposants, il s’agit de fabricants soigneusement sélectionnés, tous des professionnels du secteur reconnus pour la qualité et la durabilité de leurs offres. On retrouve Azenco, Irrijardin, Europe Spa, Cintral, Nicolazi Design ou Piscinelle avec une panoplie de nouveautés.

Le Salon Piscine & Bien-être prône le made in France

Si le made in France est approuvé dans de nombreux secteurs, celui de la piscine n’est pas en reste. Au Salon Piscine & Bien-être, une majeure partie d’exposants ont à cœur de garantir une production 100% française. Dans une période où le marché de la piscine en France connaît une impressionnante progression, de nombreuses entreprises maintiennent ainsi une production française, afin d’offrir à la clientèle une proximité appréciée et des garanties durables. Le salon présente ainsi une panoplie de piscines made in France, assortis d’une offre complète d’abris. 85% des exposants affichent une production française pour leurs réalisations innovantes et de qualité. Gage de confort et de fiabilité pour les visiteurs consommateurs.

Salon Piscine & Bien-être

Du 2-10 décembre

De 10h à 19h du 2 au 9 décembre

De 10h à 18h le 10 décembre

Paris Expo, pavillon 3.2 – Porte de Versailles 

Emmanuelle Jung

 

 

Kerden, vers un « Airbnb des jardins » ?

21 novembre 2017 Posted by Entreprise, Jardins à vivre, Rencontres, Reportages, Tendances 0 thoughts on “Kerden, vers un « Airbnb des jardins » ?”

Alors que l’on peut déjà louer les maisons, appartements et parkings des particuliers, voilà qu’un site —baptisé « Kerden »–  propose de monnayer les extérieurs, à la journée. Décryptage.

 

Kerden

 

Kerden, une  plateforme pour des garden parties ?

Kerden ouvre aujourd’hui l’accès aux jardins privés pour les citadins, avec une plateforme accessible à tous, et dévoilant un catalogue d’extérieurs disponibles partout en France. Cette jeune start-up met en relation divers propriétaires de jardins (englobant terrasses, domaines, parcs…) avec des clients souhaitant y planifier un événement pour la journée, ou profiter d’une trêve outdoor de deux heures. En fonction de l’événement, du nombre de personnes et du budget, il suffit de sélectionner une typologie d’espace parmi les adresses proposées par Kerden et d’effectuer la demande de réservation sur leur site. Pour les propriétaires souhaitant rentabiliser leurs espaces outdoor, il s’agit de déposer gratuitement une brève description du jardin en incluant des photos sur cette même plateforme. Si le site ne dispose pour le moment que d’une vingtaine d’annonces, le fondateur compte bien y remédier. A l’avenir, il ne souhaite pas se limiter aux jardins des particuliers, mais ambitionne aussi la location de parcs ou espaces relevant du domaine public (jardins municipaux, régionaux ou nationaux).

Kerden

 

L’idée est de pouvoir offrir des moments de réconforts dans un cadre naturel, à tous les citadins privés de verdures. Le plus ? Les « Ker-House », service supplémentaire mis en place par les fondateurs du concept qui, telle une équipe de conciergerie, prend en charge l’accueil et le service. Un gage de sécurité pour les propriétaires comme pour les locataires. Pour une veillée nocturne, on opte alors pour une terrasse dissimulée, délivrant une vue sur la Tour Eiffel, quand d’autres privilégient le jardin d’un hôtel particulier pour un déjeuné d’affaires. Quant aux adeptes de pique-niques, Kerden vous déniche un espace rustique pour vous détendre en famille, à l’abri des regards. Pas de doute, il y en a pour tous les goûts. Kerden, c’est un souhait de proposer des lieux atypiques, avec charme et cachet, en harmonie avec la nature, le temps d’un événement. Mais gare à vous, si la météo n’est pas de votre côté…

Kerden, domaine

 

Kerden, imaginée par un jeune entrepreneur

Fondée en septembre 2017, Kerden est né d’un jeune entrepreneur, en quête d’un espace vert pour se relaxer. Alexandre Kerdelhué, âgé de 21 ans à l’époque, raconte comme l’idée lui est venue : « J’ai passé la fin de l’année 2015 en Martinique pour un stage. Petit appartement, sans climatisation et pour colocataires : les moustiques ! Je me suis mis à rêver d’un jardin frais et ombragé avec piscine. La date de mon anniversaire approchait, et je cherchais un moyen d’inviter mes amis pour un barbecue. J’ai recherché sur Internet s’il existait des sites de locations de jardins entre particuliers, mais cela n’existait pas. C’est ainsi que mon concept est né ». Après des études de design, le projet s’est affiné et a vu le jour deux ans plus tard. Pour faire naître la start-up, Alexandre Kerdedhué s’est entouré de sa sœur et de proches, tous séduits par le concept. La finalité est ainsi restée la même : permettre aux citadins de renouer avec la nature, surtout dans les grandes villes ou les moindres jardins cachés sont si convoités. En plus de rappeler les sonorités anglo-saxonnes de « garden », Kerden est aussi un clin d’œil aux origines bretonnes du nom de famille de son jeune fondateur.

https://kerden.fr/ 

Emmanuelle Jung

Des piscines bien intégrées au jardin

25 août 2017 Posted by Jardins à vivre, Piscines 0 thoughts on “Des piscines bien intégrées au jardin”

Aujourd’hui, on n’envisage plus simplement une piscine dans son jardin mais un véritable espace aquatique, qui se doit d’être en totale harmonie avec l’aménagement extérieur global. Quitte à jouer la carte de l’exceptionnel en misant sur le cadre et les panoramas ou, au contraire, celle de la discrétion dans des coins plus intimistes, il est essentiel que les bassins soient parfaitement reliés à leur environnement naturel. 

En parfaite harmonie 

Ce n’est pas un hasard si cette réalisation a conquis le cœur du grand public et des professionnels l’an dernier, dans le cadre des derniers Trophées de la piscine organisés par la Fédération des professionnels de la piscine (FPP). Exceptionnelle, à l’instar de la catégorie dans laquelle elle concourait, cette piscine est à la hauteur de l’environnement dans lequel elle se fond le plus naturellement possible. D’un côté, elle se joue de la roche affleurant la montagne, un tour de force visuel autant que technique. De l’autre, elle s’ouvre sur un panorama grandiose entre mer et pinède. Réalisation : Diffazur Piscines.

 

 Inspirations multiples

Rien n’a été laissé au hasard dans l’agencement des abords. Les ambiances végétales et minérales cohabitent harmonieusement au sein d’espaces où le bois est omniprésent. L’orientation des lames de la terrasse, l’alignement des poutres ou encore la taille impeccable des végétaux…, tous ces éléments invitent le regard à se plonger dans la piscine et la campagne alentour. Jouant sur le contraste dedans-dehors, la piscine fait partie intégrante de l’habitation. Que ce soit la cuisine ou le patio, tout est en lien direct avec  le bassin. Piscine rectangulaire de 10 x 4,50 m, en structure modulaire béton, revêtement liner sable. Réalisation : Chouet’Piscines (22) – réseau Caron Piscines. © Fred Pieau

 

 Une piscine sur pilotis

Petite mais très bien équipée, cette piscine carrée prend place au milieu d’une mare. 
Pour s’intégrer dans l’environnement naturel qu’il surplombe, le bassin est entouré d’une plage en bois massif. L’espace piscine fait la part belle à la détente avec un escalier comportant une plage immergée, une cascade et un solarium. La nage à contre-courant fait oublier les dimensions réduites du bassin en offrant la possibilité de pratiquer une activité physique. Réalisation : Piscinelle

 

Le pari de la nature 

La maison en bois (red cedar) se fond littéralement dans son environnement de montagne et de maquis. Au pied de la demeure, la piscine apporte une touche de fraîcheur bienvenue en période de fortes chaleurs. Sa forme rectangulaire fait écho à celle de la maison. Piscine de 9 x 5 m, profondeur de 1,10 m à 1,90 m. Revêtement en membrane armée de couleur gris anthracite. Réalisation : 2L Piscines (20) – réseau Piscines Magiline Architecte. Charpentier : Les Charpentiers de la Corse (20). © Franck Paubel

 

Duo d’ambiances

Au vert luxuriant du paysage s’oppose une végétation minimaliste prise dans une structure sèche, faite d’enrochement naturel, de traverses de chêne et de gabions. À la rigueur contemporaine de la piscine s’opposent les contours indéfinis d’un bassin. Celui-ci, tout en rondeur, est constitué de galets de la Loire, de laitues d’eau et de nénuphars et est animé par la présence des poissons rouges. Son encadrement asymétrique fait de margelles en ipé et de pierres naturelles de Croatie souligne le contraste avec modernité. Gestion de l’espace paysager et réalisation de la piscine : L’esprit piscine – Peguet Piscines et Jardins (42). ©Sarah Chambon

 

Le charme du rustique

La vieille maison de pierre et de brique n’a rien perdu de son cachet traditionnel normand en accueillant une vaste piscine à ses pieds : c’est un mariage réussi entre le rustique et le contemporain. La végétation du jardin a été choisie pour offrir un décor des plus authentiques à la piscine. Les variétés de plantes buissonnantes créent une atmosphère bucolique et donnent au bassin son aspect de bassin naturel. Piscine de 10 x 4 m, fond plat à 1,50 m. Revêtement en membrane armée de couleur noire. Réalisation : Spacep (27, 61, 76) – réseau Euro Piscine Services. Aménagement et conception du pool house : Diagonale Environnement (76). © Guillaume Dupuy

 

 Horizon aquatique 

En ligne de mire avec l’océan, la piscine se fait aussi minimaliste que possible pour faire la part belle à son environnement naturel et paysagé. Intégré au paysage, ce couloir de nage revendique un esprit balnéaire dans l’épure la plus totale. Dans cette ambiance délibérément minérale et végétale, les couleurs se répondent, désignant chacune leur territoire. Piscine de 13,5 x 3,5 m, à fond plat de 1,50 m, recouverte d’une mosaïque de couleur verte. Réalisation : Piscines Pyrénées-Atlantiques (64) – réseau Carré Bleu Architecture. Maîtrise d’œuvre : Atelier Delphine Carrère à Biarritz.© Fred Blanpain

 

Oser une piscine noire

Le grand bassin rectangulaire revêtu d’un liner noir affiche une double lecture. Il imprime son caractère résolument moderne, en parfaite symbiose avec la maison, mais il se fond aussi dans le bocage. La couleur de l’eau change avec le temps : très noire en hiver lorsque le temps est maussade, et, au contraire, d’un bleu profond lorsque le ciel est au beau fixe. Sur ce miroir d’eau tout se reflète, comme une mare naturelle, rappelant avec subtilité les bassins de rétention d’eau dans les champs. Évoquant l’aspect d’une clôture, la barrière est constituée de poteaux solidement scellés dans du ciment en bordure du bassin. Ce sont des piquets de vigne en pierre de schiste. Solides et irréguliers, ils font penser aux plaques d’ardoise qui délimitaient autrefois les champs de la région. Piscine rectangulaire de 12 x 4,5 m, profondeur de 1,25 m à 2,25 m. Structure en bloc polystyrène revêtue d’un liner noir. Réalisation piscine : Hydramath (56) – réseau Hydro Sud Direct. Architecte : Xavier Fraud, Atelier Arcau (56). Menuisier de la terrasse : CMBS (56).© Sophie Lloyd

 

Un espace piscine zen 

Cette piscine s’inscrit dans une ambiance parfaitement zen. Le débordement miroir estompe les limites du bassin pour mieux le fondre dans la pièce. Le revêtement en carrelage rappelle celui des murs pour parfaire l’intégration de cette piscine placée sous la surveillance de majestueux bouddhas. Une inspiration qui s’adapte aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Piscine de 6 x 3 m, fond plat à 1,50 m. Revêtement en carrelage vert. Réalisation : PSB Tradition (44) – Réseau Everblue.

 Benoît Viallon

piscine basse consommation

Des piscines à basse consommation

5 avril 2017 Posted by Jardins à vivre, Piscines 0 thoughts on “Des piscines à basse consommation”

Pour contrer les idées reçues, plus qu’un argument écologique, le concept de piscines basse consommation s’intéresse à la réduction des coûts énergétiques suscités par l’entretien d’un bassin. Et, partant, aux économies générées.

Dans ses derniers communiqués, la Fédération des professionnels de la piscine (FPP) lance une grande campagne d’infor- mation sur les piscines basse consommation auprès du public. Comme le souligne Joëlle Pulinx-Challet, déléguée générale de la FPP : « Dans l’imaginaire des consommateurs, la piscine est associée à une forte consommation d’énergie et à un fort impact sur l’environnement. Nous voulions mettre des faits sur les progrès effectués ces dernières années par les professionnels. » En partant de l’analyse des coûts engendrés par le fonctionnement d’une piscine, la commission de développement durable de la Fédération a pu constater les économies générées et a donc décidé de défendre et de promouvoir ce concept de piscines basse consommation (1).

(1) Un guide à l’attention du consommateur est téléchargeable sur le site http://www.propiscines.fr , onglet FPP, sous-rubrique Publications.

piscine basse consommationPour ce bassin situé dans les Alpes-Maritimes, l’eau est filtrée à travers un filtre à sable et est désinfectée par la combinaison des ultraviolets et de l’oxygène actif. Elle est ensuite chauffée grâce à un échangeur de chaleur.  Réalisation Aquarêve (06), membre du groupement L’esprit piscine.

GÉRER LE CHAUFFAGE DE SA PISCINE

couverture de piscineLe développement de couverture de piscine a participé à la baisse de consommation énergétique. Réalisation Abrisud.

Selon l’étude de la FPP, la consommation d’énergie pour le chauffage d’une piscine a été divisée par neuf entre 1980 et 2015 : aujourd’hui, moins d’une piscine sur trois est équipée d’un système de chauffage. Cette baisse s’explique déjà par la réduction des superficies et des volumes observée sur les constructions des dernières années. Selon Joëlle Pulinx-Challet, la piscine familiale a aujourd’hui en moyenne un volume de 15 mètres cubes d’eau pour une surface de 8 mètres de long sur 4.

Le recours à des couvertures isothermes, des volets roulants, voire des abris, engendre des économies car tempère le refroidissement dû à la nuit. Pour ceux qui chauffent très ponctuellement leur piscine, les réchauffeurs thermiques sont une option : moins onéreux à l’achat, ils consomment beaucoup, donc correspondent à des petits bassins et pour des utilisations très occasionnelles.

Dans les systèmes de chauffage d’une piscine que l’on utilise beaucoup, en fonction de la configuration, on s’équipe d’un échangeur thermique, qui raccorde le circuit hydraulique du bassin à l’installation de chauffage de la maison. Économique, ce principe n’est cependant envisageable que si la source de chauffage n’est pas trop éloignée du bassin, pour ne pas générer d’autres coûts de fonctionnement. La pompe à chaleur est le dispositif le plus usité, et c’est un domaine qui a beaucoup évolué, notamment grâce à la technologie Inverter, qui permet une réduction de la consommation électrique et du bruit. Certains fabricants comme Hayward proposent aux clients des simulations de leur consommation et de l’impact sur l’environnement.

couverture piscine lames polycarbonate solairesLe fabricant Del a récemment sorti cette couverture à lames polycarbonate solaires, conformes aux normes européennes, qui agissent comme de véritables « capteurs solaires ». Adaptées aux régions les moins chaudes, elles permettent de chauffer l’eau d’une piscine tout en gagnant plusieurs degrés par rapport à une couverture classique.

AGIR SUR LE TRAITEMENT DE L’EAU

piscine en verreCette piscine tout en verre est équipée d’un système de filtration à sable, le traitement de l’eau se fait par un électrolyseur au sel. La présence d’un rideau immergé sécurise le bassin tout en gardant la température. Réalisation Piscine Loisirs 35, réseau Aquilus Piscines.

Pour une bonne clarté et une eau saine, des produits de désinfection sont utilisés. Pour en éviter la surconsommation, de plus en plus, les professionnels recommandent le traitement automatisé de l’eau, qui ajuste automatiquement la quantité de produits nécessaire en fonction des analyses de l’eau du bassin. Dans un esprit plus écologique, en alternative au chlore, il existe différents traitement de l’eau, tels ceux aux U.V., ou par électrolyse du sel, mais ils restent encore onéreux et demandent toujours un grand contrôle de la qualité de l’eau.

Autre incontournable, la consommation d’énergie lors de la filtration a également baissé. Selon l’étude de la FPP, elle a même été divisée par quatre entre 1980 et 2015 : alors qu’en 1980 une pompe de filtration de 2 600 W permettait de filtrer 25 m3/h pour une consommation annuelle de 5 600 kWh, en 2015, un équipement de 700 W permet de filtrer 12 m3/h pour une consommation de 1 500 kWh/an.

Certes, dans l’ensemble, les volumes d’eau étant moins importants puisque la tendance est davantage à des piscines moins grandes et moins profondes que dans les années 1980, le filtrage de l’eau demande moins de puissance. Et, de manière générale, comme l’explique Joëlle Pulinx-Challet, la consommation d’énergie est liée au temps de filtration : plus on souhaite une filtration rapide, plus on utilise de la puissance. Or, pour retenir le maximum d’impuretés, il est préférable que l’eau ne passe pas trop vite à travers les filtres.

La filtration est aussi conditionnée à la température de l’eau : plus une eau est chaude, plus le risque de développement de bactéries est élevé, plus la filtration sera longue. Avec les pompes à vitesse variable développées par les fabricants, on a de plus en plus recours à des pompes moins puissantes (donc qui consomment moins) qui filtreront plus longtemps.

De même, dans cette optique de baisse des coûts, les professionnels cherchent à agir sur la fréquence des contre-lavages des filtres : à titre d’exemple, il existe aujourd’hui des solutions sous forme de granulés de verre recyclé et poli qui sont de bonnes alternatives au filtre à sable ou à diatomée. Plus chères à l’achat, elles proposent une filtration plus efficace, plus économique sur la durée, et elles sont plus écologiques en termes d’entretien.

Envisageables, les systèmes de récupération de l’eau sont encore marginaux : techniquement, il s’agit de récupérer l’eau des contre-lavages ou des bassins, de la traiter à l’aide d’un neutralisateur de chlore, afin de l’utiliser pour laver sa voiture ou arroser le jardin. Si ce principe est bien développé pour les piscines publiques, qui ont une obligation de vider régulièrement le bassin, il reste anecdotique pour les particuliers.

piscine basse consommationLe traitement de l’eau de ce bassin se fait par électrolyseur au sel, et sa filtration, avec un média filtrant en verre. Il est équipé d’une- couverture de sécurité avec caillebotis immergé. Réalisation Carré Bleu, T.S. Nuances de Bleus à Trans en Provence (83), architecte : Michel Hyvonnet.

PISCINES BASSE CONSOMMATION: DES PISTES À EXPLORER

piscine ledRéalisation Diffazur.

L’utilisation des leds, moins énergivores, dans l’éclairage des piscines participe aussi à cette réduction des coûts d’énergie : selon Joëlle Pulinx-Challet, « aujourd’hui une seule led de 30 watts suffit à éclairer un bassin. Demain, ce sera 15 watts ! »

Enfin, l’exploitation de l’énergie solaire est encore un marché de niche, car trop tributaire du degré d’ensoleillement, de la résolution des questions de stockage et de la conformité aux normes. Certes, il existe des solutions pour chauffer l’eau grâce à l’installation de panneaux solaires ou de « tapis » posés sur le sol de la piscine, sur la terrasse ou même sur la toiture, à proximité du bassin.

Mais au-delà des questions esthétiques, certains fabricants s’y intéressent, notamment pour les petites surfaces, et il existe ainsi sur le marché tout un panel d’accessoires, des kits de pompes solaires, de douche solaire… À noter, Del a sorti cette année une première couverture à lames solaires, qui permet de gagner quelques degrés par rapport à une couverture classique.

Cela dit, au-delà des économies générées par la basse consommation énergétique, pour ceux qui s’intéresseraient franchement à une démarche écologique, rappelons qu’il existe aussi des professionnels réalisant des piscines naturelles… qui ont, également, leurs avantages et leurs contraintes.

piscine led carré bleuRéalisation Carré Bleu.

 

NATHALIE DEGARDIN

 
mobilier exterieur petit

Mini-piscine, une sélection qui fait rêver

22 mars 2017 Posted by Jardins à vivre, Piscines 0 thoughts on “Mini-piscine, une sélection qui fait rêver”

Avec les nouvelles dispositions en matière d’urbanisme et la politique de densification des zones habitées, la taille des jardins tend de plus en plus à se réduire. Une situation que les professionnels de la piscine ont bien intégrée : même lorsque les mètres carrés sont comptés, hors de question de se priver des plaisirs de l’eau ! Focus sur ces bassins taillés XS qui bénéficient d’un maximum d’équipements et d’intérêts.

Mini-piscine : fini les problèmes de place !

mini-piscine piscinelle

 
Simple cour intérieure, petit jardin, ou volonté de ne pas allouer trop d’espace à cet équipement ? La piscine format XS répond parfaitement aux contraintes de surface disponible. Avec ses dimensions réduites (à partir de 2 m) et sa forme variable voire adaptable, elle se faufile dans les moindres recoins. On a même vu des mini-piscines sur des terrasses ou des toits d’immeubles ! Réalisation Piscinelle.

Mise en scène

Mini-piscine Esprit piscine

 
En plein coeur de la ville, même avec une superficie de terrain relativement limitée, il est possible de créer un véritable espace piscine. La preuve avec ce petit bassin citadin plein de caractère, lové dans un terrain étagé sur trois terrasses. Chaleureux, les abords de la piscine font écho au style et à l’histoire de la maison pour préserver l’unité de la propriété. Réalisation Aquarêve, réseau L’Esprit Piscine.

Petite par la taille, grande par les équipements

Mini-piscine Magiline

 
Réduire les dimensions n’implique pas nécessairement de revoir les prestations à la baisse. Bien au contraire ! Les mini-piscines sont régulièrement les championnes du suréquipement. Elles embarquent souvent un système de nage à contre-courant pour pratiquer la natation malgré un volume contenu. Espaces naturellement cosy, elles peuvent être chauffées (souvent via un réchauffeur électrique) pour profiter longtemps et souvent des bienfaits de l’eau. Et pour transformer ces petits bassins en véritables lieux de détente, buses balnéo et projecteurs leds font entrer l’utilisateur dans l’univers de la balnéothérapie et de la chromothérapie. Réalisation Acces Piscines, réseau Piscines Magiline.

Rien à déclarer

Mini-piscine EURO PISCINE

 
Pour tous les bassins de moins de 10 m², nulle démarche administrative n’est requise. Aucun permis de construire à déposer, ni même de déclaration préalable de travaux. Attention cependant, car ce genre de disposition devient caduc en présence d’un règlement plus contraignant, comme ce peut être le cas dans un site classé, un secteur sauvegardé ou un lotissement. Réalisation Euro Piscine Services- Piscines en Provence (84)

Le parti pris accessible

Mini-piscine Waterair

 
Mis à part certains coûts inhérents à une difficulté d’accès ou à un terrassement compliqué, le budget consacré à une mini-piscine est forcément moindre qu’avec une piscine aux dimensions plus classiques. Moins de matière, des équipements à la puissance réduite car en rapport avec les besoins du bassin, moins de consommation d’eau et d’électricité, moins de produits de traitement, etc. À l’achat comme à l’usage, la mini-piscine est l’alliée des budgets réduits.
Réalisation Piscines Waterair.

Mini-piscine des villes

mini-pîscine

 
Lorsqu’elle se fait citadine, la piscine joue plus facilement la carte du design et de la discrétion. Blottie au fond d’une cour intérieure ou cachée dans un jardinet, elle est plus que jamais bulle d’eau au milieu d’un monde minéral et bétonné. Réalisation Caron Piscines.

Multiplier les usages

mini-pîscine

 
Quand les surfaces sont limitées, l’espace doit être optimisé. Les bassins XS ont une emprise réduite, laissant la place à d’autres utilisations : repas, détente, jardinage, etc. Ils offrent ainsi la possibilité de composer un extérieur autour de plusieurs espaces thématiques et fonctionnels, idéals pour satisfaire les envies de chacun dans un juste équilibre. Réalisation Aquilus Piscines.

Carré convivial

Mini-piscine CARRE BLEU

 
Près de Nantes, cette piscine au carré presque parfait (5 x 5,5 m) s’inscrit particulièrement bien dans un espace détente, entre une terrasse ombragée et un solarium, et comporte un escalier-banquette personnalisé.Sa petite taille ne le prive pas pour autant d’une couverture de sécurité immergée.
Réalisation Carré Bleu, Soleil Bleu (44).

N’importe où !

Mini-piscine Diffazur

 
Les piscines XS permettent de laisser libre cours à ses envies et à son imagination en prenant place dans des endroits parfois insolites ou dans des scénographies très recherchées. L’offre des professionnels est suffisamment variée et importante pour pouvoir trouver chaussure à son pied ou, tout du moins, mini-piscine à son micro-jardin !
Réalisation Diffa 21, réseau Diffazur Piscines.

 

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.