jardin Archives - Page 2 sur 9 - Extérieurs design

Posts tagged "jardin"

Festival de jardins de Chaumont : la mélancolie douce de « La possibilité d’une île »

7 juin 2018 Posted by Design et styles de jardin, Guide 0 thoughts on “Festival de jardins de Chaumont : la mélancolie douce de « La possibilité d’une île »”

Jusqu’au 4 novembre, le festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire accueille 30 jardins éphémères. Avec « La possibilité d’une île » , l’Allemand Ulli Heckmann propose un jardin entre tableau vivant et espace méditatif.

 

Un jardin qui déjoue les attentes à Chaumont

« La possibilité d’une île » de Ulli Heckmann. © N. Degardin

 

On imagine généralement un jardin comme étant essentiellement composé de végétaux. Si cette constatation tombe sous le sens, elle n’a vraisemblablement pas arrêté l’Allemand Ulli Heckmann pour créer le jardin « La possibilité d’une île » exposé au festival international des jardins de Chaumont. C’est l’eau qui occupe ici l’essentiel de l’espace, la flore ne se manifestant qu’à travers un seul élément : un érable rouge du Japon. Une attitude de défi à l’égard des conventions semble avoir habité le paysagiste lors de la conception de ce projet de jardin non plus végétal mais aquatique. De même, il lui a fallu pour cela réussir à faire pousser un arbre au milieu d’une surface d’eau, chose à priori impossible. Pour accomplir cette tâche, il a fait preuve d’ingéniosité en isolant la partie immergée de l’arbre, l’empêchant ainsi de pourrir au contact de l’eau. Cette « possibilité d’une île » se présente donc comme une curiosité au sein d’un festival de jardins en reléguant les plantes au second plan et en faisant appel à un savoir-faire rarement utilisé dans le domaine du paysage.

 

Un jardin conceptuel

"La possibilité d'une île" de Ulli Heckmann. © Antoine Durand

« La possibilité d’une île » de Ulli Heckmann. © Antoine Durand

 

L’originalité de cette création exposée à Chaumont-sur-Loire se retrouve également dans son caractère contradictoire. Son titre fait ouvertement référence au roman de l’écrivain français Michel Houellebecq, ce qui le place sous le signe d’une certaine mélancolie caractéristique de cette œuvre. En effet, le jardin est particulièrement sombre avec son érable rouge et son plan d’eau couleur prune. L’isolement du seul élément végétal semble renvoyer au sentiment de solitude qui écrase la majorité des personnages du roman de l’auteur. De plus, on peut aisément voir dans cette création l’image des conséquences à venir du réchauffement climatique avec ces inondations de plus en plus fréquentes et violentes. Pourtant, il serait simpliste de réduire cette création à ce seul aspect. L’espace est aussi particulièrement apaisant et la plage de galet et l’érable rouge renvoient aux jardins japonais propices à la méditation. Des grenouilles y ont également élu domicile et l’égayent de leur croassement. « La possibilité d’une île » paraît donc être à la confluence de deux humeurs, phénomène que l’on retrouve à travers son titre même. S’il renvoie au roman d’un écrivain réputé pour son pessimisme, c’est aussi un jeu de langage, ce jardin explorant littéralement cette « possibilité d’une île » avec un arbre planté au milieu de l’eau. Le caractère original de cette création peut s’expliquer par le métier d’architecte d’Ulli Heckmann, profession qui l’a peut-être poussé à envisager son projet d’une façon plus conceptuelle.

 

David Kabla

Lancement du concours « Le Carré des Jardiniers » par Paysalia!

6 juin 2018 Posted by Agenda, Professionnel 0 thoughts on “Lancement du concours « Le Carré des Jardiniers » par Paysalia!”

Évènement important du monde du paysage, le salon Paysalia se déroule à Lyon tous les deux ans. Il accueille le Carré des Jardiniers, concours dont le sujet, « La place du village », a été révélé le week-end dernier lors d’une conférence durant Jardins Jardin à Paris.

 

Le Salon Paysalia, lieu d’échange pour les professionnels du paysage

Créé en 2009, le salon Paysalia rassemble tous les deux ans durant trois jours l’ensemble des acteurs de la filière du paysage en France. Cette manifestation co-produite par l’Unep et GL Events Exhibition vise à favoriser les découvertes et les échanges entre les différents professionnels de ce domaine. Des évènements conviviaux sont proposés afin de favoriser des rencontres entre ces différents acteurs : soirées, nocturnes, conférences, journées et parcours dédiés. On y présente également les dernières nouveautés (innovations techniques et esthétiques, ou respectueuses de l’environnement) dans l’Espace Innovations et les lauréats reçoivent leur récompense lors de la cérémonie de remise des trophées. La prochaine édition se déroulera à Lyon Eurexpo du 3 au 5 décembre 2019.

 

Le concours du Carré des Jardiniers

« Les gens heureux », jardin de Anne Cabrol, lauréate du Carré des Jardiniers 2017

 

Le Carré des jardiniers est un concours ayant lieu tous les deux ans dans le cadre du salon Paysalia. Il a été créé en 2011 par des professionnels du paysage et du jardin, dont Jean Mus architecte paysagiste de renom et président du jury. À travers cet évènement, il s’agit pour Paysalia de mettre en avant la figure du jardinier et sa capacité de création à travers l’exposition de son travail. La profession acquiert ainsi une plus grande visibilité auprès du public qui fait l’expérience des bénéfices, de la valeur ajoutée apportés par un paysagiste lors de la conception d’un jardin. Le concours est également l’occasion de révéler les talents de cette filière et de lancer de nouvelles tendances. Après une édition 2017 sur le thème des « Bon soins du Docteur Jardin », l’évènement aura pour sujet en 2019 « La place du village ». Avec une augmentation constante de la population urbaine, on observe conjointement une désertification des villages et de leur centre. C’est ce constat qui a motivé le choix de la thématique de ce prochain concours qui aura pour objectif d’amorcer une revitalisation de ces petites villes et villages à travers leur végétalisation. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 1er mars 2019. Anne Cabrol, lauréate du concours 2017 avec son jardin « Les gens heureux », était présente pour le lancement de cette nouvelle édition. Elle n’a cependant pas pu présenter de jardin durant l’évènement Jardins Jardin comme c’est habituellement le cas pour le gagnant du Carré des Jardiniers.

 

Découvrez notre interview de Anne Cabrol, lauréate de l’édition 2017 du Carré des jardiniers :  

 

Pour plus d’informations sur le Carré des Jardiniers, vous pouvez consulter nos articles sur les jardins des finalistes du concours 2017 :

 

David Kabla

 

Jardin "Projection", Réalisation : Bernard Bois, Marcel Villette et N2B Arrosage © Anthony Ondomat

Jardins Jardin ce week-end à Paris!

1 juin 2018 Posted by Agenda 0 thoughts on “Jardins Jardin ce week-end à Paris!”

Le festival Jardins Jardin revient pour sa 15e édition au Jardin des Tuileries à Paris. L’occasion de découvrir les nouvelles tendances du végétal en milieu urbain.

 

Jardins Jardin : le végétal en ville

Jardin "Projection", Réalisation : Bernard Bois, Marcel Villette et N2B Arrosage © Anthony Ondomat

Jardin « Projection »; conception et réalisation : Bernard Bois, Marcel Villette et N2B Arrosage © Anthony Ondomat

 

Événement incontournable du monde du paysage, Jardins Jardin a accueilli l’an passé plus de 24 000 visiteurs, amateurs, professionnels ou simples curieux. Et l’on comprend cet intérêt du public tant la place du végétal en ville – thème inscrit dans l’ADN de la manifestation –, est au coeur des préoccupations actuelles, avec une prise en considération grandissante des bienfaits du vert en ville. Chacun à leur façon,  les jardins éphémères proposés par les paysagistes sont autant de propositions à explorer pour aménager un espace vert en milieu urbain, que ce soit dans un cadre résidentiel ou un espace public, une grande surface ou un balcon. Le jardin « Projection », lauréat d’une mention particulière pour son inventivité, se présente ainsi comme une vision future d’un jardin du bassin parisien dans le contexte du réchauffement climatique. Conçu par Bernard Bois, Marcel Villette et N2B Arrosage, il se compose de plantes tropicales, méditerranéennes et de nombreux plans d’eau (vortex, jets d’eau…) pour un effet de « jungle parisienne », habilement renforcé par la présence de miroirs qui jalonnent le parcours. Autre point de vue sur les jardins nourriciers, « Monsieur Paul », prix de la création paysagère, a été conçu par Pierre-Alexandre Risser et Solenn Moquet (Horticulture et Jardins). C’est un hommage au fameux cuisinier Paul Bocuse qui invitait les chefs à retrouver un lien plus direct avec la nature et les produits qu’elle nous offre. C’est ce même retour au végétal que propose aujourd’hui aux citadins ces deux paysagistes habitués de l’évènement. Un Prix terrasse et balcon est aussi venu récompenser des projets de jardins à échelle réduite pour ces petites surfaces très présentes dans l’espace urbain. Le « Carré du sud » a remporté le Coup de cœur avec son jardin de curé mêlant plantes potagères, médicinales et aromatiques pour un parfum de Provence, les deux créateurs Johanna Bonella et Abel Flosi étant eux-mêmes originaires du Sud de la France. (Vous pouvez retrouver notre interview de Fabien Cuny, paysagiste et designer d’extérieur qui avait présenté lors de l’édition précédente son jardin « Low Impact »).

« Box à selfie » de La Case du cousin Paul, prix des exposants 2018

 

Nouvelles tendances et idées pour le jardin

 

Jardins Jardin propose également à des étudiants  de présenter leurs travaux sur la place du végétal dans la ville. Ils explorent ce thème à travers des scénographies végétalisées parmi lesquelles un projet d’agriculture urbaine  («Qu’est-ce qu’on mange ? » de l’Institut des Arts Appliqués) ou une idée de potager transportable dans un sac (« Potager prêt à emporter » de l’École Nationale Supérieure du Paysage). Bien entendu, l’événement accueille également un grand nombre d’exposants venus présenter, et vendre pour les intéressés, des produits divers relatifs au jardin : déco, aménagement, végétaux, outils, mobilier… C’est le cas de Arte Faktos de Colombia qui met en avant la richesse de la créativité colombienne dans ce domaine. On y trouve ainsi des produits de designers et artisans allant de corbeilles fabriquées par des groupes indigènes à des meubles tout à fait avant-gardistes. Le prix des Exposants a lui été décerné à la Case de Cousin Paul, spécialiste de la guirlande lumineuse à composer avec des boules colorées tissées à la main.

 

Arte Faktos

 

Jardins Jardin se tiendra jusqu’au dimanche 3 juin dans le Jardin des Tuileries à Paris. Il ouvre ses portes aux visiteurs tous les jours de 10h à 19h.

 

 

 

Jardin contemporain : comment créer de la perspective dans un petit espace ?

15 mai 2018 Posted by Jardins à vivre, Professionnel, Reportages 0 thoughts on “Jardin contemporain : comment créer de la perspective dans un petit espace ?”

Créer un jardin contemporain relève souvent de la gageure lorsqu’on dispose d’un petit espace. Les paysagistes de Vert Oxygène et Jardins à 4 mains se sont penchés sur la question dans une réalisation présentée début avril à Jardins en Seine, à Suresnes. Avec succès, puisqu’ils ont obtenu le Prix de la presse de l’événement !

 

Agrandir l’espace

Jardin Vert Oxygène/ Jardins à 4 mains  à Jardins en Seine- 2018

 

Donner de la profondeur à un espace extérieur restreint est une tâche ardue. Face à cette difficulté, les créateurs de jardin présenté à Suresnes en avril  ont décidé de structurer un site rectangulaire sur une ligne diagonale. Le jardin est ainsi traversé par un chemin partant de l’entrée et aboutissant à une pergola. L’espace paraît agrandi par cette configuration, impression renforcée par l’usage de panneaux de tissus de plus en plus fin à l’arrière de la pergola, ce qui crée une illusion de profondeur. Cet effet se retrouve au niveau horizontal mais aussi vertical. Un bassin doté d’un miroir crée une ouverture en reflétant le ciel à même le sol. Ce désir d’espace se retrouve dans l’esthétique sobre élaboré par Jean-Baptiste Pruvost de Vert Oxygène (conception et réalisation de jardins) et Nathalie Magret-Brocheton, de Jardins à 4 mains (conception , conseils et coaching).

Un jeu multiple sur les contrastes

La végétation est espacée et basse avec des fougères, des yuccas encadrant le lieu. Des plantes aux fleurs colorées comme la lavande, l’hellébore ou la nepeta ajoutent cependant un contraste bienvenu qui tranche agréablement avec un certain minimalisme. Ce désir de contraste s’applique aux matériaux utilisés : les végétaux, le tissu des panneaux, le béton du banc (conçu par Aurélien Lemire) abrité par la pergola… Le jardin est aussi encadré par un mur de lames de terrasse en bois à la hauteur inégale, créant ainsi des sortes de « fenêtres ». L’espace clos s’ouvre donc sur l’extérieur et permet au regard de porter au-delà des limites naturelles de l’espace. À cette diversité de matières s’ajoute la pierre avec des colonnes de schiste dont les différentes hauteurs renvoient aux tours de la Défense visibles à l’horizon. Le dehors et le dedans communiquent dans la réalisation Vert Oxygène qui propose un lieu calme et harmonieux, ravivé par de subtiles effets de contraste, et qui donne une impression d’espace à travers un jeu sur la perspective et la profondeur.

Vert Oxygène / Jardins à 4 mains : une première collaboration réussie 

Ce projet sur le thème « volumes et Perspectives » est le fruit d’une association entre une toute jeune société créée en septembre 2017 par Nathalie Magret-Brocheton, nommée  Jardins à 4 main  avec l’entreprise Vert Oxygène, qui développe depuis plus de 10 ans son expertise dans la conception et l’aménagement paysager. Un défi, donc, de réussir à conjuguer deux visions différentes du jardin pour aboutir une création équilibrée,  où chacun  exprime sa personnalité et sa sensibilité, et un partenariat réussi doublement récompensé puisque cette réalisation  a obtenu le  Prix de la Presse.

 

Découvrez notre vidéo sur cette collaboration entre Vert Oxygène et Jardins à 4 mains :

 

 

Des jardins contemporains à Jardins en Seine

Ce jardin de Vert Oxygène et Jardins à 4 mains a été réalisé début avril à Jardins en Seine. L’événement a accueilli les mises en scène de plusieurs paysagistes sur la Terrasse du Fécheray à Suresnes. (Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre article sur l’évènement ainsi que celui consacré à « Jardin de l’Olympe », une création que Chrisitan Fournet y a présenté). Les visiteurs ont ainsi découvert 11 jardins conçus sur le thème de « Volume et Perspective ». 

 

David Kabla

Ce week-end, tous à Versailles pour Esprit Jardin!

3 mai 2018 Posted by Agenda 0 thoughts on “Ce week-end, tous à Versailles pour Esprit Jardin!”

Esprit Jardin revient à Versailles pour sa 10e édition le samedi 5 et dimanche 6 mai ! L’évènement aura cette année pour thématique « L’art au jardin » et proposera aux visiteurs de nombreuses activités autour du domaine du paysage.

 

Esprit Jardin, rendez-vous des amateurs et des professionnels du paysage

Potager du roi © Ville de Versailles

 

Chaque année, la ville de Versailles accueille Esprit Jardin, évènement consacré aux jardins et à l’activité paysagiste. Pour cette nouvelle édition, l’évènement rassemblera plus de 80 exposants (pépiniéristes, fleuristes, paysagistes, décorateurs…) pour près de 25 000 visiteurs attendus. Esprit Jardin se déroulera dans le quartier de Saint-Louis, au Potager du roi et à la Pièce d’eau des Suisses, trois zones qui seront reliées par un parcours piétonnier. C’est l’occasion pour l’ancienne cité royale de valoriser son patrimoine végétal et architectural à travers l’organisation de nombreuses visites et activités.

 

Une découverte des « richesses végétales » de Versailles

 

Esprit Jardin propose chaque année un large panel d’activités. Pour la première fois, les visiteurs découvriront le parc Balbi, ancien jardin de collections d’essences rares du Comte de Provence, futur roi Louis XVIII. Des visites du Potager du roi par son directeur, Antoine Jacobsohn, seront également organisées samedi et dimanche à 15h. Le site, classé monument historique et jardin remarquable, a été construit entre 1678 et 1683 par Jean-Baptiste La Quintinie à la demande de Louis XIV. Il abrite aujourd’hui l’École nationale supérieure de paysage dont l’on pourra visiter les ateliers ce week-end. Une promenade proposera aussi de découvrir la faune et la flore de la ville de Versailles à travers une création sonore inspirée par la nature. La Cour des senteurs accueillera quant à elle des ateliers et des rencontres pour les amateurs de parfum et les gourmets friands de produits made in France. Un documentaire, suivi d’un débat, abordant la question des produits phytosanitaires et de l’agriculture biologique, Zéro Phyto 100% Bio, sera également projeté au Potager du roi samedi à 15h30. Cette année encore, Esprit Jardin propose donc une multitude d’activités qui feront découvrir aux visiteurs la richesse du patrimoine historique mais aussi végétal de Versailles.

 

Découvrez l’évènement Esprit Jardin en vidéo :

 

Las Pozas, un jardin surréaliste au cœur de la jungle!

2 mai 2018 Posted by Jardins à vivre, Professionnel, Reportages 0 thoughts on “Las Pozas, un jardin surréaliste au cœur de la jungle!”

Le Jardin de Las Pozas a été créé par l’homme d’art et poète anglais Edward James durant la seconde moitié du XXe siècle. Situé au Mexique, au milieu de la jungle tropicale, il est composé d’immenses sculptures en béton aux esthétiques diverses. Un lieu original et fascinant niché au cœur d’une nature sauvage.

 

Un jardin de sculptures en pleine jungle

Jardin de Las Pozas © Mike Corey (Postandfly), Sebastiàn Labaronne

 

Près de la commune mexicaine de Xilitla, la jungle abrite une curiosité qui attire chaque année environ 720 000 visiteurs. Il s’agit du jardin de sculptures de Las Pozas, création de l’homme d’art et poète britannique Edward James. Après avoir acheté le terrain en 1947, il transforme l’ancienne plantation de café en espace botanique dédié aux orchidées. Cependant, en 1962, le gel détruit l’ensemble des fleurs. Naît alors le projet de transformer ce domaine de 32 hectares en un parc de sculptures en pleine forêt tropicale. De 1962 à sa mort en 1984, il va s’atteler à la construction de son grand œuvre en construisant 36 sculptures géantes aux esthétiques diverses allant de l’art égyptien à l’art mésopotamien. 

 

Le jardin de Las Pozas : un lieu sous influence surréaliste

 

L’ensemble du lieu est très influencé par le surréalisme, mouvement dont Edward James fut très proche en tant qu’artiste mais également comme mécène en apportant son soutien à de grandes figures comme Salvador Dali ou René Magritte. Il installe ainsi des colonnes qui ne soutiennent rien ou des escaliers qui ne mènent nulle part, créant une sorte de labyrinthe de béton. Les titres des différents sites témoignent également de ce goût prononcé pour le surréalisme avec des noms comme « L’escalier vers le paradis », « La maison de trois étages qui pourraient être cinq », « Le lieu avec un toit de baleine » ou encore « Le chemin des 7 péchés capitaux ». On retrouve des symboles particulièrement chers à ce mouvement esthétique avec une piscine en forme d’œil, installation qui permettait au poète anglais de se baigner dans la « pupille ». Le projet coûta à l’artiste plus de 5 millions de dollars et il dut vendre une partie de sa collection de peintures et d’objets d’art pour le financer. Sept ans après sa mort, en 1991, le jardin est ouvert au public et attire depuis de nombreux visiteurs, fascinés par la qualité onirique du lieu et le désir démiurgique de son créateur qui n’est pas sans rappeler un certain Fitzcarraldo et son projet fou de créer un opéra en pleine forêt amazonienne.

 

Découvrez notre vidéo du jardin de Las Pozas :

 

David Kabla 

Révélez votre zen attitude!

30 avril 2018 Posted by Guide, Mobilier de Jardin, Professionnel 0 thoughts on “Révélez votre zen attitude!”

Dès les premiers beaux jours, on profite avec plaisir du moindre rayon de soleil et de la quiétude du jardin. Zen, relax, ultra-cosy, suspendu ou à fleur de sol… Tout est aujourd’hui envisagé pour répondre à vos aspirations. Pour vous aider à choisir la configuration qui vous correspond, nous vous proposons une sélection éclectique qui se veut, avant tout, inspirante.

 

Pour Ego Paris, Ronan Masson a imaginé une version outdoor de la chaise longue Hamac. Suspendu ou sur socle, ce bain de soleil ergonomique accueille avant tout des moments de douceur, de relaxation. La structure en aluminium thermolaqué se décline en vingt-trois coloris et la toile en Batyline, en treize coloris. À la rédaction, nous optons sans réserve pour la nouvelle finition matelassée en Alcantara, au toucher velouté incroyable.

Ego Paris, Hamac ou Air Zamac.

 

 

Conçu par Lionel Doyen, ce banc en iroko au piétement en aluminium thermolaqué est pourvu d’un coussinage lui permettant de se transformer, en fonction des moments, en banquette ou en lit de repos.

Manutti, banquette double San, L. 200 × P. 65 × H. 74,5 cm, à partir de 4 235 €

 

 

  • GAN, Garden Layers

Pour sa quatrième collaboration avec l’éditeur espagnol, la designeuse Patricia Urquiola a imaginé un véritable espace modulable en s’inspirant de la culture moghole : Garden Layers est un ensemble de tapis, matelas, boudins et coussins que l’on agence directement sur sa terrasse, sur le sable ou dans le jardin.

GAN, Garden Layers

 

 

Relié en deux points seulement au cadre de la structure, le dossier travaillé dans un tissage aéré garantit un appui stable et réconfortant. Subtilement positionné sur un côté, il permet d’assembler deux méridiennes côte à côte en un daybed XXL, ou, placées bout à bout, comme ici, de former une longue banquette.

Tribù, méridienne Contour.

 

 

Expormim assure un repos tout en épure avec sa nouvelle collection Livit, à la fois minimale et fonctionnelle : une mince structure en aluminium qui met en valeur un coussinage moelleux pour le daybed. Le sofa, lui, est équipé d’accoudoirs inclinables qui le transforment au besoin en méridienne.

Expormim, collection Livit.

 

Nathalie Degardin

Green Mania à la Foire de Paris 2018 !

26 avril 2018 Posted by Agenda, Guide, Mobilier de Jardin, Professionnel 0 thoughts on “Green Mania à la Foire de Paris 2018 !”

Cette année, La Foire de Paris consacrera une partie de son espace au jardin, aux tendances outdoor et eco-green avec la présence de nombreuses marques spécialisées mais aussi de nombreuses animations et évènements.

 

La Foire de Paris, évènement « vert » !

Green Mania à la Foire de Paris

 

La Foire de Paris revient du 27 avril au 8 mai pour sa 114e édition. Devant l’expansion du secteur du jardin, les organisateurs de l’évènement ont décidé de lui consacrer un pavillon. De nombreux exposants spécialisés dans le domaine présenteront en avant-première leurs nouveaux produits : tondeuses-robots, outillages ergonomiques comme la cisaille à haie télescopique, ou encore le sécateur électrique pour couper sans effort des branches jusqu’à 14 mm de diamètre… Parmi les marques présentes, on retrouvera Honda, Husqvarna, Auerswald Wolff, Garden Tools ou encore Lifestyle Furnitures… Devant la place de plus importante des femmes dans ce domaine, la Foire de Paris a aussi fait le choix de s’adresser à une communauté de femmes travaillant dans le secteur du jardin, le Women’s Garden Executive Club, pour animer l’espace Tendance Outdoor. À cette occasion et pour la première fois, la Foire de Paris et cette association proposeront à un panel féminin choisi dans le public d’élire trois Grands Prix : Femmes, Enfants et Hommes, parmi l’ensemble des produits qui ont concouru ou ont été primés aux LABELS WGEC 2018.

 

Les grandes tendances

Exemple de jardin vertical, Vertibio

 

L’évènement verra la présentation par la société Vertibio de son « Jardicomposteur », jardin vertical pour les gens vivant en zone urbaine. Ce produit permet de cultiver des légumes, herbes aromatiques et tisanes de manière totalement biologique au sein d’espaces restreints comme les balcons, les terrasses, les bords de fenêtres…  Inspirée du jardin en trou de serrure, cette technique de permaculture est basée sur la culture autour d’un point de compostage. Devant la tendance générale à la transformation de l’espace outdoor en espace indoor, la Foire de Paris accueillera également des spécialistes tels que Vie et Véranda, Akena Veranda… Vérandas et pergolas sont aujourd’hui de véritables pièces supplémentaires qui se transforment en salon, salle-à-manger, chambre ou atelier et ces marques ont développé de nouvelles créations qui allient performance et technicité. La véranda se pare de triple vitrage auto-nettoyant, de teinte personnalisable, se pilote à distance via une application afin de mieux maîtriser la consommation énergétique… Des solutions éco-green gagnent aussi du terrain, telles que de nouvelles sources d’éclairage à LED – simples et faciles à installer, solaires ou câblées – qui éclairent et décorent les espaces verts selon les envies et les besoins. Avec cette nouvelle édition de la Foire de Paris, les visiteurs pourront donc faire le plein d’idées pour leur jardin en découvrant ces nouvelles tendances outdoor et écologiques.

 

Informations pratiques :

La Foire de Paris se tiendra du 27 avril au 8 mai au Paris Expo Porte de Versailles. L’espace ouvrira ses portes tous les jours de 10h à 19h, (fermeture à 22h pour le samedi 5 mai).

 

 

 

Jardiner sans se fatiguer!

25 avril 2018 Posted by Outils, Pratique 0 thoughts on “Jardiner sans se fatiguer!”

Bien que passionnant, s’occuper de son jardin peut être une tâche particulièrement éprouvante. Voici une petite sélection d’appareils qui vous faciliteront la vie et rendront vos séances de jardinage plus simples et agréables.

 

POUR LE QUOTIDIEN : Ce taille-haie permet une taille propre et nette des haies, des arbustes ou des petits branchages. Il bénéficie d’un excellent rapport poids/puissance et d’une cadence de coupe élevée pour un travail efficace, rapide et facile. Son fonctionnement silencieux ainsi que son très faible niveau de vibration et une prise en main ergonomique contribuent à des coupes en total confort.

Stihl, taille-haie HSE 52, 149 €

 

 

TONTE FACILE : Poids plume, maniabilité, démarrage instantané sans effort, cette tondeuse est idéale pour les petites superficies de pelouse allant jusqu’à 300 m2 environ. Silencieuse et facile d’utilisation, elle dispose d’un niveau de confort encore supérieur à celui d’une machine électrique puisque la contrainte du fil disparaît. Elle bénéficie également d’un haut niveau d’équipements pour sa catégorie : réglage centralisé de la hauteur de coupe sur 5 niveaux, poignée de transport pour soulever facilement la machine, guidon ajustable en hauteur avec arceau de commande sur toute la longueur, indicateur de remplissage sur le bac de ramassage rigide.

Stihl, tondeuse RMA235, 299 € sans batterie ni chargeur, 399 € avec batterie AK20 et chargeur.

 

 

  • Viking, robot de tonte iMow MI 422 P

TONDEUR AUTONOME : Équipé d’une lame mulching, ce robot établit automatiquement lui-même son plan de tonte hebdomadaire, le propriétaire peut aussi programmer une tonte aux jours de son choix. Ce modèle est conçu spécifiquement pour les pelouses de petite et moyenne tailles. En quelques heures de travail par semaine, il assure la coupe d’un terrain de 1 000 m2. Silencieux, il tond durant la nuit sans entraîner de nuisances sonores pour le voisinage.

Viking, robot de tonte iMow MI 422 P, 1 749 €

 

 

  • Fiskars, coupe-branche UPX86 PowerGear X

PASSE-PARTOUT : Idéal pour tailler les branches hautes et peu accessibles, ce coupe-branche permet de travailler jusqu’à 6 mètres de hauteur sans échelle et en toute sécurité. Particulièrement léger, son mécanisme de coupe assure une taille rapide, simple et sûre des branches (jusqu’à 32 mm de diamètre). Il est possible d’ajouter une scie à l’extrémité du manche pour tailler les plus grosses branches, ou en faire un cueille-fruits.

Fiskars, coupe-branche UPX86 PowerGear X, 109,90 €

 

 

  • Gardena, système de jardin connecté 19032-20

JARDIN INTELLIGENT : Pilotable à distance via l’application Smart App, ce système de jardin connecté permet d’automatiser la tonte et l’arrosage de son jardin, et ce de façon optimisée selon le type de plantation, la météo ou l’humidité du sol. Idéal pour la programmation de l’arrosage enterré de plusieurs zones, ce kit commande jusqu’à 6 électrovannes 24 V. À l’extérieur, il se fixe au mur et se raccorde sur une prise de courant. Pour un arrosage optimisé, il peut être associé au capteur météo Smart Sensor par zones d’arrosage.

Gardena, système de jardin connecté 19032-20, 299 €

 

Le jardin de Keukenhof, trésor floral des Pays-Bas!

24 avril 2018 Posted by Agenda 0 thoughts on “Le jardin de Keukenhof, trésor floral des Pays-Bas!”

Le jardin de Keukenhof est le plus grand parc floral du monde. Situé en Hollande méridionale, aux Pays-Bas, il s’étend sur 32 hectares consacrés à la culture des fleurs. Coup de projecteur sur ce lieu d’exception.

 

Keukenhof, un site floral historique

Jardin de Keukenhof © Nik Sire Films, Wiebe de Jager

 

Keukenhof est un des jardins les plus renommés de la planète. Ouvert seulement huit semaines par an, il rassemble plus de 7 millions de bulbes en fleurs dont pas moins de 800 différentes espèces de tulipes, fleur indissociable des Pays-Bas. Chaque année, il accueille plus d’1 million de visiteurs issus de 100 pays différents, les touristes étrangers représentant 75% des entrées. Le site est fortement ancré dans l’histoire du pays. Son existence remonte au XVe siècle. Le lieu dépendait alors du château de Teyllingen et servait de jardin potager à la comtesse Jacqueline de Bavière qui régna de 1417 à 1433 sur la Hollande, la Zélande et le Hainaut. C’est là que ses cuisiniers venaient chercher leurs ingrédients, ce qui valut au lieu le patronyme de Keukenhof qui signifie « jardin de la cuisine ». Le château de Keukenhof sera lui construit plus tard en 1641. C’est seulement au XIXe siècle que le lieu se transforme en jardin d’agrément avec la création d’un parc au style anglais, espace qui forme toujours la base du site actuel. Un siècle plus tard, en 1949, un groupe de producteurs et d’exportateurs de bulbes de fleurs a l’idée d’organiser sur ce domaine une exposition de bulbes à floraison printanière. Cela signe la naissance du parc tel qu’on le connait aujourd’hui. Il ouvre l’année suivante et connait un succès immédiat avec 236 000 visiteurs. Cette année, Keukenhof ouvre ses portes pour la 69e fois, une nouvelle édition placée sous le thème de la « Romance florale ».

 

Un lieu exclusivement dédié aux fleurs

 

Chaque année, quarante jardiniers sont en charge de planter les bulbes. Après la saison, ils sont extraits du sol, et à l’automne, des nouveaux sont plantés. Pour donner constamment un nouveau visage au parc, la plantation est repensée tous les ans par les paysagistes qui réalisent les plans des massifs un an à l’avance. Elle est élaborée en fonction de la floraison précoce ou plus tardive des bulbes, de façon que les visiteurs puissent profiter des fleurs pendant toute la période d’ouverture du parc. Les 7 millions de bulbes pour la plantation sont gracieusement livrés par cent fournisseurs. Près de vingt expositions de fleurs et de plantes se succèdent dans les pavillons, l’occasion pour les producteurs de montrer une grande variété de végétaux de type divers. 500 cultivateurs et commerçants participent aux expositions florales et un jury de professionnels élit la meilleure fleur dans sa catégorie. Pour raconter comment la tulipe est arrivée aux Pays-Bas, une exposition, « Tulpomania », est organisée qui retrace l’histoire de la fleur, la « tulipomanie » au 17ème siècle et la tulipe d’aujourd’hui comme icône contemporaine du pays. L’évènement propose aux visiteurs de baptiser leur propre tulipe mais aussi d’obtenir conseils et astuces d’experts pour planter des bulbes de fleurs dans leur jardin. 

 

Keukenhof est ouvert tous les jours du 22 mars au 13 mai inclus (dimanches et jours fériés compris) de 08h00 à 19h30 (caisses ouvertes jusqu’à 18h00). 

 

Découvrez notre vidéo consacré au jardin de Keukenhof : 

 

 

 

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.