design Archives - Page 2 sur 3 - Extérieurs design

Posts tagged "design"

Marine Peyre pour un zeste de pop en outdoor !

6 mars 2018 Posted by Accessoires, Designer, Jardins à vivre, Mobilier, Professionnel, Rencontres, Tendances 0 thoughts on “Marine Peyre pour un zeste de pop en outdoor !”

«Aux limites interdisciplinaires de l’art, de l’espace et du design…» L’univers de Marine Peyre se décline en intérieur et extérieur grâce à des créations variées, imaginées pour différentes marques et éditeurs.  Forte du succès de diverses collaborations, cette designer affirme sa philosophie à travers des collections décalées et expressives.

OUTBED VILLA CAP ART IN SITU, Marine Peyre

 

Marine Peyre, une panoplie de collections modulables

Au premier regard, le mobilier Marine Peyre séduit par ses formes expressives et colorées. Près du sol, module, indépendant, ou partie d’un ensemble, ses meubles épousent l’espace au gré de nos envies.

PORTRAIT, Marine Peyre

Marine Peyre a su affirmer sa vision en composant un univers ludique et pop avec des jeux de construction ou l’usage de matériaux décalés. Son attitude décomplexée s’exprime dans l’ensemble de ses créations et franchit toutes les limites : mobilier, accessoires, scénographie… Tout est pensé pour créer des systèmes de design ludiques et interactifs. On s’approprie immédiatement ces objets qui redessinent notre environnement.

URBANBFLEX, Marine Peyre

Modulables au gré de notre humeur, ils deviennent une part entière de nos espaces. Les collections s’invitent au jardin et nous suivent au fil des saisons pour nous créer une panoplie de souvenirs à leurs côtés. La créatrice explique : « Certaines de mes créations ont été conçues dès le départ pour l’extérieur et l’intérieur, notamment Keops, Outchair, Outdeck. En effet, le constat est de dire qu’aujourd’hui un mobilier peut circuler à l’intérieur, à l’extérieur, et de fait véhiculer par son design une notion de confort propre à l’intérieur, mais avec des matériaux qui puissent résister aux conditions extérieures. L’utilisation de remplissage intérieur spécifique permet aussi de pouvoir utiliser le mobilier en extérieur. Ces mêmes produits sont déclinables, dans la mesure où les coussinages sont indépendants des structures. ».

 

Marine Peyre, nos coups de cœur pour l’extérieur

Un ensemble d’assises modulables composé de différents éléments. Le système nous offre une multitude de possibilité de confort et s’adapte aux souhaits de chacun.

BFLEX ACCESSOIRES, Marine Peyre

 

Une collection d’assises design et relax.

OUTCHAIR TISSU FERRARI, Marine Peyre

 

Invitation aux trêves outdoor en solitaire ou en duo, ce pouf XXL réinterprète les codes esthétiques des années pop.

KEOPS KREMLIN IN SITU, Marine Peyre

 

Noda est un tube XXL, se nouant sur lui-même pour créer l’assise idéale pour chacun. « L’idée était de proposer un support d’assise à la fois structuré et informel, comme une sculpture sur laquelle on puisse s’asseoir », explique Marine Peyre.

NODA, Marine Peyre

 

L’univers des plus petits n’est pas laissé en reste. Cette créatrice aux aspirations ludiques se prête à merveille au monde des enfants avec une série de produits colorés qui soutiennent l’enfant dans le développement de sa motricité et sa confiance en soi.

SUPER SWING, Marine Peyre

 

Emmanuelle Jung

 

Réalisez un patio théâtral !

28 février 2018 Posted by Jardins à vivre, Professionnel, Reportages 0 thoughts on “Réalisez un patio théâtral !”

En banlieue parisienne, une maison de 4  étages accueille des terrasses totalement différentes. Elles se rejoignent pourtant dans l’élégance de leur aménagement.  Mais le vrai tour de force du solide trio paysagiste-décorateur-client est  de donner de l’ampleur à un patio tout en soignant la présence  végétale totalement intégrée au décor.  Une réalisation signée Didier Danet SA avec l’architecte Stéphane Olivier.

© Fabien Cuny/ Didier Danet SA

Située à l’ouest de Paris, cette demeure comprend deux espaces extérieurs, un patio et un toit-terrasse. Aménagés dans un esprit extrêmement différent, tous deux sont pensés dans la continuité des pièces adjacentes. Le caractère contemporain qui y préside est le fruit d’un réel échange entre le propriétaire, collectionneur d’art contemporain, l’équipe de paysagistes de Didier Danet SA et le décorateur Stéphane Olivier.

Un patio travaillé comme une œuvre d’art

Au rez-de-chaussée, accessible par une baie  vitrée coulissante, la cour a été aménagée dans un total prolongement avec l’intérieur . Ainsi, on retrouve au sol le même travertin, comme si le patio ne faisait vraiment qu’un avec le salon. Pour rester dans cette pensée d’amateur d’art, le fond a été théâtralisé, avec la réalisation d’une fissure stylisée – dans ce mur fait à la chaux vive par un artisan spécialisé – soulignée par un rétroéclairage travaillé. Devant, la présence très graphique des prêles et de l’helxine végétalise l’ensemble de façon simple et élégante . Les jardinières en zinc conçues par Francis Arsène rappellent avec subtilité les finitions soignées du mur, élégamment bordé par une ligne de zinc, dans un tempérament haute couture.  Sur les côtés, des jardinières en travertin apportent une continuité verticale avec la matière choisie pour le sol, cela en évitant l’écueil de la surcharge visuelle. Elles accueillent des arbustes en cépée (Osmanthus) devant une treille qui s’inscrit dans cette atmosphère de chic parisien.

© Fabien Cuny / Didier Danet SA

 

Un patio verdoyant

© Fabien Cuny / Didier Danet SA

L’option de la treille permet aussi d’avoir pour résultat un mur végétal, tout en bénéficiant d’une faible épaisseur. Si les jasmins étoilés grimpants délivrent un parfum subtil, ils n’en sont pas pour autant moins résistants !  Pour cette cour, les paysagistes ont d’ailleurs inversé les codes : ils ont décidé de travailler avec deux tiers de persistants pour un tiers de caduques. érable, phormiums… Tous les végétaux ont été choisis de concert par le propriétaire, le décorateur et le paysagiste à la pépinière Vertiligne, dans une volonté de diversité, tel un cabinet de curiosités. L’aménagement mobilier suit les mêmes effets de matière : au cœur d’un ensemble Spool choisi chez Roda, la table basse – chinée par Stéphane Olivier – donne l’impression d’être en pierre de lave. Juste à la lisière de la baie vitrée, un  chemin de verre bleu souligne un puits de  lumière donnant sur un très petit patio en sous-sol, qui accueille deux luminaires.

© Fabien Cuny/ Didier DANet SA

Un toit-terrasse aménagé

Très différent du patio, au dernier étage, le bureau se  prolonge par un toit-terrasse. Le plancher de la pièce de travail se poursuit en cumaru à l’extérieur.  Un imposant érable japonais, présent à l’origine, apporte un éclat particulier au lieu. Poursuivant cette idée de collection, la terrasse du haut  accueille des camélias et la fraîcheur des Fargesia. Concernant le mobilier, le choix s’est porté sur des ensembles blancs de Fast, notamment les assises Forest autour de la table Radice Quadra, et la collection Joint pour le salon. Pour donner de la profondeur à l’ensemble, accrochés sur un mur aveugle, des miroirs  de taille modeste sertis de zinc apportent des reflets lumineux, telles de petites fenêtres, et  réfléchissent tout l’espace, si bien que, depuis son bureau, le propriétaire profite toujours d’une vue sur un végétal.

Patio ou terrasse, des espaces travaillés dans les moindres détails

Nathalie Degardin

Nos coups de cœur pour une Saint-Valentin en plein air

14 février 2018 Posted by Mobilier, Tendances 0 thoughts on “Nos coups de cœur pour une Saint-Valentin en plein air”

Si on opte souvent pour un dîner au restaurant, certains préfèrent de loin une soirée aux chandelles rien qu’à deux. Pour une ambiance résolument romantique, quoi de mieux que lézarder à la belle étoile ? Voici 5 daybeds pour vivre des instants précieux en duo, qu’ils soient passionnés, tendre ou hors du temps.

 

Cocon à deux

Paola Lenti, Ease, création Francesco Rota

 

La couleur fuchsia de ce canapé outdoor suffit à raviver la flamme, tandis que sa rondeur est propice à une trêve à deux. On adore s’y lover tendrement et s’envelopper de bonheur. Paola Lenti, Ease, création Francesco Rota, prix sur demande.

Ruche contemporaine

EGO Paris, Daybed Hive Super Love, création Fabrice Berrux, 6 740 €

 

Le daybed Hive Super Love se compose d’une structure en aluminium laquée et d’un panaché de coussins. Elégante et graphique, Hive est une collection invitant à la convivialité et au bonheur à ciel ouvert. Ce daybed XXL épouse les formes du corps et est idéal pour compléter un salon de jardin contemporain. EGO Paris, Daybed Hive Super Love, création Fabrice Berrux, 6 740 €

Allure futuriste

Vondom, Ulm daybed avec parasol, création Ramon Esteve

 

Une assise fonctionnelle qui établit un équilibre entre design et ergonomie. Ses structures rigides et robustes offrent un confort optimal, pour de délicieuses siestes en duo. La collection Ulm, aux allures futuristes est basée sur le prisme et les formes sphériques. Elle nous transporte loin, très loin, des tracas et du quotidien. Vondom, Ulm daybed avec parasol, création Ramon Esteve, prix sur demande.

Inspiration osier

B&B Italia, Sofa Canasta, création Patricia Urquiola

 

Loin du mobilier habituellement inspiré du design industriel de B&B Italia, ce canapé est issu d’une collection artisanale. Tel un panier en osier, il est tissé et nous enveloppe dans un écrin de douceur. Pour la Saint Valentin, on s’y blottit à deux, tout en dégustant un bon dîner. B&B Italia, Sofa Canasta, création Patricia Urquiola, prix sur demande.

Nuit à la belle étoile

Ethimo, lounge bed, Essenza

 

Un lit de jardin confortable, idéal pour se relaxer et veiller en plein air. La collection Essenza de Ethimo promet une harmonie naturelle avec une forme simple et moderne. Composée de deux transats, ce lounge bed est réglable dans deux directions. Son cadre en teck instaure un côté authentique et nous abrite sous une belle nuit étoilée. Ethimo, lounge bed, Essenza, prix sur demande.

Emmanuelle Jung

 

 

Beaux livres : 4 nouveautés à ne pas manquer !

29 janvier 2018 Posted by Jardins à vivre, Livres, Plantes, Tendances 0 thoughts on “Beaux livres : 4 nouveautés à ne pas manquer !”

4 beaux livres à découvrir pour commencer l’année en beauté. Niché au chaud dans le rocking chair, ou lézardant sur le canapé, on aime profiter d’un temps mort, et rêvasser en feuilletant de belles pages. Notre sélection du moment.

De beaux livres à avoir dans sa bibliothèque

 

Floraison nippone

Flora Japonica, Masumi Yamanaka et Martyn Rix, éd. Ulmer, 35 €

 

Adulée par horticulteurs et jardiniers européens, la flore du Japon et ses plus belles variétés défilent à travers les pages de ce panorama. Hortensias, camélias, azalées, érables japonais, lys orientaux et toute plante issue de cet archipel ont entraîné d’avides échanges entre botanistes japonais et occidentaux. Depuis plus de deux siècles, cette passion a conduit à la naissance de l’art et l’illustration botanique au pays des baguettes. La première partie du livre dévoile l’histoire des premiers échanges entre les botanistes. La seconde partie nous dresse une sélection de 80 planches botaniques de plantes sauvages japonaises, commandées pour cet ouvrage nippon, qui ne cessent d’influer sur nos jardins occidentaux. Flora Japonica, Masumi Yamanaka et Martyn Rix, éd. Ulmer, 35 €

 

Beauté menacée

A Tribute to Flowers, Richard Fischer, éd. TeNeues, 40 €

 

Chaque année, de nombreuses fleurs disparaissent  de notre planète, sans que personne s’en aperçoive. Des plantes délicates, d’exception, bien souvent méconnues de l’homme. Tel un « ambassadeur des fleurs », Richard Fischer s’évertue depuis des années à honorer ces merveilles menacées depuis son studio photo. En collaboration avec des jardins botaniques de renom, ce maître de la photographie dévoile, dans cet ouvrage,  la beauté des fleurs dans ses clichés, en démontrant leur pouvoir expressif et en leur rendant la dignité qu’elles méritent. Populaire sur le marché de l’art photographique, Richard Fischer dévoile ses créations lors de diverses expositions à Paris, Londres, Tokyo ou Genève.  A Tribute to Flowers, Richard Fischer, éd. TeNeues, 40 €

 

 

L’homme et le monde

Paysages entre nature et histoire, Pierre Wat, éd. Hazan, 99 €

 

L’historien d’art Pierre Wat pose un nouveau regard sur le paysage, en revisitant les œuvres d’hier à la lumière de celles d’aujourd’hui. Telle une traversée de deux siècles d’art occidental, l’historien retrace la grande histoire du paysage de Turner à Kiefer. Confrontant les individus et le monde, Pierre Wat réalise un essai novateur sur la peinture de paysages afin de porter le grand récit de l’humanité. Paysage de ruine, paysage en guerre, et paysages qui confrontent à l’indifférence du monde sont quelques-uns des thèmes qui composent ce beau livre. Paysages entre nature et histoire, Pierre Wat, éd. Hazan, 99 €

 

Aventure photographique

Paysages Français, une aventure photographique 1984-2017, 49, 90 €

 

Jusqu’au 4 février 2018, une exposition magistrale trônait à la BnF et dressait un portrait de la France perçue par des photographes contemporains. À son tour, le catalogue d’exposition nous fait vivre une balade sur quatre décennies et nous révèle les transformations du paysage hexagonal. À l’initiative de la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (Datar) en 1984, une trentaine de photographes sont dépêchés aux quatre coins de la France afin de présenter leur vision du paysage français. Loin d’un travail de recensement des lieux français, l’enjeu était de refléter leur propre représentation du territoire, tout en dévoilant les grandes métamorphoses qu’il a subies au fil du temps. Le tout en 1000 tirages, regroupés dans cet ouvrage. Paysages Français, une aventure photographique 1984-2017, 49, 90 €

Emmanuelle Jung

Ames : Prêts pour un extérieur design et ethnique ?

24 janvier 2018 Posted by Designer, Mobilier, Rencontres, Tendances 0 thoughts on “Ames : Prêts pour un extérieur design et ethnique ?”

Un esprit multi-ethnique  associé à la rigueur d’un design soigné : ce sont les clés du succès de l’éditeur ames, présent sur Maison et Objet.

Ames, collections Sala et Circo

Il y a une dizaine d’années, la Colombienne Ana María Calderón Kayser a fondé l’entreprise «Ames» avec l’objectif de  développer des meubles et accessoires pour un public séduit par une touche multiculturelle, un aménagement non conventionnel, tout en présentant bien sûr des produits fonctionnels et utiles au quotidien.

Ames : l’aventure colombienne de Sebastian Herkener

 Sebastian Herkner l’a rejoint dans cette aventure.  Il en résulte des collections qui répondent ainsi à l’esprit et la signature  du  designer allemand, tout en gardant une fabrication traditionnelle colombienne . En effet, les créations  combinent par exemple pour la collection Sala l’association d’une  structure en  tube d’acier  avec une assise et un dossier en filetage en plastique .   De nombreuses collections d’ Ames s’intègrent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Retour sur cette aventure en images.

 

Maison et Objet : préparez le printemps !

22 janvier 2018 Posted by Accessoires, Mobilier, Professionnel, Tendances 0 thoughts on “Maison et Objet : préparez le printemps !”

À Maison et Objet, depuis quelques années, les éditeurs outdoor n’ont plus de hall dédié mais prennent place aux côtés des autres marques de mobilier. En images, quelques exemples de la variété des stands présents.

 

À Maison et Objet, Fermob mise sur les accessoires

En septembre dernier, le stand savamment scénographié de Fermob présentait en avant-première les collections 2018, dont la fameuse table Ribambelle. Pour cette édition de janvier, Fermob se concentre sur les accessoires et le petit mobilier malin : coussins, table d’appoint, luminaire… Rappelons la success story de la lampe Balad, qui représente aujourd’hui 10 % du CA de la marque !

 

 

 

À Maison et Objet, Sifas vous invite à tester ses collections

Chez Sifas, toute la collecion  Kalife était exposée. Une façon pour le public de comprendre concrètement les atouts de la fibre particulière qui la constitue, et de percevoir la cohérence et la fonctionnalité particulière des différentes pièces. 

 

 

Maison et Objet : Vondom dans les grandes largeurs

Une fois de plus, Vondom mise sur l’originalité en osant, dès l’entrée du stand, décliner en or et en argent certaines de ses assises iconiques : la Delta, l’Africa et la Wall Street. On retrouvait aussi en master piece le salon modulable Vela conçu par Ramon Esteve.

 

N.D.

Gloster, collection Atmosphère, mobilier outdoor.

Maison et Objet : Cecilie Manz, designer de l’année de l’édition de janvier

19 janvier 2018 Posted by Designer, Rencontres 0 thoughts on “Maison et Objet : Cecilie Manz, designer de l’année de l’édition de janvier”

 Maison et Objet ouvre ses portes aujourd’hui.  Designer de l’année pour cette édition,  Cecilie Manz  a notamment créé en outdoor la superbe collection Atmosphère récemment sortie chez Gloster.

Gloster, collection Atmosphère, mobilier outdoor.

Gloster, collection Atmosphère, mobilier outdoor.

Qui est Cecilie Manz ?

Touche-à-tout, la Danoise Cecilie Manz conçoit des meubles, des lampes et des accessoires.  Une signature très épurée,  totalement en accord avec son inspiration très proche de la nature : comme elle aime à le préciser, si l’énergie de la ville est indispensable pour nourrir sa créativité, elle rejoint chaque soir sa maison en proche banlieue et son jardin arboré qui maintient son lien avec les éléments. Elle travaille pour des éditeurs aussi variés que Fritz Hansen, Gloster, Lightyears, Muuto, Iittala, Offecct,  mais parallèlement  à ses projets de design industriels, ses prototypes expérimentaux et des pièces uniques sculpturales constituent une part importante de son travail et de son approche :

« Je considère toutes mes œuvres comme des fragments d’une grande histoire en cours où les projets sont souvent liés en termes d’idées, de matériaux et d’esthétique, à travers le temps et la fonction. Certains objets restent des expériences ou des idées sculptées, d’autres sont plus concrets et se transforment en outils fonctionnels. La tâche ou le projet lui-même détient souvent la clé de l’inspiration; les idées ne viennent pas de l’attente mais du travail de jambe, de la rédaction et des essais. Mon travail va de l’intérieur à l’extérieur et un projet doit posséder une idée saine, solide et pertinente ou une justification fonctionnelle avant d’aborder la conception physique réelle. Mon travail a toujours tourné autour de la simplicité, le processus de travail vers un objet pur, esthétique et narratif. »

2018-01 – Cecilie Manz – Designer of the year M&O January 2018 from MAISON&OBJET on Vimeo.

 

 

 

CECILIE MANZ - PHOTO © CASPER SEJERSE

CECILIE MANZ – PHOTO © CASPER SEJERSE

Cecilie Manz  en quelques dates :

2014 : Prix « Crown Prince Couples Cultural « 

2011 : Récipiendaire de la Médaille Thorvald Bindesbøll

2009 : Prix Bruno Mathsson

2008 : Kunstpreis Berlin

2007 : Prix Finn Juhl de l’architecture , Prix du mobilier 

1998 : création de son  studio à Copenhague

1997 : diplômée de l’Académie Royale des Beaux-Arts du Danemark – The School of Design

N.D.

L’IMM ouvre le bal des salons dédiés au mobilier

18 janvier 2018 Posted by Agenda, Mobilier, Tendances 0 thoughts on “L’IMM ouvre le bal des salons dédiés au mobilier”

À Cologne, l’IMM offre un beau concentré des mises en marché des nouvelles collections. Bien entendu, l’outdoor y est très  bien représenté !

 

Les nouvelles collections à L’IMM (Koelnmesse)

Pour les professionnels, c’est la foire allemande IMM marque pleinement l’entrée dans une nouvelle année. À quelques jours de décalage suivront par exemple Maison & Objets à Paris ,  en février,  Ambiente à Francfort ( plus dédié à la déco) et Stockholm Furniture … en attendant bien entendu en avril le Salon du meuble de Milan coup de projecteurs sur les créations en cours.  À l’IMM, on y découvre déjà parmi les prototypes présentés au printemps passé, les collections qui franchissent l’étape de la mise en marché. Pour le secteur de l’outdoor, on retrouve donc les principaux éditeurs européens spécialisés  tels EMU, Kettal, Gloster, Viteo, Fermob, Ethimo, Fast…. Mais compte tenu de l’ouverture de ce marché, les stands comprennent aussi les collections extérieures de grands éditeurs de mobilier design, tels B&B Italia ou Living Divani pour ne citer qu’eux.

De l’extérieur vers l’intérieur, la tendance se confirme

En parcourant les allées, on note que la frontière entre les collections in et out d’ailleurs est de plus en plus tenue. Fabricant de textile dédié à l’extérieur, Sunbrella sur son stand insistait sur l’utilisation de ses produits pour du mobilier de salon : l’évolution des textiles permet un toucher plus doux, des camaïeux de couleurs, avec l’atout des contraintes au départ liées à une utilisation outdoor  :une bonne résistance de la couleur pour un mobilier exposé derrière une baie vitrée, et un nettoyage facile.  Enfin, sur les nouvelles collections, on notre bien sûr la présence d’un mobilier XXL  pour des espaces aménagés durablement pour la détente, mais aussi un travail sur des tailles plus réduites tout en gardant une ligne très esthétiques, pour des terrasses moyennes, ou des usages urbains, comme les nouvelles  collections Air de Viteo.  


 

L’IMM en quelques chiffres 

  • 69e édition
  • 1 200 entreprises
  • 50 pays sont présentes
  • 260 000 m2
  • 150 000 visiteurs en 2017

 

N.D.

La couleur de l’année 2018 ? L’ultra violet !

3 janvier 2018 Posted by Jardins à vivre, Mobilier, Tendances 0 thoughts on “La couleur de l’année 2018 ? L’ultra violet !”

Comme tous les ans, Pantone Color Institute, référence mondiale de la couleur, prédit la teinte phare de l’année. Pour 2018, ce sera l’ultra violet, teinte « mystique et spirituelle ». Voici comment l’adopter en outdoor.

Colorama

 

Provocant, vibrant, interpellant, transcendant… le pourpre est censé évoquer l’originalité, et la pensée visionnaire qui propulse vers l’avenir, selon Pantone. Chaque année depuis 1999 cette entreprise américaine décrypte la couleur qui fera la tendance l’année avenir. Une prédiction suivie de près par les stylistes et décorateurs. Découvrez notre panorama pour l’extérieur.

Sur la  table

Nude Glass, Contour Bowl by Pentagon Design, 300 € 

En édition limité, ce vase en verre séduira vos convives. Utilisé en présentoir de table ou en bol, il réchauffe l’atmosphère avec sa couleur pourpre. Nude Glass, Contour Bowl by Pentagon Design, 300 €

Bibliothèque outdoor

B-Line, module de bibliothèque Quiby, Stefan Bench, à partir de 178 €

 

Ce module de bibliothèque design est à poser à même le sol ou empilé. Original et discret à la fois, il offre des espaces de rangements et habille votre terrasse de façon décalé. B-Line, module de bibliothèque Quiby, Stefan Bench, à partir de 178 €

Lignes géométriques

Fermob, Collection Bellevie, fauteuil coloris aubergine, 829 €

 

De dimension généreuse, on aime se prélasser dans ce fauteuil aux lignes contemporaines. Le salon de jardin devient alors un véritable lieu de vie. Fermob, Collection Bellevie, fauteuil coloris aubergine, 829 €

Anticonformiste

Kartell, collection Kartell goes Sottsass. A tribute to Memphis, Tabouret Pilastro

 

Issu d’une collection capsule, cet objet du quotidien devient aussi un objet d’art. Ludique et expressif, il fascine les petits et les grands, et laisse place à la fantaisie avec sa superposition de formes géométriques. Kartell, collection Kartell goes Sottsass. A tribute to Memphis, Tabouret Pilastro, 253 € sur madeindesign.com

Deux en un

B-Line, Tabouret, table basse In & Outdoor Splash, Kristian Aus, à partir de 152 €

 

Inspiré d’une goutte d’eau effleurant le sol, ce tabouret à la silhouette atypique offre deux fonctionnalités. En effet, une fois retourné, il peut aussi faire office de grand vase design. A vous de l’utiliser à votre guise. B-Line, Tabouret, table basse In & Outdoor Splash, Kristian Aus, à partir de 152 €

 

Grillage métallique

Eumenes, Fauteuil Arkys, Jean-Marie Massaud

 

Souple et léger, ce fauteuil à la structure métallique est tressé comme un tissu précieux. L’entrelacement rend son volume incorporel et offre un grand confort d’assise. Avec sa ligne graphique, il trouve sa place dans tous environnements. Eumenes, Fauteuil Arkys, Jean-Marie Massaud 455 € 

Veillées en plein air

MyYour, lampadaire Baby Love, 612 €

 

Cette fleur surdimensionnée (H 175 cm) est idéale pour créer une atmosphère pleine de fantaisie sur la terrasse. Son éclairage doux instaure une ambiance lounge lors de vos veillées nocturnes. MyYour, lampadaire Baby Love, 612 €

Courbes sinueuses

Magis, fauteuil Raviolo, Ron Arad, 372 €

 

Dominé par la courbe, le fauteuil signé Ron Arad possède pourtant une ligne précise et aérienne. Le plastique lui procure un effet léger et souple. Il est comme libre dans l’espace. Magis, fauteuil Raviolo, Ron Arad, 372 €

Jardin à la française

Fermob, Fauteuil bas duo Luxembourg, 489 €

 

Issu de la gamme Luxembourg, ce fauteuil duo était initialement destiné au célèbre jardin du même nom. Emblème du design français, cette pièce en aluminium, pleine de légèreté respire la joie de vivre. Idéale pour des trêves en duo. Fermob, Fauteuil bas duo Luxembourg, 489 €

Emmanuelle Jung

 

 

 

 

 

RÉTRO 2017 : Jardin écolo… exemplaire !

27 décembre 2017 Posted by Paysagiste, Rencontres 0 thoughts on “RÉTRO 2017 : Jardin écolo… exemplaire !”

Le jardin écolo et design, entretien avec Fabien Cuny

Début juin, la 14e édition de Jardins, Jardin attirait avec succès 24 000 visiteurs aux Tuileries. Le public y découvrait plus de 20 de jardins et terrasses éphémères autour du thème « La Ville Nature » . Une façon d’être en prise directe avec les visions prospectives et toujours créatives des paysagistes. L’équipe de Didier Danet SA proposait un jardin écolo, habilement mené autour du recyclage.

Jardin "Low Impact" Didier DanetSA par-Fabien Cuny ¢ Eric d'Herouville

Jardins, Jardin 2017 ,  « Low Impact » Didier Danet S A par Fabien Cuny  Crédit photo :  Eric d’Herouville

Une version écolo du jardin urbain

Jardin de pots pour attirer les pollinisateurs, conçu par Michel Pena pour Val’Hor, jardin tout en hauteur de Pierre Risser, expériences biophylliques et coworking pour le bureau bureau d’études de Gally, hommage à la terre dans un jardin-écrin et artistique pour Christian Fournet… les paysagistes ont livré à Jardins Jardin une réflexion sur le jardin urbain de demain : un espace de vie convivial, soucieux de l’environnement, source de bien-être. Loin des clichés de bric et de broc de la récup’, le jardin « Low Impact », de Didier Danet S.A., associait habilement matériaux recyclables et recyclés à une végétation luxuriante, dans un environnement très contemporain, autour d’une structure en aluminium, entre la pergola et l’abri, qui accueillait les canapés Hive d’Ego Paris. Explications par son concepteur Fabien Cuny.


 

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.