Categories Entreprise, Rencontres

3 questions à Ghislain Journé, maître de la ferme urbaine

Ghislain Journé est passionné d’élevage amateur. En 2013, il lance sa start-up Farmili, spécialiste de la ferme urbaine. Après avoir développé son poulailler au design vintage, l’amoureux des poules lance sa gamme pour le mini-potager.

Ghislain Journe fondateur de Farmili

Les poules, les courgettes, les lapins, les tomates Rose de Berne, le maïs doux nain, la tomate Banana… Tout ça n’a plus de secret pour le fondateur de Farmili, Ghislain Journé. En 2013, il conçoit un poulailler adapté aux jardins de ville. Aujourd’hui, il propose un kit pour le potager urbain. Rien de tel pour compléter son projet de ferme urbaine.

 

Après les mini-potagers et les micro-fermes, quels sont les projets de Farmili ?

Après le mini-potager, partie intégrante de la mini-ferme, nous allons développer notre offre apiculture avec la vente de ruches écologiques (entre la ruche pédagogique et la ruche productive) peuplées, expédiées directement chez nos clients au départ de notre apiculteur partenaire. Cela sera sur le même modèle que ce que nous faisons déjà pour les poules. Les abeilles et les ruches seront intégralement produites en France. Enfin, nous travaillons sur une application Farmili pour smartphones, toujours dans la logique d’accompagner nos clients dans l’autoproduction et la préservation de la biodiversité.

Poulailler Container rouge de Farmili et de la ferme urbaine

 

Pourquoi avez-vous choisi de surfer sur la vague des potagers urbains ?

Après avoir constaté qu’entre le poulailler et le potager, il n’y avait qu’un pas à franchir ! En effet, une fois le fumier du poulailler composté, rien de tel qu’un petit potager pour valoriser cette précieuse matière organique. Pour rester dans notre philosophie, nous avons choisi de travailler avec le réseau Semences Paysannes pour associer mini-ferme et protection de la biodiversité.

Nous souhaitons toucher les particuliers avec jardin (ou balcon) ayant la volonté de valoriser un petit espace pour se reconnecter avec la nature. Un jardin pourra accueillir le poulailler et le potager, un balcon hôtel à insectes et balconnières productives. Depuis peu nous ciblons aussi les établissements d’accueil spécialisés (maisons de retraite et instituts médico-éducatifs) pour des jardins thérapeutiques et les collectivités pour des opérations de réduction des déchets.

Poule Marans coucou de la ferme urbaine Farmili

Comment fonctionnez-vous pour la gamme de la ferme urbaine ?

Nous sommes distributeurs, notamment des pots en géotextile qui proviennent de la marque Bacsac. Les outils, terres, semences potagères et mellifères proviennent exclusivement d’entreprises ou d’artisans français : nous privilégions la créativité et le savoir-faire industriels et agricoles locaux.

 

Merci à Ghislain Journé pour ses réponses.

 

O. M-G

 

Crédits photo : Farmili

 

FERMER
CLOSE