Categories Entreprise, Rencontres

Le dahlia au goût du jour

Avec plus de 95 hectares de plantation, la société française Nova flore fait du dahlia son espèce phare.

© C. Gauthier
© C. Gauthier

Situé à Champigné, près d’Angers, la société française Nova-flore, fondée en 2003 par Jérôme et Julien Gouy excelle dans la production bulbicole français. Grâce à une terre sableuse, propre à la région de Val de Loire, l’entreprise est pourvue d’une terre idéale pour cultiver toutes sortes de fleurs allant de la renoncule à l’anémone en passant par le glaïeul, la tulipe, le jasmin ou encore la rose. La marque est aujourd’hui présente dans les grandes surfaces telles que Truffaut, le Géant Vert, Leclerc… et a rachetée le leader français des bulbes à fleurs Jeanne de Laval afin de diversifier ses gammes et de renforcer sa présence sur le marché français du jardin.

Un dahlia en production française

Pourtant, sur les 95 hectares de plantation, 20 hectares sont entièrement dédiés à plus de 600 000 pieds de dahlias. Avec plus de 250 variétés dont 6 labellisées label rouge, cette plante représente actuellement pour la société 40% de son chiffre d’affaires au printemps et permet désormais de concurrencer la Hollande. Un temps passé de mode, Nova-flore remet le dahlia au goût du jour. Grâce à un brassage génétique par hybridation naturelle, l’entreprise réalise aujourd’hui une sélection pointilleuse sur de nombreux critères.

© C. Gauthier

 

L’esthétique du dahlia retravaillée

Revisitant complètement cette fleur à l’allure de gros pompon, la responsable qualité Aude Montserrat opte pour une esthétique plus en lien avec les envies du jardinier actuel. L’entreprise développe ainsi un feuillage plus sombre permettant de laisser éclater les couleurs panachées, rayées ou encore bicolores des pétales. Dans un souci d’être accessible à un large public, l’entreprise opte aussi pour des variétés ne nécessitant pas de tuteurages demandant ainsi moins d’entretien.

 

Cécile Gauthier

FERMER
CLOSE