Revêtements extérieurs : Les nouveaux imitateurs - Extérieurs design

Revêtements extérieurs : Les nouveaux imitateurs

15 février 2018

Méfiez-vous des apparences ! La céramique se transforme en marbre, le polyuréthane adopte les rainures du bois, le composite prend l’aspect du béton et l’ultra-compact plagie la pierre… Les fabricants jouent la carte de l’imitation pour valoriser de nouveaux matériaux outdoor. Simulacre ou réelles avancées techniques ?

Avec un dallage ultra-résistant, ces lames de terrasse en pierre reconstituée reproduisent à la perfection la texture et le veinage du cœur du bois pour créer une sensation de toucher très naturelle. Orsol, Madera.

Depuis maintenant quelques années, l’envie croissante de sublimer son espace extérieur s’est fait sentir chez de nombreux particuliers. La terrasse devient l’extension de son salon, on y installe du mobilier et on habille ses surfaces de matières en vogue. Pourtant, le coût élevé de certains matériaux, tels que le bois ou la pierre, s’accompagne, en plus, de nombreuses heures et de frais d’entretien qu’il faut renouveler tous les ans. Afin de pallier les nouveaux besoins des particuliers, beaucoup d’entreprises présentent désormais d’autres gammes de revêtements plus faciles d’entretien et plus résistants aux conditions extérieures. Chaque marque tente ainsi de repousser les limites physiques de ses créations, tout en imitant de manière quasi parfaite des matières telles que le bois, le marbre, la pierre, le béton… dans leur aspect comme dans leur toucher.

 

Des revêtements aux contraintes intégrées

Adaptables à l’extérieur comme à l’intérieur, ces produits présentent des atouts propres. étanches et non poreux, ils trouvent parfaitement leur place à côté d’une piscine, comme on peut le voir dans la collection Pietra Serena, de Land Porcelánico. Grâce aux récents procédés de fabrication, comme la compression à haute pression (400 bars) et à température très élevée (1200 °C), ou encore l’application de couches ultra-protectrices, les marques présentent désormais des matériaux plus légers et résistants aux UV, à la glisse, aux taches, aux champignons, aux rayures, à l’abrasion, au dégel, à la glace ou au feu. L’entretien, la coupe et l’installation se trouvent alors simplifiés. Plus d’écharde dans le doigt, plus de pierre qui se fissure à la pose… L’installation se fait facilement et rapidement sur des plots réglables dans la plus grande majorité des cas et sans besoin de pré-perçage pour le bois. Le nettoyage au savon et à l’eau suffit désormais pour l’entretien. Il n’est plus nécessaire d’utiliser des solvants, des produits chimiques, des nettoyants abrasifs, de la cire ou de l’huile et encore moins de laver à haute pression.

Des revêtements ultra-compacts

Au-delà des matériaux tels que le composite, le polyuréthane, le polyéthylène ou encore la résine minérale, d’autres, à l’instar du Dekton ou encore du Néolith, ont récemment vu le jour. Ces nouveautés, issues d’un assemblage de céramique, de verre et de quartz, constituent un type de surfaces dites ultra-compactes et de haute résistance. Même si leur prix dépasse parfois celui du vrai matériau, les vendeurs prônent désormais l’investissement à long terme, favorisant ainsi la durabilité du produit à sa véracité, tout en proposant un large choix de coloris naturels. Avec des garanties allant jusqu’à vingt-cinq ans pour certains, le retour sur investissement se fait sur moins de cinq ans, selon Ansyears, spécialiste en terrasse imitation bois.

Composée d’un matériau ultra-compact, cette terrasse à l’aspect béton offre une résistance à toute épreuve. Néolith, Granit Castello.

Revêtements & Empreinte écologique

L’aspect écologique de ces produits est aussi le slogan des marques. L’énergie utilisée pour le processus de fabrication passe de 2,6 MJ/kg à 6,29 MJ/kg (MJ, pour mégajoule), d’après Ansyears. L’empreinte carbone suit, quant à elle, le même schéma dans la plupart des cas, et la préservation des éléments naturels, tels que les forêts, est mise sur le devant de la scène. Certaines marques, comme Ecotech Wood, proposent aussi un mélange de produits 100 % recyclables avec sa technologie de grainage imitant n’importe quelle essence.

ECOTECH WOOD

Revêtements : des nouvelles technologies  à l’appui

La céramique est l’un des matériaux qui a connu le plus de progrès ces dernières années avec l’apparition de l’impression numérique. Les fabricants scannent désormais toutes les surfaces possibles pour pouvoir réimprimer chaque détail à la perfection. Avec le développement des techniques d’impression 3D ou de nouveaux ingrédients ajoutés à leur formule de fabrication, les sociétés, tel Ceramiche Caesar, vont encore plus loin dans leur recherche de la ressemblance en imitant, cette fois-ci, le toucher. Alors «vrai» ou «faux» ? Aujourd’hui, même les spécialistes ont du mal à faire la différence…

Cécile Gauthier

Tags: , ,

Recherche

Newsletter

Retrouvez-nous sur facebook

Les plus vus

Kenneth Cobonpue, fauteuil Zoey

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.