Categories Entreprise, Jardins à vivre, Rencontres

Transplanter les arbres : le savoir-faire des pépinières Guillot-Bourne II

Peu sont prêts à patienter 20 ans pour avoir un arbre dans leur jardin. Pour cela, les pépinières Guillot-Bourne II vous apportent des spécimens déjà adultes. Plus besoin d’attendre pour profiter d’un après-midi à l’ombre d’un grand chêne.

 

Les pépinières Guillot-Bourne II produisent des arbres en vue de les déplacer et les replanter dans un nouvel environnement.

Pépinières Guillot-Bourne II; Arrachage d'un abre en vue d'une transplantation
Pépinières Guillot-Bourne II; Arrachage d’un arbre en vue d’une transplantation

Pour la plupart des espèces courantes, la pousse d’un arbre peut prendre entre 20 et 50 ans. Pour cette raison, les paysagistes comme les particuliers décident souvent de planter dans leur jardin des spécimens déjà adultes. Certaines pépinières se sont spécialisées dans ce travail de « transplantation » chère aux particuliers qui veulent profiter des beaux jours naissants sans attendre, comme aux entreprises qui subissent des retards de chantier. C’est le cas des pépinières Guillot-Bourne II.

 

Pépinières Guillot-Bourne II : la qualité des arbres avant tout

Pépinières Guillot-Bourne II; plantation d'arbres destinés à être transplantés
Pépinières Guillot-Bourne II; plantation d’arbres destinés à être transplantés

Entreprise créée en 1871, elle est spécialisée dans les végétaux d’ornement, en particulier des sujets de grande taille. Sur une surface de 190 hectares, elle produit 400 espèces différentes élevées en France et vendues à travers toute l’Europe. Dans ces pépinières, les arbres bénéficient d’un travail d’élevage et de taille de formation (opération qui vise à supprimer les branches gênant la formation d’un axe vertical) pendant 4 à 5 ans minimum, et qui peut aller jusqu’à une trentaine d’années pour certains végétaux, avant d’être proposés à la vente. Comme l’explique Pierre de Prémare, gérant de la société depuis 2015 : « Ce travail est déterminant pour le développement futur de l’arbre et garantit un résultat final de qualité : les arbres plantés en gros sujets n’ont plus besoin d’être formés ».

 

La technique de transplantation des pépinières Guillot-Bourne II

Pépinières Guillot-Bourne II; Arrachage d'un platane en vue d'une transplantation
Pépinières Guillot-Bourne II; Arrachage d’un platane en vue d’une transplantation

Ces arbres ont vocation à être transportés et replantés dans d’autres espaces. Les pépinières Guillot-Bourne II ont donc travaillé au perfectionnement de cette transplantation, technique qu’ils ont baptisée Airpot. Ils effectuent ce type d’opération pendant la période de repos végétatif de l’arbre. Au printemps, l’enracinement se développe hors-sol dans des structures alvéolaires perforées. Ce type de structures permet la propagation des racines sans risque d’asphyxie et de chignons racinaires car ils laissent passer l’air. Avec cette technique, la terre conserve une meilleure qualité nutritive pour la pousse de l’arbre. L’entreprise travaille également à habituer les arbres à être déplacés avant la transplantation finale. Ils sont ainsi transplantés successivement dans des mottes de grande taille. De cette façon, leurs racines vont avoir tendance à se ramifier au lieu de s’étendre ce qui favorisera ultérieurement leur replantage. C’est donc selon Pierre de Prémare grâce à un « travail préalable sur toute la vie de la plante en pépinière » réalisé en amont qu’ils augmentent considérablement les chances de reprises de l’arbre dans leur nouvel environnement.  Ils obtiennent ainsi un très bon taux de succès et parviennent même à réaliser cette opération en été.

Retrouvez ci-dessous l’interview de Pierre de Prémare réalisée en décembre dernier à Paysalia :

 David Kabla

FERMER
CLOSE

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.