Categories Jardins à vivre, Reportages

Serene Sanctuary, le jardin urbain parfait pour la méditation

Détente, paresse, contemplation… Chacun trouve sa place dans ce jardin serein et chaleureux, conçu par le paysagiste irlandais Alan Coffey.

jardin méditation

 

Pour la dernière édition de Bloom, à Dublin, Alan Coffey a imaginé « un espace de méditation pour des vies occupées ». Il a relevé le défi de construire un jardin suffisamment compartimenté pour en multiplier les usages en société sans se gêner. Assurant la fluidité de la circulation par un jeu de pergolas, il laisse respirer l’espace en ne gardant que les piliers de la construction, même si on imagine tout de suite la possibilité de couvrir partiellement des recoins par des voiles d’ombrage.

jardin méditation

La force de ce jardin ? Une subtile composition des hauteurs, annoncée dès l’entrée par la présence de hauts Acer palmatum de 3,5 à 4 mètres, à côté de la première arche en bois, qui évite un sentiment d’enfermement, et des massifs de plantes de différents niveaux, des haies de buis, parfois taillés en cubes. Si le sol est revêtu d’une alternance de dalles de béton poli et de pierres, la présence du bois, dans la structure comme dans les assises, en fait un lieu particulièrement simple et chaleureux. En harmonie avec la végétation foisonnante, les murs d’un bleu intense renforcent cette impression d’écrin à la fois apaisant et vivant, cette couleur étant d’ailleurs reprise pour souligner le contour de l’estrade-banquette, comme un lien dans les hauteurs.

jardin méditation

Çà et là, des sculptures se détachent à l’image de fleurs éternelles, en osmose avec la composition florale blanche dominante, associant notamment Lychnis ‘White Robin’, Aconitum white, Astrantia major ‘Shaggy’, Digitalis white, coeurs-de-Marie blancs (Dicentra spectabilis ‘Alba’), subtilement ponctués des ombrelles des Anthriscus sylvestris ‘Ravenswing’ et des grappes des Thalictrum delavayi ‘Splendide’ white. L’effet luxuriant est renforcé par la venue des vivaces, tels les Darmera peltata au feuillage ample, les Hosta ‘Krossa Regal’ bleutés, ou les fougères Dryopteris affinis ‘Cristata’, pour ne citer que ces plantes, car la composition est bien plus riche, fleurtant aussi avec des tonalités violettes et noires apportées par des ancolies (Aquilegia black ‘Barlow’). Élément important d’un cadre serein, l’eau est présente, avec un petit bassin surmonté d’un pas japonais. On notera aussi un rideau de perles transparent, situé face au coin repos, qui tombe également dans une rigole, comme un mur d’eau stylisé. Enfin, la rougeur des bambous sacrés (Nandini domestica) et des érables japonais donne un éclat flamboyant et laisse une impression joyeuse, comme la touche finale d’un peintre sur sa toile.

Serene Sanctuary

 
« Serene Sanctuary », création Alan Coffey, sponsor « Irish Country Magazine », médaille d’or Bloom 2016.

 

Nathalie Degardin- Photos Laurent André

FERMER
CLOSE