Pergola, le point sur les options - Extérieurs design

Pergola, le point sur les options

10 juillet 2018

Véritable galerie couverte, la pergola est, par définition, plus légère que la véranda. Mais la frontière entre ces deux constructions est de plus en plus mince, les fabricants proposant des solutions qui ne font plus le distinguo !

 KE Gennius France, Gennius Vega.

 

La pergola s’affirme comme une pièce en plus de l’habitation, comme son prolongement. « Elle est, aujourd’hui, une pièce à part entière, le système utilisé doit donc répondre aux mêmes demandes que celles de l’habitation », nous  précise Fabien Chatagnon, directeur technique et industrie de Vie & Véranda (1). À tel point qu’elle est soumise à un permis de construire ou, a minima, à une déclaration de travaux si sa surface ne dépasse pas les 40 mètres carrés. Cette pièce semi-extérieur, transition entre la maison et le jardin, doit être particulièrement lumineuse mais à l’abri des intempéries. Le confort souhaité est le même que celui d’un intérieur, à l’instar des tendances pour les salons outdoor. Sa construction est pensée de plus en plus en amont, parfois même dès la construction de la maison, comme la pergola Aero Skype, de Renson, qui est directement encastrée dans la toiture.

 

Le bioclimatique se fait automatique

Renson, pergola Aero Skype

 

Pareillement que toute pièce de la maison, la pergola se doit d’être exploitable toute l’année. Elle est aujourd’hui, à coup sûr, bioclimatique, c’est-à-dire capable de répondre aux changements climatiques, et, qui plus est, quasi instantanément. La plupart comportent une toiture équipée de lames en aluminium, dont la position est gérée automatiquement par des capteurs (de vent, de pluie…), par télécommande, ou encore par smartphone. On les ferme pour assurer une étanchéité à l’eau et à l’air, on les entrouvre pour faciliter le renouvellement de l’air, on les oriente comme on le souhaite pour se protéger du soleil. Elles sont souvent associées à des stores verticaux, des toiles enroulantes ou coulissantes, eux aussi connectés. La domotique prend une part de plus en plus importante sur le marché, comme l’explique Stéphane Le Tallec, business development manager France de Renson : « La connectivité prendra une plus grande place, également dans les pergolas bioclimatiques. Orienter ou rétracter les lames en fonction des conditions climatiques, à distance ou de chez soi, allumer le chauffage et régler la densité de la lumière ou la musique depuis votre smartphone, ces fonctionnalités seront de plus en plus demandées par les consommateurs. »

 

Personnalisation à l’extrême

Biossun, pergola Bio 230

 

Connectées, donc, les structures intègrent de nombreuses fonctionnalités. Si les éléments structurels d’une pergola sont relativement sommaires, les accessoires qui leurs sont adjoints sont en pleine expansion. En témoigne Biossun, qui en propose une douzaine pour sa dernière pergola : éclairage encastré ou applique ; stores, vitrages ou claustras ; solution d’hivernage ou de lestage grâce à une simple jardinière… De quoi personnaliser à souhait ces micro- constructions. Car il s’agit bien de personnalisation : panoplie de matériaux, aluminium, bois, verre, prolongent l’habitat ou le contrastent ; déclinaison de couleurs aussi, et des textures, à l’image de la marque Kettal, qui enrichit ses pavillons d’une trentaine de finitions. Désormais, les fabricants s’inscrivent dans une démarche de conseil architectural : « On ne vend plus un produit, mais on apporte des solutions. Le particulier est plus sensible à cette démarche de conseil en architecture », explique Patrick Fages, directeur de Gennius France. On l’a dit, pour une utilisation toute l’année.

 

(1) in « Extérieurs Design », n° 56.

 

A. L. 

Tags: ,

Recherche

Newsletter

Retrouvez-nous sur facebook

Les plus vus

Kenneth Cobonpue, fauteuil Zoey

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.